Ménage printanier: une approche minimaliste

Un ménage en douceur donne souvent les meilleurs... (www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

Un ménage en douceur donne souvent les meilleurs résultats.

www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) L'hiver a perduré plus longtemps que d'habitude cette année et il y a peut-être encore des amoncellements de neige dans les endroits ombragés de votre terrain. Toutefois, ailleurs le printemps poursuit son cours et peu à peu les gazons verdissent, les fleurs s'épanouissent et les feuilles commencent à paraître. D'accord, il y a encore des risques de gel pendant tout le mois de mai et même au début de juin, mais cela ne nous empêche pas de faire un peu de ménage sur nos terrains. Voici quoi faire.

Ramassez les vrais déchets 

Les seuls véritables déchets qu'on trouve sur un terrain sont issus des actions des humains - feuilles de papier, tissus, sacs de plastique, canettes, etc. -, objets poussés par le vent ou lancés sur nos terrains par les grandes souffleuses de la voirie. On les ramasse pour les déposer au compost, au recyclage ou à la poubelle, selon le produit. Les soi-disant «déchets végétaux», par contre, sont généralement bénéfiques pour le terrain. Le jardinier écologiquement responsable essaiera de les réutiliser plutôt que de les jeter.

Branches tombées

Il y a toujours des branches et des rameaux qui tombent des arbres au cours de l'hiver. Les brindilles peuvent aller dans le compost, mais pas les morceaux plus gros, qui se décomposent trop lentement. Coupez alors les branches plus épaisses en morceaux d'une longueur d'environ 40 cm pour en faire des bûches pour le foyer. Les branches moyennes peuvent servir de bois d'allumage. 

Feuilles et tiges des vivaces

Dans les plates-bandes, beaucoup de jardiniers méticuleux regardent avec horreur les feuilles mortes et les tiges des vivaces encore debout et s'empressent de les ramasser... mais en général, ils ont tort de le faire. 

En fait, les vivaces conservent leurs feuilles mortes près d'elles pour se protéger contre les éléments et aussi pour se nourrir. Le meilleur engrais pour toute plante est son propre feuillage décomposé! Si vous l'enlevez, vous appauvrissez le sol et vous devez alors appliquer un engrais pour remplacer ce que la nature offrait gratuitement. Pourquoi ne pas le laisser se décomposer sur place? 

Si vous trouvez que ça ne fait «pas beau» actuellement, rappelez-vous que d'ici deux semaines, vos vivaces et arbustes seront pleins de feuilles qui cacheront ces supposés déchets pour qu'ils puissent se décomposer hors de la vue.

Restent les tiges mortes encore debout de certaines vivaces. Vous pouvez les enlever et les mettre au compost ou les placer dans un sac pour la collecte municipale, mais la meilleure chose quand on veut respecter l'environnement est tout simplement de les casser à la base et de les déposer au sol où elles pourront se décomposer. Très bientôt, la régénération de la végétation environnante les aura cachées de la vue.

Risques d'insectes et de maladies?

La croyance que faire le ménage réduit les risques de maladies et d'invasions d'insectes est largement surfaite. Bien au contraire, moins vous faites «le ménage», plus les «ennemis de vos ennemis», soit les insectes bénéfiques qui mangent des ravageurs indésirables, prolifèrent, car très souvent ils hivernent dans les végétaux morts. Il est quand même sage de ramasser et de déposer au compost les fruits tombés (pommes, pommettes, petits fruits, etc.), car ils contiennent parfois des larves d'insectes nuisibles. La chaleur du compostage détruira ces bestioles.

Les annuelles et légumes morts

Dans la même veine, il est plus logique de laisser les annuelles et légumes morts continuer leur décomposition sur place. Cassez ou coupez les feuilles et les tiges à la base, tout simplement, et déposez-les au sol. Laissez les racines en place : même quand elles sont mortes et en train de se décomposer, elles retiennent le sol et préviennent alors l'érosion. 

Les graminées ornementales 

Les graminées ornementales sont très à la mode et on aime particulièrement celles qui restent debout l'automne et pendant l'hiver. Contrairement aux autres vivaces qui sont en grande partie écrasées au sol pendant l'hiver, ces graminées sont généralement encore debout au printemps. Leur présence est alors moins désirable, car si on les laisse sur place, la nouvelle génération de feuilles qui pousse sera mélangée aux vieilles feuilles encore dressées, un alliage pas toujours si esthétique. Mieux vaut alors les couper à 5 à 10 cm du sol au printemps. 

La pelouse

Passez rapidement avec un balai à feuilles pour ramasser les feuilles d'arbres, cailloux, sable, etc. qui peuvent s'y trouver. Il n'est pas nécessaire d'arracher les feuilles mortes des graminées, car elles aussi nourriront le gazon en se décomposant, à moins que vous trouviez des signes de moisissure blanche ou rose, deux maladies de gazon assez courantes après un hiver enneigé. Grattez alors plus agressivement les secteurs infestés pour enlever les feuilles endommagées (elles peuvent aller au compost). 

Habituellement, le gazon récupère facilement de ces maladies : aucun traitement spécial n'est généralement nécessaire, mais si certaines plaques meurent définitivement, grattez le sol pour l'ameublir et ressemez avec des semences de gazon.

Faut-il déchaumer? Rarement. Le chaume (en fait, on devrait dire feutre), cette couche de racines et de rhizomes de graminées et de matières partiellement décomposées située juste au-dessus du sol, est généralement bénéfique, modérant la température en période de canicule, gardant le sol plus humide et réduisant la compaction du sol tout en abritant une microflore qui stimule la croissance des graminées. Tant qu'il n'y a pas plus de 2 cm de chaume, il n'y a pas lieu d'essayer de l'éliminer. Et justement, dans notre région (Québec et l'est du Québec en général), le chaume se décompose rapidement et il n'y a pas besoin d'y toucher. C'est plutôt dans l'ouest du Québec, au climat nettement plus sec, où le chaume s'accumule excessivement, qu'un déchaumage peut parfois être nécessaire.

Et voilà, il suffit de faire un minimum de ménage pour remettre votre terrain sur le piton. En général, moins vous y travaillez le printemps, plus il sera beau en été!

***

Réponses à vos questions

Il est facile de cultiver un canna à... (www.jardinierparesseux.com) - image 3.0

Agrandir

Il est facile de cultiver un canna à l'intérieur dans un emplacement ensoleillé.

www.jardinierparesseux.com

Q J'ai acheté un canna l'été passé. Il a fleuri un peu durant l'été, mais il a manqué d'eau et les résultats étaient très moyens. J'ai décidé de l'entrer à l'automne où je l'ai placé devant une fenêtre, l'arrosant tous les 15 jours. Quelle n'a pas été ma surprise de voir qu'il s'est mis à fleurir pour Noël et sur plusieurs tiges! J'ai rabattu les tiges qui avaient fleuri à un pouce du sol et j'ai continué de l'arroser. Merveille! Il a recommencé à fleurir pour Pâques et il y a déjà une nouvelle tige qui semble former un bourgeon floral. Par contre, je voudrais le remettre en terre cet été et je ne sais plus trop quoi faire. Dois-je continuer ainsi : rabattre les tiges qui ont fleuri, l'entretenir comme je le fais et le mettre en terre cet été ou faut-il lui procurer une période de dormance?  

Roch Yves Simard, Fossambault-sur-le-Lac

R Le canna (Canna x generalis) n'a pas de dormance obligatoire. Dans le Sud, cette plante de marécage pousse et fleurit à l'année, sporadiquement, n'entrant en dormance qu'en cas de sécheresse. Alors il se retire dans son rhizome souterrain (genre de bulbe) et attend le retour des pluies. Quand les pluies reviennent, il se remet à pousser et à fleurir. Comme le canna ne tolère pas le froid, les jardiniers des régions froides ont pris l'habitude de rentrer la plante à l'automne, de couper tout arrosage et de le mettre en dormance. Par contre, devant une fenêtre ensoleillée dans une pièce chauffée avec un peu d'engrais de temps en temps, un canna peut effectivement fleurir à l'année. Quand une tige donnée a fini de fleurir (habituellement, chacune produit deux grappes de fleurs), coupez-la au sol pour laisser la place aux autres tiges déjà en croissance. Ainsi on obtient une floraison sporadique en toute saison.

Je vous suggère de continuer vos bons soins (arrosages, fertilisations, etc.) et après une période d'acclimatation au début de juin (3 jours à l'ombre et 3 à la mi-ombre), placez votre canna à l'extérieur au plein soleil où il continuera à fleurir sporadiquement. Évidemment, vous le rentrerez pour le placer de nouveau au soleil dans une pièce chauffée pendant l'automne et l'hiver. Ainsi traité, votre canna peut fleurir sans aucune dormance pendant aussi longtemps que vous le voudrez. 

Des questions svp!

Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com

Par courrier à:

Le jardinier paresseux

Le Soleil

C.P. 1547, succ. Terminus Québec (Québec)  G1K 7J6

***

Calendrier horticole

  • Grande fête de la nature
Le dimanche 7 mai de 11h à 16h30 aura lieu la 22e Grande fête de la nature sur les plaines d'Abraham, organisée par la Commission des champs de bataille nationaux. Ce rendez-vous horticole comprend plusieurs activités, dont une visite des serres, des conseils horticoles et arboricoles, la distribution de végétaux, de l'animation pour les enfants, des dégustations de produits d'érable, du bricolage et une trentaine de kiosques de spécialistes issus de diverses sphères de l'environnement. Info : lesplainesdabraham.ca

  • Pots et jardinières
La Société d'horticulture de Sainte-Foy vous invite à une conférence sur les pots et jardinières avec Sylvie Laberge. Elle se tiendra le mardi 9 mai à 19h30 au Centre Sportif de Sainte-Foy (aréna, 2e étage), situé au 930, av. Roland-Beaudin. Coût : 8 $ non-membres. Info : 418 653-4785 ou 418 651-3837.

  • Boîtes à fleurs et de bassins d'eau
La Société d'horticulture de Beauport propose une con-férence sur la conception de boîtes à fleurs et de bassins d'eau avec Nicole Farnell. Elle se tiendra le mercredi 10 mai à 19h30 au Centre municipal Mgr Laval, situé au 2, rue du Fargy, Québec. Coût : 6 $ pour les non-membres. Info : 418 663-1207.

  • Comment réussir les annuelles
Le mercredi 10 mai à 19h30 au 51A, rue Déziel, la Société d'horticulture de Lévis vous invite à une conférence avec Larry Hodgson qui parlera des annuelles et comment les réussir. Coût : 6 $ pour les non-membres. Info : info@shlevis.org ou 418 838-9578.

  • Boîtes à fleurs et jardinières
La prochaine conférence de la Société d'horticulture de Saint-Nicolas qui aura lieu le mercredi

10 mai sera donnée par Paul Fortier et portera sur la confection de boîtes à fleurs et de jardinières. Cette conférence aura lieu à 19h30 au Comfort Inn & Suites, situé au 1394, route des Rivières, Saint-Nicolas (derrière le Boston Pizza). Coût : 6 $ pour les non-membres. Info : 418 831-9666 ou 418 831-8471.

  • Pelouses vertes et leurs ennemis
Le mercredi 10 mai à 19h30 à La Maison de la Culture, située 67, rue du Rocher, Rivière-du-Loup, la Société d'horticulture de Rivière-du-Loup vous invite à une conférence avec Daniel Gingras qui parlera des pelouses ver-tes sans pesticides. Coût : 7 $ pour les non-membres. Info : shrdl@hotmail.com.

  • Les nouvelles tendances en horticulture
Les Amis des Jardins de Métis offrent une conférence sur les nouvelles tendances en horticulture avec Albert Mondor. L'activité aura lieu le mercredi 10 mai à 19h dans la Salle Desjardins-Telus, située au 25,rue Saint-Germain Ouest, Rimouski. Coût : 8 $ en prévente, 5 $ aux membres des Jardins de Métis et 10 $ à la porte.Billets disponibles à www.jardinsdemetis.com.

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer