Bistro B: B pour brunch!

Le steak and egg... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le steak and egg

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Bois-Houde

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) CRITIQUE / Noël approche et plusieurs lecteurs m'écrivent pour me poser la question à 1000$: (trompettes) quel est le meilleur brunch à Québec? Je leur réponds toujours qu'il y a autant de brunchs que d'envies. En fait, la vraie question est plutôt: quel type êtes-vous? Petit déjeuner ou lunch avec des oeufs?

Les fidèles lecteurs savent que j'aime beaucoup Bistro B, midi et soir. Toutes les raisons sont bonnes pour s'y attabler. Cinq ans après le premier coup de feu, le chef François Blais fédère toujours avec sa formule de cuisine du marché à l'ardoise. Derrière la simplicité de ses plats s'avancent un savoir-faire fondé et une réflexion sur les produits. Son brunch, je ne l'avais jamais essayé jusqu'ici. D'emblée, je dirai qu'il appartient à la seconde catégorie, plus lunch que petit déjeuner, du moins en regard de la sélection de plats du jour lors de notre passage.

En écoutant notre serveuse, je comprends que le steak & egg s'affiche en permanence. Comme j'appartiens davantage à la première catégorie, je passe. La brouillade d'oeufs western accompagnée d'un croûton à la tomme de Kamouraska ainsi que le demi-bagel tartiné de fromage à la crème et garni d'omble fumé m'interpellent plus directement. Le beignet de riz au lait servi avec Nutella maison et banane aurait dû tenter un enfant «normal», mais fiston passe. Il préfère du pain grillé avec de la confiture de framboises maison. Oui, des toasts! Quant à l'homme, il flanche, sans surprise, pour le Katarosu de porc Nagano serti d'un oeuf miroir.

Une mise en bouche de pain perdu ne tarde pas à nous être présentée avec les jus d'orange pressée et un smoothie du jour (banane, poire, pomme, yaourt). Celui-ci est rafraîchissant, d'une texture lisse et fluide. C'est classique dans les goûts. Personnellement, j'adore varier les laits (d'amande, de soya, etc.) et combiner des fruits comme la banane, l'avocat et la mangue. Mais qu'en est-il du coup d'envoi solide? Un délice pour quiconque raffole du pain perdu, ici travaillé comme une brioche. Au bacon - un ingrédient à la mode - et imbibé de caramel, ce gâteau dense recrée en bouche une nano cabane à sucre!

Le brunch du Bistro B est à classer dans... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Le brunch du Bistro B est à classer dans la catégorie «pour le lève-tard».

Le Soleil, Pascal Ratthé

Les entrées suscitent autant d'enthousiasme, particulièrement la terrine de lapin de l'île d'Orléans aux pommes. J'en ai rarement mangé une aussi bonne. Pourquoi? En raison de gros morceaux de chair de lapin qui n'ont pas été déchiquetés - d'où une chair «confite» présente sous la dent. Idem pour le fruit, la pomme ayant été détaillée en quartiers à la fois fermes et fondants. Une mayonnaise tonique au paprika fumé lui sert de «réveil-saveur», même si la terrine se défend seule, sans les jolis et croquants pickles d'automne (oignons, cornichons, carottes) qui l'entourent. Quant au duo yaourt-granola, le laitage en version espuma s'envole presque. Une garniture de fruits secs, un crumble poudreux et des fruits d'hiver, dont des rondelles de clémentine, l'en empêchent. Quelques morceaux de poires et de pommes finalisent ce yaourt céleste.

À la vue du plat de porc, je me dis que c'est en plein dans les cordes de l'homme. Cuite sous vide à basse température, la pièce de porc (du soc) sert d'assise à une tranche de pain de maïs - un peu sec - ainsi qu'à un oeuf cuit à la perfection, le jaune bien coulant. Or il y a quelque chose d'inachevé, de trop direct, à mon avis, dans la présentation de ce plat qui s'illustre par la qualité de cuisson et la tendreté de la viande. J'y aurais bien vu quelques garnitures végétales pour fignoler une présentation très basique.

Le bagel correspond plus à ma faim matinale. L'omble qui s'étale sur le pain est finement tranché et servi en quantité adéquate. Une petite sauce «verte» produit un coup d'oeil appétissant. Versée sur un oeuf poché - encore une fois coulant -, celle-ci s'évade jusque sur le poisson d'une teinte saumonée éclatante. En accompagnement, de la laitue iceberg, la plus snobée des laitues, a été touillée avec une vinaigrette à la crème. Je me prends au jeu de la voir autrement. Vraiment! 

Un brunch à classer dans la catégorie «pour le lève-tard» qui aspire à plus qu'à des crêpes arrosées de sirop d'érable.

Au menu

Bistro B, 1144, avenue Cartier, Québec 418 614-5444

  • Ouvert tous les jours, cuisine bistro
  • Brunch le dimanche de 10 h à 14 h
  • Entrées de 5 $ à 7 $
  • Plats de 15 $ à 21 $ (pour le steak & egg)
  • Coût de l'addition pour trois avant taxes et service: 75 $ (incluant trois entrées, deux plats, les jus et un smoothie)
  • Stationnement dans la rue
On aime: l'énergie de la grande salle et l'équipe en mode solution avec les clients naïfs qui, comme moi, croient à la spontanéité du moment et omettent de réserver. 

On n'aime pas: paradoxalement, la musique! En fait, on l'aime, la bande-son, mais après 16h. Avant le coup de midi, on préfère la jouer plus cool, quelque part entre Les variations Golberg et Mazzy Star...

Suggestion: glisser parmi les choix à l'ardoise une option «pas compliquée» pour les enfants. Il y avait quelques petits lors de notre passage. Pas sûre que le porc ou le combo steak-coco fassent le bonheur des gamins!

Mes derniers coups de coeur

  • Café Au temps perdu
Pour une bière de fin de journée - plusieurs microbrasseries québécoises à l'honneur - ou pour étirer un café, l'adresse n'a pas perdu de sa pertinence. La preuve : un deuxième étage s'est ajouté. 867, avenue Myrand, Québec, tél. : 418 681-5601

  • Chez Boulay
Vive le Québec... boréal! Joue «du moment», parmentier d'oie et saumon au beurre blanc au Gin Ungava peuplent un menu où le sapin baumier, le nard des pinèdes et la gadelle représentent les racines patrimoniales d'une cuisine d'aujourd'hui. Un coup de coeur! 1110, rue Saint-Jean, Québec, tél. : 418 380-8166

  • Café Krieghoff
Rien qui ne casse la baraque en matière d'originalité, mais le pain doré est fait de pain de ménage et le bol de gruau pomme cannelle est fameux. Surtout, le café est rond en bouche. Une valeur sûre! 1089, avenue Cartier, Québec, tél. : 418 522-3711

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer