La Monnaguette (Cassis Monna & filles): destination cassis!

À la fois vinaigrée, sucrée et acidulée, la... (Fournie par Cassis Monna & Filles)

Agrandir

À la fois vinaigrée, sucrée et acidulée, la complexité du sandwich au poulet à la tapenade a de quoi sortir de la morosité toutes les volailles grillées de ce monde.

Fournie par Cassis Monna & Filles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Du shooter de sirop pour jazzer le verre d'eau jusqu'à la crème glacée molle, le cassis s'invite partout chez Cassis Monna & filles. Tant mieux. On en veut encore!

Et ils sont nombreux dans notre cas, rien qu'à voir le stationnement bondé de l'économusée-boutique-resto-crémerie. Tout ça parce que la cinquième génération de liquoriste de la famille, Catherine et Anne, a su prendre intelligemment la relève de leur père, Bernard, premier producteur de vin et de crème de cassis au Québec. L'apport de sa progéniture s'est d'abord matérialisé dans le changement d'image, plus moderne, et une mise en marché expansionniste qui contribuent à faire connaître le cassis hors de l'île d'Orléans.

Le développement de partenariats avec des producteurs et artisans locaux - La Miellée de Morphée, La Nougaterie et Les Canardises - a également permis de créer des produits complémentaires aux alcools comme un miel aromatisé au cassis, des nougats et des meringues ainsi qu'une mousse de foie gras à la crème de cassis. Ces produits s'ajoutent aux autres petits pots maison (confit, gelée, confiture, marmelade et olives) qui personnalisent la cuisine de La Monnaguette, leur petite table «hop la vie» où la gadelle noire - le nom québécois du cassis - est la reine.

Bref, Monna & filles est un objet de destinations avec un s, d'autant plus que le nouvel aménagement multiplie les occasions de s'éterniser. Que ce soit pour un cornet de molle au cassis - avec un choix de gelato surprenant - ou une slush (au cassis!) à la crémerie, un repas complet à La Monnaguette ou une dégustation commentée à la boutique, les possibles sont presque aussi nombreux que les baies dans les arbrisseaux couvrant plus de 16 hectares. Notre trio s'est donc payé la totale!

Sur sa grande véranda ouverte de bois et d'acier qui fait office de bistro, La Monnaguette a pris du galon. En plus de la vue, ce mas en Provence à quelques kilomètres de Québec s'enjolive, entre autres, de splendides abat-jour en bois et d'une guirlande d'ampoules. Au niveau du jardin et de la boutique, la coquette buvette - d'inspiration Côté-Sud, un magazine français où faire le plein d'idées déco - est le havre idyllique pour siroter un kir royal ou l'un des cocktails originaux comme le gin-tonic cassis et le Monnagroni (gin, Campari, Le Fruité).

Du haut de notre perchoir - La Monnaguette - , nous sommes plus sages. Pas avant 17h pour le gin-tonic. Il est 13h, j'y vais pour une eau pétillante au concombre (Qcumber) rougie d'un trait de sirop de cassis. C'est la version adulte du Shirley Temple! L'homme y va pour la sangria à l'intense saveur de cassis - j'adore. Plus conservateur, fiston sirote l'eau plate rendue plus jojo par un trait de sirop. Ces liquides de proximité s'accompagnent d'un demi-Paillasson grillé - très beau fromage «ancestral» de l'île, plus précisément une faisselle séchée (cinq jours) -, lui-même agrémenté (sur le dessus) d'une gelée de vin de cassis et d'un ramequin de marmelade pomme, poire et devinez quoi! Avec un mesclun garni de quelques fraises de saison, voilà un premier service convivial et 100 % île d'Orléans qu'on aurait très bien pu combiner à l'assiette de la guinguette (saucissons de Cochons tout ronds, mousse de foie gras des Canardises et fromage L'Hercule de la Laiterie Charlevoix).

Or, l'appel de la poutine gronde en l'homme. Plus que la quiche aux portobellos, notre serveuse me recommande le sandwich au poulet à la tapenade. Quant à fiston, arbitrairement, il reçoit le poulet pop-corn avec frites pour les minis (6 $). Ces petites pépites figurent aussi à la liste de grignotines pour les grands et, ma foi, avec raison. J'ignore si c'est la panure - friable, pas trop épaisse -, le poulet très tendre à l'intérieur ou bien le miel «fouetté» et acidulé qui explique que les parents se prêtent au jeu de «deux pépites pour maman, un pour toi»... Cuites dans l'huile d'arachide, les frites sont dorées, mais un peu molles.

S'amollir gorgées de sauce, les frites, n'est-ce pas leur destinée finale? Outre l'effiloché de canard, la clé de celle, entre terroir et luxe, de La Monnaguette réside dans la qualité du fromage - de gros grains frais - et la sauce à base de Capiteux. Ce vin madérisé et fortifié la corse à la manière ample et à peine sucrée d'une sauce au porto auquel se joignent des grains de poivre qui sautent en bombes piquantes sous la dent.

À vue de nez, mon sandwich au poulet est un choix conventionnel. C'est sans compter sur le pep qu'injecte à la viande blanche une tapenade olive, cassis et canneberge d'une texture qui laisse deviner la teneur d'origine des ingrédients. Quant à sa saveur, à la fois vinaigrée, sucrée et acidulée, sa complexité a de quoi sortir de la morosité toutes les volailles grillées de ce monde.

Ni complètement casse-croûte, ni tout à fait bistro, La Monnaguette est un peu tout ça; de la cuisine de bord de route, à la fois simple, hyper locale et sans prétention sinon que de faire découvrir les mille et une vies du cassis.

Au menu

La Monnaguette (Cassis Monna & filles), 721, chemin Royal, Saint-Pierre, île d'Orléans Tél.: 418 828-2525

  • Ouvert tous les jours de 11h30 à 20hSandwichs, salades et plats du bistro
  • Bouteille de vin à compter de : 34,25 $
  • À la carte
  • Entrées et grignotines de 4,75 $ à 17,25 $ (pour un fromage Paillasson entier)
  • Plats de 12,95 $ à 19,25 $ (pour la cuisse de canard confit)
  • Coût de l'addition pour trois avant taxes et service : 46,15 $ (une entrée partagée, une poutine au canard confit, un sandwich avec frites et salade et le menu enfant)
  • Stationnement: réservé
On aime: l'architecture moderne del'économusée-boutique-resto-buvette. La possibilité de déguster son repas commandé à La Monnaguette sous la pergola ou sur l'une des tables à pique-nique.

On n'aime pas: la baguette à la croûte sans tonus servie avec le Paillasson grillé. À noter: plusieurs tables sont branlantes. Un bon ajustement de pattes serait de mise.Lors de grande affluence, le service peut être lent. Respirez par le nez, c'est l'été!

Critique express

Bu: de la barbotine artisanale de Monna Cassis & filles! Un rafraîchissement artisanal coupe-soif à base de sirop de cassis, «la grenadine» de l'île!

Acheté: une bouteille de vin apéritif Le Fruité (16,75 $, 750 ml) pour reproduire à la maison la sangria de La Monnaguette. Pas de cachette ni de secret, la recette de l'élixir est à l'arrière de la bouteille.

Lunché: uu Montego (1460, avenue Maguire) d'un excellent aiglefin grillé coiffé d'une salsa de fruits tropicaux et d'une crémeuse au fenouil et pétoncles. C'était frais, sur la coche et savoureux. Au dessert, les billes de beignets frits minute saupoudrés de sucre me rappelaient les churros, en moins gras.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer