La Champagnerie: buvez-en tous!

Aujourd'hui, nulle obligation de frapper son Waterloo ou... (Le Soleil , Yan Doublet)

Agrandir

Aujourd'hui, nulle obligation de frapper son Waterloo ou d'être victorieux à Austerlitz pour sabrer le champagne. Les bulles, La Champagnerie de Saint-Roch les sert à toutes les occasions.

Le Soleil , Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Bois-Houde

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) CRITIQUE / Napoléon s'en ouvrait publiquement : le champagne était sa panacée. «En cas de victoire, je le mérite; en cas de défaite, j'en ai besoin.» Aujourd'hui, nulle obligation de frapper son Waterloo ou d'être victorieux à Austerlitz pour sabrer le champagne. Les bulles, La Champagnerie de Saint-Roch les sert à toutes les occasions.

J'avoue qu'il y a quelques années, j'aurais regardé d'un oeil sceptique l'ouverture d'un établissement dédié aux bulles dans Saint-Roch. Bien que le quartier se soit embourgeoisé depuis, j'ai toujours des doutes sur le choix de l'emplacement. La faune observée lors de notre passage - une majorité de jeunes femmes de 25 à 35 ans - combine l'ADN du «nouvo St-Roch» et un certain bling-bling assumé de la Grande Allée. Sans parler de «pièce rapportée», je me questionne sur l'avenir à long terme de ce type d'établissement sur la rue Saint-Joseph. Mis à part ce doute, j'applaudis l'ouverture de ce bar-restaurant au concept axé sur la découverte des vins effervescents (champagne, cava, crémant, prosecco) en dégustation à la coupe, plusieurs à prix doux (8 $ à 28 $). C'est là la clé, avoir évité l'écueil de fixer des prix restrictifs en s'imaginant que la clientèle suivrait.

Si la carte des coupes comme des bouteilles - plusieurs cava et prosecco entre 45 $ et 60 $ et les champagnes à partir de 105 $ - vise un objectif de démocratisation des bulles, celle à manger suit une même logique avec des plats oscillant entre 23 $ et 32 $. À quoi ressemble-t-il, ce menu? À l'air du temps, c'est-à-dire une carte qui ne se catégorise pas et flirte avec les tendances. Outre les plateaux à partager (charcuteries, fromages, fruits de mer), on y retrouve, entre autres, en entrée, un tartare de canard, un ceviche de crevettes de roche, une tartine aux champignons et burrata. En plats, la variété est là, même si les résistances ne se déclinent pas à l'infini. Un risotto, un plat végétarien ainsi qu'une pâte se glissent entre un short rib, un onglet, un poisson du jour, un Cioppino (casserole de fruits de mer) et la soupe populaire façon Champagnerie (short rib de boeuf, bacon, os à la moelle, lard salé et légumes sous couvert feuilleté).

À ce sujet, je comprends l'idée de s'intégrer au quartier en rappelant ses origines populaires et en remettant 2 $ à l'organisme Café-Rencontre à l'achat de ce plat, mais je crois aussi qu'il y aurait eu une façon plus discrète, avec plus de tact, de donner au suivant. Les bulles, aussi accessibles soient-elles, demeurent un produit de grand luxe pour les démunis.

Produits de la mer

En sirotant un crémant du Jura Jean Bourdy (14 $) et un prosecco Bele Casel (11 $), le menu de la soirée se fixe rapidement. Bien que la promotion Jeudis perlés suscite l'intérêt - il s'agit d'un bar à cru éphémère garni de beaux produits de la mer -, nous misons sur la carte avec, en premier service, le ceviche de crevettes de roche et le gravlax de boeuf wagyu. Ceux-ci sont servis dans des assiettes creuses et nous y goûtons en quelque sorte à l'aveugle, car l'éclairage étant très faible, il devient difficile de discerner les ingrédients. Tranché délicatement l'espadon, à la chair laiteuse, qui se joint aux crevettes est d'une grande fraîcheur. À eux deux, ces produits forment un ménage heureux auquel il ne manque qu'une pointe d'acidité pour tenir ce couple vivant. Curieusement, je ne sens (ni ne voit) ni l'apport des jalapeños brûlés ni celui des figues. L'acte de foi est nécessaire. Par contre, j'ai vent en bouche d'une julienne de poivrons doux. Le gravlax carné déclasse le poisson. Sa texture est fondante et montre le tonus et le côté laqué d'une chair mise au sel. Le mariage avec l'agrume (du kumquat) et le piquant de lamelles de radis est très heureux. Je vous le recommande.

À l'étape des résistances, l'onglet présente une cuisson impeccable et une tendreté à citer en exemple. Dommage que l'ensemble soit aussi salé. Quant à la ligne asiatique justifiée par un trait de Glaze pékinoise et quelques légumes dits chinois, je retiens plutôt une saveur de sauce hoisin. Loin d'être une assiette inintéressante, ce plat est simplement inachevé, d'autant plus qu'une purée de courge butternut crée la confusion. Asie ou bistro?

Doux et ses grains [de riz] moelleux (sans l'effet panade), le risotto séduit. Déjà «veloutée» par du Migneron fondu, sa texture gagne encore en onctuosité par la présence de dés de courge poivrée. En guise de garniture finale, deux tranches de magret de canard - très belle cuisson saignante - apparaissent cependant plaquées comme si on n'avait pas su quoi en faire. Malgré ce bémol, ce riz complet (avec poireau et pancetta) obtient notre faveur.

On y retourne? Assurément pour les bulles à l'apéro et un plateau à partager - ceux-ci très alléchants visuellement. Une adresse à retenir pour une sortie de filles.

Au menu

La Champagnerie, 802, rue Saint-Joseph Est, Québec

  • Tél.: 418 614-9802
  • Ouvert du mardi au dimanche dès 17h
  • Bar à sabrage
  • Bouteille de champagne à compter de 55 $
  • À la carte
  • Plateaux à partager de 18 $ à 32 $ (pour la douzaine d'huîtres)
  • Plats de 23 $ à 32 $
  • Coût de l'addition pour deux avant taxes et service: 76 $ (incluant deux entrées et deux plats)
  • Stationnement dans la rue
On aime: la découverte de bulles tous azimuts (champagne, cava, crémant, prosecco) à des prix en rien rébarbatifs et la possibilité de sabrer le champagne. DJ allumé!

On n'aime pas: les plats à température inégale. La distance entre la cuisine et la salle entraîne un refroidissement inévitable.

Suggestion: former davantage les employés à la dégustation et à son vocabulaire. Je n'ai pas eu l'impression d'une grande connaissance des produits présentés dans les descriptions.

Critique express

Observé: Qu'à près de 18h15 (un jeudi) en route vers La Champagnerie, les salles à manger de plusieurs restaurants (Les Sales Gosses, Tequila Lounge, etc.) du tronçon est de la rue Saint-Joseph étaient toujours en attente de clients. Seule La Poutinerie tirait son épingle du jeu. Où sont les gens à la sortie des bureaux? Au Noctem? À l'ouest, vers Le Cercle et le Clocher Penché? À la maison? Vers 20h30, la situation était plus brillante, et les clients sortaient de leur terrier.

Veut savoir: Quel est le meilleur gâteau aux fruits de Québec? J'adore ce traditionnel gâteau de Noël. À défaut d'en faire de mes blanches mains, j'aime renouer annuellement avec sa texture dense, l'apport parfait de fruits confits et son léger parfum de rhum brun. Faites-moi parvenir vos meilleures adresses à sbhoude@lesoleil.com. Je publierai un palmarès avec vos commentaires.

Mes derniers coups de coeur

  • La Barberie
Ben oui, Noël approche! Parce qu'elle a une belle robe rouge, la bière sure aux griottes de La Barberie - une ale forte sur lie dans la tradition belge - incite à lever notre verre à la saison des partys. 310, rue Saint-Roch, Québec, tél. : 418 522-4373

  • Il Matto
Vite devenu un classique de comfort food italienne, Il Matto sert les meilleures aubergines parmigiana à Québec, et ses pappardelles aux champignons se passent de présentation. 850, avenue Myrand, Québec, tél. : 418 527-9444

  • La petite boîte vietnamienne
L'une des adresses asiatiques les plus modernes de Québec, La petite boîte fait dans les grosses soupes - une mention pour la porc et nouilles Udon - et les woks gonflés à bloc de légumes sautés. À vos baguettes! 281, rue de la Couronne, Québec, tél. : 418 204-6323

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer