La mode dans la rue

 

Annie Lafrance, collaboration spéciale
Le Soleil

(Montréal) Vous prévoyez une escapade à Montréal durant vos vacances? Faites un détour par l'avenue McGill College, qui accueillera du 3 au 6 août le 11e Festival mode et design de Montréal (FMDM) avec les collections de plus de 80 designers et de détaillants d'ici et d'ailleurs. Entre les créations couture de Jean Paul Gaultier, un aperçu des prochaines collections des griffes montréalaises et le toujours populaire défilé de lingerie, il y en aura pour tous les styles!

Déplacé au mois d'août, ce rendez-vous annuel qui avait lieu en juin depuis dix ans promet de séduire encore plus les fashionistas et mordus de tendances vestimentaires, mais également de design urbain puisqu'un volet est consacré à cette discipline. Par les années passées, le Festival a attiré annuellement près de 500 000 spectateurs aux différents défilés et spectacles.

Conçu pour le public

Contrairement aux Semaines de mode, cet événement est destiné au public et non aux professionnels du milieu. Sur les scènes surélevées installées temporairement sur le bitume de l'avenue McGill College, les designers québécois, les manufacturiers canadiens et même certaines griffes internationales présenteront leurs nouvelles collections, ou encore quelques créations exclusives.

« C'est un événement festif et démocratique. On prend d'assaut la rue! », a lancé la porte-parole Geneviève Borne, lors du dévoilement de la programmation. Un propos qui rappelle la célèbre citation de Coco Chanel qui disait « qu'il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue ».

Parmi les événements qui risquent de faire courir les foules, le FMDM présentera une partie de la collection automnale de prêt-à-porter du couturier Jean Paul Gaultier, qui tient la vedette à deux pas du Musée des Beaux-Arts. Ce défilé unique mettra aussi en scène une douzaine de pièces iconiques du designer français, en plus de sa mannequin vedette Tanel Bedrossiantz.

Dans un tout autre style, le FMDM promet de ravir tous les amateurs de musique. Même ceux d'opéra. Avec son spectacle simplement intitulé Mode et Opéra, les deux univers se rencontreront sur la passerelle du Festival, en présentant des costumes de théâtre revisités par le designer montréalais Yso. « Cet événement multidisciplinaire sera par la suite présenté à Los Angeles », a fièrement lancé la coprésidente de Sensation Mode (qui produit le FMDM), Chantal Durivage.

Place aux talents québécois

Mais au-delà des défilés spectaculaires, le FMDM est d'abord un podium pour exposer et mettre en valeur le talent québécois, que ce soit celui des créateurs montréalais comme Harricana, Nadya Toto, Second Clothing ou Eve Gravel, ou celui des manufacturiers basés dans la métropole comme Le Château, Reitmans et Suzy Shier.

« Le Festival a gagné en notoriété depuis dix ans. Nous recevons plusieurs personnes de l'extérieur, des médias ou des gens du public qui découvrent la créativité d'ici. Montréal se positionne de plus en plus comme plate forme mode où tous les acteurs travaillent ensemble. Et le public y est convié! », a invité Mme Durivage.

Pour plus d'infos ou pour consulter la programmation complète, cliquez au www.festivalmodedesign.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer