Séduction 101

Il existe un moyen infaillible pour séduire les femmes. Certains hommes sont... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jérome Soucy
Le Soleil

Il existe un moyen infaillible pour séduire les femmes. Certains hommes sont prêts à vous le garantir. Ces personnes sont des professionnels du flirt. Ils offrent des conseils, proposent des techniques et donnent des cours sur l'art de la drague. À la manière des maîtres en arts martiaux, ils ont tous une philosophie et une approche distincte. Ce qu'ils ont en commun, c'est de gagner leur vie dans l'industrie de la séduction.

Neil Strauss à la présentation de son livre... (La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Neil Strauss à la présentation de son livre The Game en 2007. L'auteur a gravi les échelons d'une communauté secrète d'experts en séduction (Pickup Artists), qu'il décrit dans son ouvrage.

La Presse Canadienne

Est-ce qu'on se connaît? Viens-tu souvent ici? Savais-tu que t'as vraiment des beaux yeux? Si ces phrases ressemblent aux dernières que vous avez utilisées pour aborder une femme, vous avez besoin d'aide. Cependant, sachez qu'il est permis de garder espoir. Il existe une communauté d'hommes qui se dévouent à l'art de séduire. Ensemble, ils échangent dans le but d'améliorer leurs habiletés romantiques avec les femmes. Certains d'entre eux sont passés maîtres dans l'art de draguer. Ce sont les pickup artists.

La communauté des pickup artists s'est d'abord construite sur Internet. Dès 1994, différents forums ont permis aux hommes de discuter des différentes méthodes de séduction. Cependant, il a fallu attendre une dizaine d'années pour que l'auteur Neil Strauss fasse connaître cette société au grand public. En 2005, il écrit le livre The Game : Penatrating the Secret Society of Pickup Artists qui relate son ascension dans l'univers de la séduction. En 2007, la chaîne de télévision américaine VH1 diffuse la première saison de The Pickup Artist. Dans cette émission de téléréalité, des hommes apprennent à devenir de redoutables séducteurs. Au Canada, depuis 2006, l'émission Keys to the VIP aborde le même thème. Elle met en scène deux pickup artists qui, sous l'oeil de quatre juges, s'affrontent dans des épreuves où ils doivent user de leur charme. Signe que la communauté est maintenant bien organisée, chaque année, à Los Angeles, se déroule la Pickup Artist Super Conference. Cet événement réunit les plus grands spécialistes de la séduction d'Amérique du Nord.

Dès la sortie du livre, la route était pavée pour les pickup artists qui voulaient offrir leurs services. Plusieurs sont donc devenus des consultants. Les pickup artists font plus qu'apprendre quelques phrases toutes faites à leurs élèves. Avec eux, il travaillent entre autres sur l'estime de soi et la communication. Ils leur enseignent aussi quel­ques principes de psychologie sociale, car pour eux la séduction est littéralement un art.

L'enseignement se fait généralement de deux façons. Le pickup artist peut agir comme consultant pour un seul client comme le faisait l'acteur Will Smith dans le film Hitch. Il peut aussi réunir ses clients en groupe pour leur donner un séminaire. Lors de ces séminaires, il a souvent recours à des conférenciers invités. Ces rencontres proposent différentes techniques d'apprentissage. Il y a même une partie pratique où les élèves sortent dans les bars et approchent des femmes sous l'oeil attentif de leurs professeurs.

Consultations virtuelles

À l'ère des sites de résautage sociaux comme Facebook et Twitter, certains offrent même des consultations afin de mieux attirer le sexe opposé sur Internet. Par exemple, ils avisent leurs clients sur la façon de rédiger un profil intéressant ou encore comment amorcer une conversation par courriel. Ils vont même jusqu'à engager des photographes afin d'améliorer la qualité des photos sur la page d'un client.

Nick Savoy est l'auteur du livre Magic Bullets. Le Canadien d'origine est aussi le fondateur de la compagnie Love Systems. Depuis cinq ans, son équipe d'instructeurs et lui enseignent aux hom­mes comment séduire les femmes. «C'est ce que je fais. J'aide les hommes à connaître le succès avec les femmes comme jamais ils ne l'avaient fait auparavant. J'adore ce travail. Ça change vraiment la vie des gens!» affirme-t-il. Le travail de M. Savoy exige qu'il soit toujours à l'affût des derniers développements dans l'univers de la séduction. De plus, il cherche toujours de nouvelles façons d'enseigner différents concepts à ses élèves.

Au Québec, la demande en la matière a augmenté au cours des cinq dernières années. À titre d'exemple, il y a la «clinique de Marc Boilard» qui a intéressé les Québécois tant à la radio qu'en spectacles. Ceux qui n'ont pas l'intention de se rendre aux États-Unis pour apprendre comment charmer l'élue de leur coeur peuvent se réjouir. Il est aussi possible de faire appel à des experts québécois.

La première fois qu'il a entendu parler de l'art de la séduction, Pierre-Olivier Bousquet lisait le livre de Neils Srauss mentionné dans cet article. Après une rencontre avec un pickup artist venu donner un atelier à Montréal, il devient «coach en approches». Son talent lui a ensuite permis d'enseigner dans des grandes villes américaines. «Voyant le succès que Love Systems avait partout dans le monde, j'ai décidé de traduire ces enseignements en français et je suis devenu l'instructeur francophone chez eux», raconte-t-il.

D'autres utilisent le réseau Internet. C'est le cas de Yuri Lamarche, alias Gentleman Doc, qui a créé le site GentlemanSeduction.com. Il est à la tête d'une équipe qui propose de l'aide en matière de séduction. Ses clients reçoivent des conseils dans leur boîte de courriels. Il a écrit Appelez-moi : Bond, dans lequel il expose ses théories. Plutôt que d'y aller de façon systématique et calculée, Gentleman Doc prône une approche naturelle de la séduction.

Les hommes avantagés?

Les méthodes qu'enseignent les pickup artists ont été la cible de plusieurs critiques. La plus récurrente étant qu'elles donne un avantage aux hommes, ce que certains estiment injuste. M. Savoy est bien au fait des accusations, mais il ne s'en formalise pas le moins du monde. Selon lui, les méthodes de séduction enseignées par les différents gourous de l'amour ne sont ni justes ni injustes. Elles ne sont que des techniques auxquelles les femmes réagissent. «Si les méthodes ne correspondaient pas à ce que les femmes voulaient, elles ne marcheraient pas et je ne les enseignerais pas», se défend-il.

Qui sont ces hommes qui consultent? «Certains sont beaux, d'autres sont laids, mais la majorité sont dans la moyenne», explique M. Savoy. Il les décrit comme des hommes qui cherchent plus de choix ou des meilleures options dans leur vie amoureuse. La plupart sont des hommes intelligents, ambitieux et âgés entre 20 et 50 ans. Il se souvient même avoir reçu un client de 67 ans!

Maintenant, la question que nous nous posons tous : les techniques proposées par ces consultants en séduction fonctionnent-elles vraiment? Lorsqu'on lui pose la question, M. Savoy est catégorique. «Les chiffres ne mentent pas. Il y a maintenant cinq ans que nous faisons cela. Nous offrons un remboursement complet et le taux de remboursement est de moins que 0,5 %», dit-il. Il rajoute que même si certains n'ont pas hésité à critiquer ce qu'il fait dans les médias, tous ont admis que ses techniques fonctionnaient. Gentleman Doc en est lui aussi convaincu. «Je me souviens d'un certain Thierry qui a décroché un boulot pratiquement inaccessible simplement en séduisant celle qui donnait l'entrevue», conclut-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer