CRITIQUE

Fleur d'Asie: l'aubaine de janvier!

À 8,25 $ pour un repas incluant la soupe... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

À 8,25 $ pour un repas incluant la soupe ou les rouleaux, le plat, le dessert et la boisson chaude, difficile de relancer.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Stéphanie Bois-Houde

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Durant les deux premières semaines de janvier, plusieurs restos à Québec ferment pour souffler. Dans la catégorie «Ne ferment jamais (ou presque)!» figurent en bonne position les petites tables asiatiques familiales. C'est le cas de Fleur d'Asie à l'angle du chemin Sainte-Foy et de l'avenue Cartier. Une vraie fleur de macadam!

Au restaurant Fleur d'Asie, la grande salle décloisonnée... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 1.0

Agrandir

Au restaurant Fleur d'Asie, la grande salle décloisonnée est meublée de plusieurs banquettes pour quatre personnes.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Si j'indique sa localisation, c'est que je suis passée devant des milliers de fois sans m'arrêter. Y a-t-il une explication logique? Une raison particulière? Non. C'est comme ça. Je l'ai vu sans le voir comme le personnage d'Auggie, dans le film Smoke de Wayne Wang et Paul Auster, photographie son tabac dans Brooklyn chaque jour. Pour garder contact. D'une pensée «austerienne» à un objectif plus matérialiste, je recherchais un dîner peu calorique à un prix qui suit le cours actuel du pétrole. J'y suis donc entrée pour la première fois et j'ai trouvé!  

Surprise! Le local exigu que j'imaginais laisse place à une grande salle décloisonnée meublée de plusieurs banquettes pour quatre personnes. La pile de plaquettes «réservée» sur le comptoir indique qu'il y a de l'affluence. D'ailleurs, certains clients - des habitués - saluent l'un des serveurs d'un «bonjour patron». Près du bar, sur un autel discret, des lampions brûlent. Quelques arrangements de fleurs en plastique égayent la salle peinte en rouge bordeaux et l'habituelle musique fleur bleue, probablement un hymne à l'amour compliqué du genre «je t'aime moi non plus», étouffe les conversations. Jusqu'ici rien pour nous dépayser par rapport à l'offre existante sinon un service d'une grande gentillesse.

Avec Claire, nous épluchons la carte du midi. Brochettes, poulet à citronnelle, nouilles frites aux légumes, poulet à l'ananas, plusieurs variétés de boeuf, les choix ne sont pas restreints et surtout, les prix sont plus que déflationnistes. À 8,25 $ pour un repas incluant la soupe ou les rouleaux, le plat, le dessert et la boisson chaude, difficile de relancer.

Notre repas s'ouvre par l'arrivée simultanée des rouleaux et de la soupe de vermicelle et poulet. Une façon de sauver des pas perdus alors que les minutes sont comptées entre midi et 13h. La soupe n'a rien d'original, j'en conviens. Sauf qu'un bon bouillon parfumé - c'est le cas ici avec du gingembre et un arôme diffus de citronnelle - émaillé de fines nouilles croquantes et de chair de volaille pochée procure un bien-être qui n'a d'égale qu'un chocolat chaud. Dans mon livre, c'est déjà pas mal. Quant aux rouleaux, leur pâte dorée et croustillante entoure un appareil où seuls des filaments de carottes ressortent, les autres ingrédients ont été broyés en une farce compacte et légèrement piquante. Ni les meilleurs ni les moins bons, ces rouleaux se qualifient dans la moyenne.

Nos deux plats, des crevettes sur nouilles croustillantes et un poulet à l'ananas, partagent un point en commun. À une période de l'année où les légumes frais sont vendus à des prix prohibitifs - j'ai vu une botte d'asperges du Mexique déjà passées à 8 $ en supermarché -, ceux-ci n'ont pas été ménagés. Oui, le chou prévaut sur les autres végétaux, mais les deux plats contiennent des bouquets de brocoli, du chou-fleur, du céleri, de l'oignon et des carottes ainsi que des poivrons rouges pour le premier et des champignons pour le second. 

Dans l'esprit de plusieurs, le poulet à l'ananas rime avec panure et sauce sirupeuse. Chez Fleur d'Asie, seuls des morceaux de blanc de poulet ont été sautés «nature» avec des morceaux d'ananas (en conserve), le jus de fruit réduit en sauce à peine sucrée. Du riz cuit à point, à peine glutineux comme nous l'aimons, se joint à cette version «légère» du poulet à l'ananas des buffets sino-canadiens.

Également enrobées d'une sauce fluide, les crevettes couvent un nid de nouilles frites qui se détendent au fur et à mesure qu'elles l'absorbent. À l'instar de la soupe, ces crustacés sautés avec légumes ne brisent ni les conventions ni n'éblouissent par leur «modernité» sauf qu'à la dernière bouchée, le corps et le portefeuille sont contents. Si j'avais une suggestion à formuler pour créer un «wow» pour l'oeil et les papilles, j'ajouterais, selon les mets, quelques fines herbes fraîches (basilic thaï, coriandre, etc.) pour souligner le caractère aromatique des cuisines d'Asie.

=> AU MENU

Fleur d'Asie, 95, chemin Sainte-Foy, Québec. Tél. : 418 649-5050

  • Ouvert tous les jours
  • Cuisine vietnamienne et thaïe
  • Apportez votre vin
  • Menu du jour de 8,25 $ à 10,45 $
  • Table d'hôte du soir de 17,95 $ à 47,95 $ (pour un repas pour deux)
On aime : un service à la fois très aimable - avec quelques blagues sur la météo et les travaux qui s'éternisent sur le chemin Sainte-Foy - et surtout très efficace à l'heure du lunch. Des plats servis très chauds.

On n'aime pas : comme pour bien des restaurants asiatiques, l'atmosphère n'est pas la plus enlevante. Sauf que pour une petite bouffe à petits prix, Fleur d'Asie se classe dans les bonnes affaires.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer