Nos chefs au défi, qui sont-ils?

Julien Chamberland a pu compter sur l'appui et... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Julien Chamberland a pu compter sur l'appui et les encouragements de ses proches et de ses camarades de classes à la maîtrise en sciences et technologie des aliments. Julien était d'ailleurs très fier d'avoir une tribune pour parler de sa Faculté, celle des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, trop méconnue du public selon lui.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Chefs au défi

Vivre

Chefs au défi

Pour une deuxième année, Le Soleil tient une compétition amicale opposant un chef connu et un chef issu de son public lecteur. »

Sur le même thème

<p>Sophie Grenier-Héroux</p>
Sophie Grenier-Héroux

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Julien Chamberland et un lecteur du Soleil spécialisé en science des aliments tandis que Frédéric Laplante est chef et copropriétaire des restaurants La Tanière et Légende.

Julien Chamberland et un lecteur du Soleil spécialisé en... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 1.0

Agrandir

Le Soleil, Pascal Ratthé

>> Julien Chamberland

Julien Chamberland, un passionné de cuisine, un vulgarisateur scientifique, un gars avec un sens inné du marketing ou un éternel enthousiaste? Un peu tout cela à la fois! Désintéressé par l'école, Julien a quitté les bancs de l'université, où il étudiant en chimie pure, pour parcourir le monde. Par-delà l'Asie et l'Europe, le voyage a exalté ses sens et son goût pour la cuisine! De retour au Québec, il s'est inscrit à l'université en science des aliments. «C'est un programme très méconnu», explique-t-il, visiblement passionné par son domaine. Celui qui se fait appeler M. Fromage - paraît que le meilleur camembert au Québec se trouve entre les quatre murs de la faculté! - rappelle qu'à travers la chimie et la microbiologie, les étudiants n'apprennent pas moins qu'à «nourrir le monde». S'il se disait moins stressé que prévu à quelques minutes du défi, c'est sans doute parce qu'il se trouvait dans son élément. Le gars de Forestville habitué aux fruits de mer de la Côte-Nord était en terrain connu, alors que son outil culinaire fétiche, le Thermomix, se trouvait aussi à ses côtés. Il n'a pas manqué d'ailleurs d'en faire un éloge détaillé, comme seul un étudiant à la maîtrise peut le faire!  

>> Frédéric Laplante

Le chef et copropriétaire des restaurants La Tanière et Légende Frédéric Laplante est un des chefs les plus créatifs de la capitale avec une cuisine qui se situe entre l'avant-garde, le classique et le rustique. Nommé chef cuisinier de l'année 2014 par la Société des chefs cuisiniers et pâtissiers du Québec et décoré de cinq diamants par le CAA au Canada pour son restaurant La Tanière, Frédéric Lapante est arrivé aux Halles de Sainte-Foy sur un nuage... Il revenait tout juste de Toronto où son restaurant Légende s'est classé dans le top 10 des meilleurs nouveaux restaurants au Canada selon le magazine En Route. Encore un peu fatigué par son séjour - et les nombreux repas - dans la Ville reine, Frédéric Laplante n'avait aucun plan de match pour le duel, mis à part qu'il allait inévitablement travailler les fruits de mer et la cuisine sous vide, une technique qu'il affectionne particulièrement.

Avec ses deux enfants installés pas trop loin, Frédéric Laplante - qui n'aime pas vraiment travailler sous les feux des projecteurs! - entrevoyait le défi comme «une partie de plaisir». À bon entendeur...

Produit de la semaine: les fruits de mer

Ce n'est pas un, mais des produits qui étaient en vedette pour le deuxième duel. Pétoncles U-10, filet de truite, crevettes, moules et huîtres étaient le terrain de jeu des deux participants qui ont vite été inspirés par l'ensemble. Frédéric Laplante a ainsi appris à plusieurs une nouvelle technique de cuisson du poisson : l'escabèche, tandis que Julien Chamberland en a même profité pour montrer au public comment ouvrir une huître. Il a aussi montré les pouvoirs du Thermomix en y cuisinant son tartare de truite... au grand dam de Jean Soulard!

Le panier

Chaque semaine, l'animateur et cuisinier d'expérience Jean Soulard se laisse inspirer par les allées des épiceries et des marchands pour garnir le panier d'ingrédients destinés aux chefs. Cette semaine, les éléments de base comme l'ail, l'échalote, le beurre et l'huile d'olive, puis les classiques carottes nantaises de couleur et le panais côtoyaient, entre autres, l'exotique mangue et la noëlesque canneberge.

  • Ail
  • Échalotes
  • Asperges
  • Oignons rouges
  • Mangues
  • Morilles
  • Aneth
  • Canneberges
  • Citrons
  • Limes
  • Panais
  • Carottes nantaises
  • Tomates séchées
  • Crème
  • Oeufs
  • Beurre
  • Vinaigre balsamique
  • Vinaigre de vin blanc
  • Huile d'olive
  • Quinoa rouge

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer