Nos chefs au défi, qui sont-ils?

Sylvie Berthiaume... (Le Soleil, Andréanne Lemire)

Agrandir

Sylvie Berthiaume

Le Soleil, Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Chefs au défi

Vivre

Chefs au défi

Pour une deuxième année, Le Soleil tient une compétition amicale opposant un chef connu et un chef issu de son public lecteur. »

Sur le même thème

<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

est journaliste surnuméraire au Soleil.

Le Soleil

(Québec) Sylvie Berthiaume, lectrice du Soleil et habile cuisinière, fait face à Baptiste Peupion, chef exécutif au Château Frontenac.

Sylvie Berthiaume était accompagnée de son conjoint, sa... (Le Soleil, Andréanne Lemire) - image 1.0

Agrandir

Sylvie Berthiaume était accompagnée de son conjoint, sa mère, sa fille, sa petite-fille et de plusieurs amis lors de sa participation à Chefs au défi 2014.

Le Soleil, Andréanne Lemire

Baptiste Peupion... (Le Soleil, Andréanne Lemire) - image 1.1

Agrandir

Baptiste Peupion

Le Soleil, Andréanne Lemire

>> Sylvie Berthiaume

Sylvie Berthiaume travaille en ressources humaines. Mais ne vous y méprenez pas: sa passion, c'est la bouffe! Et ce l'est depuis qu'elle a 10 ans.

«Mon père était boucher. Il est décédé à 31 ans, laissant ma mère avec deux enfants de 5 et 8 ans. Ma mère a repris le magasin, mais n'avait pas le temps de nous faire à manger. Et je me suis tannée de manger du Cordon bleu!»

Elle a donc entrepris de prendre le contrôle de la cuisine familiale, et ce, avec l'aide d'un livre de Claudette Taillefer. C'était le début d'une longue histoire d'amour.

«Aujourd'hui, si je m'ennuie, je fais à manger, et j'invite après!» Dans ses temps libres, Sylvie Berthiaume a également rédigé le livre de ses 100 meilleures recettes. Un travail - loin d'en être un pour Mme Berthiaume - qui s'est échelonné sur pratiquement une année, puisque chaque recette est accompagnée de «son histoire» (son origine, l'occasion où elle a été servie, etc.).

>> Baptiste Peupion (Le Château Frontenac)

Baptiste Peupion est entré en poste comme chef exécutif au Fairmont Le Château Frontenac en avril 2013. Il avait alors à chausser de très grosses pointures, celles de Jean Soulard lui-même. Était-il nerveux de participer au concours Chefs... au défi! devant son prédécesseur?

«Pas vraiment! J'avais déjà rencontré Jean. La première chose dont on a discuté à ce moment-là, c'est la cuisine! Et on parle le même langage en cuisine...»

Originaire de Paris, Baptiste Peupion a occupé de 2010 à 2013 le poste de chef de cuisine à l'Hôtel Shangri-La, à Paris. Ses 15 années d'expérience en gastronomie l'ont également mené à voyager au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie, à Hong Kong et un peu partout en France. M. Peupion a aussi oeuvré auprès du réputé chef Alain Ducasse, devenant en 2007 le plus jeune chef de cuisine à la tête d'un de ses restaurants (Rech) à l'âge de 29 ans.

Participant pour la première fois à un événement du genre à Québec, il était accompagné de sa conjointe et de ses jeunes enfants, tous «bien nourris», nous a-t-il assuré.

Le produit de la semaine, le faux-filet

Les participants ont connu la veille de l'événement du 15 novembre quel était le produit vedette avec lequel ils auraient à travailler. Rien pour faire peur à Sylvie Berthiaume, fille de boucher, et à Baptiste Peupion, qui en a vu d'autres.

À l'annonce de ce choix de viande, Mme Berthiaume «pense y aller avec des choses simples, aussi simples qu'un rosbif». Quant à lui, M. Peupion dit qu'il se laissera inspirer par les éléments du panier.

Note : Le faux-filet est le morceau du boeuf situé le long de l'échine, à côté du filet. Il est reconnu pour être moins tendre que le filet, mais plus goûteux.

Défi supplémentaire: les ris de veau

«Je n'ai jamais cuisiné de ris de veau.» Malgré tout, Sylvie Berthiaume n'est pas inquiète : elle recevra l'aide de son adversaire, transformé en allié pour l'occasion.

LE  PANIER

  • Haricots verts
  • Carottes
  • Artichauts
  • Ail
  • Oignons
  • Tomates
  • Pâtissons
  • Pleurotes
  • Fromage Le Gaulois
  • Moutarde
  • Tomates séchées
  • Vinaigre balsamique
  • Sirop d'érable
  • Crème 35 %
  • Quinoa rouge
  • Huile d'olive

Pour ce premier rendez-vous, Jean Soulard a choisi une diversité d'ingrédients pour faire plaisir aux participants. Petit rappel : ils doivent concocter leurs plats en n'utilisant que ces éléments. Mentionnons que l'animateur de l'événement, Jean Soulard, n'est pas très sévère, et qu'il accepte de fournir les cuistots en ingrédients manquants, s'ils le demandent gentiment! Cette semaine, ce fut le cas pour les oeufs et le citron.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer