L'ABC du ski alpin

Alexandra Poulin, monitrice au centre de ski Le... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Alexandra Poulin, monitrice au centre de ski Le Relais, adore transmettre sa ferveur de la glisse. «C'est le plus beau métier du monde!»

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partager

Sur le même thème

Laurie Richard

(Québec) Rien de mieux pour aimer l'hiver que de mordre dedans à pleines dents. Les skieurs sont toujours bien heureux lors de la première tempête de l'année! Alors que les bordées ont été généreuses et que la saison bat son plein, pourquoi ne pas initier le petit dernier ou même toute la famille aux sports de glisse? Surtout que la région de Québec est particulièrement choyée en matière de montagnes skiables.

Un élève et son moniteur... (Photo Yannick Laroche) - image 1.0

Agrandir

Un élève et son moniteur

Photo Yannick Laroche

Contrairement à un cours de patinage artistique ou une partie de hockey qui dure une heure ou deux, un enfant peut passer une journée entière sur les pentes de ski avec ses amis, remarque Christopher Karn, directeur de l'École des sports de la Station touristique Stoneham. Il s'agit d'ailleurs d'une activité à laquelle toute la famille peut participer : les parents n'ont pas à rester dans les estrades pour observer!

Alexandra Poulin, 20 ans, est instructrice de ski alpin depuis cinq ans et enseigne au centre de ski Le Relais depuis deux ans. Elle a elle-même suivi de nombreux cours pour parfaire sa technique avant de compléter sa formation de l'Alliance des moniteurs de ski du Canada. L'étudiante passionnée adore transmettre sa ferveur de la glisse. «C'est le plus beau métier du monde!»

Mme Poulin indique qu'il n'y a pas d'âge idéal pour commencer. «En bas de trois ans, ce n'est pas recommandé. Les enfants ne sont pas assez développés physiquement et émotionnellement», explique-t-elle. Jean-François Beaulieu, directeur de l'École des Sports de Neige du Mont-Sainte-Anne, indique que la montagne accueille les enfants dès trois ans sur ses pentes. Les petits réussissent plutôt bien lorsqu'ils sont en groupe, entourés d'autres jeunes qu'ils veulent imiter. Une saine compétition s'installe, soutient-il.

Alexandra Poulin a toutefois constaté qu'à quatre ou cinq ans, l'apprentissage se fait plus vite et plus facilement. C'est aussi plus agréable pour la monitrice! Ceux qui ont déjà pratiqué le patin auront souvent plus de facilité à s'initier au ski, note-t-elle. «Le patinage est le sport qui se rapproche le plus du ski, parce que ça glisse. C'est aussi plus centré comme position», explique Mme Poulin.

Le petit débutant doit avoir les jambes assez fortes pour pouvoir se tenir debout sur ses skis et effectuer la «pointe de tarte», indispensable pour le chasse-neige, la technique apprise en premier. Car avant de dévaler les pentes à toute vitesse, il faut savoir freiner!

«Mais il n'y a pas d'âge pour commencer. On en initie à 70 ans», insiste Mario Bourassa, directeur de l'école de ski du Relais.

Le jeu avant tout

En cours, tout est une affaire de jeu, souligne Mme Poulin. L'approche est ludique et peu restrictive. «Si on dit aux enfants qu'ils viennent apprendre quelque chose, ça ne marche pas, explique-t-elle. Ils doivent tomber en amour avec le moniteur.»

Lors de la formation de ses instructeurs, M. Bourassa promeut la formule «plaisir + sécurité = amélioration». «Ne tentez pas de les faire s'améliorer. Amusez-vous dans un cadre sécuritaire pour que l'enfant soit en confiance et ça va fonctionner!» assure-t-il. Après tout, «la fin de semaine, c'est fait pour s'amuser», appuie, de son côté, Christophe Karn.

Le moniteur et l'attitude des parents y sont pour beaucoup, croit Mme Poulin. Les parents qui n'ont jamais fait de ski peuvent très bien s'initier à la chose avec leurs enfants.

Pour un premier cours réussi, Jean-François Beaulieu propose un travail préparatoire en famille. Certains le font naturellement; les parents, frères et soeurs pratiquent déjà le sport. Le novice est fébrile! Pour le futur skieur qui a moins été exposé à l'activité, on peut minimalement le mettre en contact avec la station et ses installations avant le grand jour, afin de faire grimper son niveau de motivation.

Le coût et l'équipement nécessaire vous rebutent? Le ski n'est en effet pas à la portée de toutes les bourses. Mais les stations de la région proposent des formules d'initiation comprenant tout le nécessaire. Aucun engagement n'est requis.

Une session d'une heure et demie d'initiation au ski (Iniski) en groupe, équipement compris avec billet de remontée pour la journée, se détaille (taxes en sus) à partir de 51,99 $ au Relais et à partir de 69 $ à Stoneham et au Mont-Sainte-Anne. Les cours privés sont plus chers.

Cours hebdomadaires

Les cours de ski sont offerts aussi sous un système ressemblant à celui des cours de natation, soit des séries de cours hebdomadaires, par niveaux. Les petits peuvent évoluer jusqu'à devenir aide-moniteur et moniteur. C'est d'ailleurs le but ultime du directeur Mario Bourassa : les accrocher pour la vie!

Le Conseil canadien du ski propose également le Passeport des neiges aux jeunes nés en 2002 ou 2003 pour les aider à s'initier aux sports de glisse. Le sésame au coût minime (des frais d'administration et d'expédition de 29,95 $, taxes incluses, sont demandés), permet de skier et surfer dans toutes les stations participantes au Canada gratuitement. Les parents qui demandent un Passeport pour leur enfant obtiendront également trois billets de remontée gratuits pour chacune de ces stations. On peut effectuer une demande en ligne au www.passeportdesneiges.ca.

Les parents peuvent d'ailleurs obtenir un crédit d'impôt pour la condition physique lors d'une inscription à une saison de cours.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Tout le monde sur les pentes!

    Famille

    Tout le monde sur les pentes!

    Les centres de ski de la région de la capitale proposent différentes formules à prix plus doux pour favoriser la pratique des sports en famille. »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer