Dino Marzaro à la rescousse du «vrai monde»

«Si j'ai à mourir là-bas parce que c'est dangereux et... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

«Si j'ai à mourir là-bas parce que c'est dangereux et que c'est un coin où ça brasse pas mal, au moins, je serai mort en faisant quelque chose que j'aime» - Dino Marzaro, au sujet de sa prochaine mission au Pakistan

Le Soleil, Steve Deschênes

(Québec) Quand on demande à Dino Marzaro ce qui l'a poussé à parcourir les endroits les plus reculés de la planète, il répond du tac au tac : l'humoriste et chroniqueur Bruno Blanchet!

Cet Italo-Québécois globe-trotter est du genre à aimer tout ce qui sort de l'ordinaire. «Un tout inclus, Cuba, rhum and Coke sur la plage, c'est bien beau, mais ce n'est pas ça le vrai monde. Il faut que tu sortes du village et que tu ouvres tes yeux. Ce que tu y vois, ça ne s'apprend pas ailleurs», dit-il. Et apparemment que les récits de La frousse autour du monde que signait Bruno Blanchet dans La Presse et Le Soleil l'ont grandement inspiré.

M. Marzaro revient tout juste d'un cinquième voyage humanitaire avec le Club Rotary. Après le Bangladesh, l'Inde, le Togo et le Nigeria, il a rassemblé ses économies personnelles pour se rendre au Mali et au Tchad. Le but? Vacciner les enfants contre la poliomyélite, améliorer l'accès à l'eau potable et favoriser l'instruction des personnes analphabètes. Et dans tous les cas, apporter du réconfort aux gens dans le besoin, peu importe leur sexe, leur couleur, leur religion et leurs choix politiques.

«John F. Kennedy a déjà dit dans un de ses discours : "Ne vous demandez pas ce que la nation fait pour vous, mais plutôt ce que vous faites pour la nation"», souligne cet homme qui a grandi à Limoilou.

Et même si lors de son dernier voyage, il s'est blessé sévèrement - il a déchiré son tendon d'Achille en dansant lors d'une cérémonie locale et il doit marcher avec des béquilles pour les six prochains mois -, il a déjà l'intention de repartir pour une autre mission. Cette fois-ci, ce sera le Pakistan. «Si j'ai à mourir là-bas parce que c'est dangereux et que c'est un coin où ça brasse pas mal, au moins, je serai mort en faisant quelque chose que j'aime.»

Le Pakistan est l'un des pays où la poliomyélite fait le plus de ravages. Il ira donc y distribuer des vaccins afin d'immuniser les enfants contre cette maladie infectieuse qui déforme et paralyse les membres inférieurs du corps. «Les vaccins sont fournis par l'Organisation mondiale de la santé. Ils valent 60 sous chacun. Il s'agit de petites gouttelettes que l'on administre par voie orale», explique-t-il. Plus de 2,6 milliards d'enfants auraient été vaccinés depuis 1985 grâce à ces campagnes de vaccination massive.

Chercher l'équilibre

Âgé de 50 ans, Dino Marzaro n'aime pas les gens égoïstes, passifs et inactifs. Ce qui ne veut pas nécessairement dire qu'il fait la morale à qui ne partage pas sa passion... «Pour chaque voyage humanitaire, je fais aussi un voyage de tourisme. Je visite souvent les villes à pied avec mon sac à dos, mais ça m'arrive aussi de me gâter à Cuba des fois», admet-il.

Par ailleurs, les gens lui font souvent remarquer qu'il est à la tête, avec ses deux frères, d'une entreprise qui vend des produits de luxe pour meubler la salle de bain. «Comment fais-tu pour vendre des toilettes à 500 $ et des robinets à 1000 $ après avoir été témoin de l'extrême pauvreté?» lui a-t-on demandé plus d'une fois. Il répond qu'il s'agit justement de sa «soupape», sa façon à lui de ne pas se laisser emporter par la vie qui nous demande toujours d'aller plus loin, plus vite.

Mais à son retour, inévitablement, il déprime. Ce qui l'aide, c'est de s'impliquer dans des organismes communautaires locaux. Il collabore, entre autres, à la Fondation Tanguay et à l'Armée du Salut, tout en s'engageant autant que possible dans le Club Rotary.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer