Une chambre hyperbare à l'Hôtel-Dieu de Lévis

La chambre hyperbare sera logée au deuxième étage... (Image fournie par l'Hôtel-Dieu de Lévis)

Agrandir

La chambre hyperbare sera logée au deuxième étage de la nouvelle urgence.

Image fournie par l'Hôtel-Dieu de Lévis

(Québec) «La médecine hyperbare existe depuis une centaine d'années. Au début des années 1900, il y avait des hôtels hyperbares aux États-Unis. Les gens pensaient que c'était une fontaine de Jouvence. Plus récemment, Michael Jackson avait sa chambre hyperbare. Des équipes sportives dont le Canadien de Montréal en ont une pour traiter les blessures.»

Le Dr Richard Belley ne s'en cache pas. Par le passé, il y a eu bien du charlatanisme autour de la thérapie par l'hyperoxygénation. Aujourd'hui, on veut que ce traitement repose sur des bases scientifiques solides.

Au coût de 2,4 millions $, la nouvelle chambre hyperbare de 18 places qui sera ouverte à l'Hôtel-Dieu de Lévis en 2013 permettra d'intensifier les recherches sur l'efficacité ou non des traitements sur certaines pathologies. L'Université Laval sera également mise à contribution pour ces travaux.

La chambre hyperbare qui sera logée au deuxième étage de l'urgence présentement en construction fera de l'Hôtel-Dieu de Lévis le plus important centre de médecine hyperbare au Canada et l'un des plus imposants en Amérique du Nord. Au total, le service comptera 20 places, incluant la chambre actuelle de deux places qui sera conservée.

«La nouvelle chambre de 18 places est présentement en construction. Elle sera prête avant la fin des travaux de la nouvelle urgence», a indiqué le Dr Belley.

Au Québec, l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal offre également la médecine hyperbare. On compte 135 unités hyperbares aux États-Unis.

Nouvel appareil de curiethérapie au CHUQ

Le CHUQ fera l'acquisition d'un nouvel appareil de curiethérapie au cours des prochains mois. Il servira à soigner des femmes souffrant d'un cancer du col de l'utérus. Ce traitement sera fait sur les tumeurs qui n'auront pas été éliminées complètement par chirurgie et radiothérapie.

Selon la chef du département de radio-oncologie, la Dre Isabelle Germain, le nouvel appareil permettra d'augmenter les chances de guérison et de réduire les toxicités reliées au traitement.

Pour financer cette acquisition, les six restaurants La Piazzetta de la région de Québec remettront 10 $ pour chaque pizza Generosa qui sera vendue mardi. L'objectif est d'amasser une somme de 24 000 $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer