Deuxième titre Challenger pour Auger-Aliassime

Samedi, Félix Auger-Aliassime (deuxième à partir de la... (tirée du site Web de la Copa Sevilla)

Agrandir

Samedi, Félix Auger-Aliassime (deuxième à partir de la droite) a défait l'Espagnol Inigo Cervantes en finale de la Copa Sevilla pour s'assurer de son deuxième titre Challenger en carrière.

tirée du site Web de la Copa Sevilla

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Devant une foule étrangement enthousiaste à sa cause, Félix Auger-Aliassime a remporté son deuxième Challenger de l'ATP en carrière, samedi, en battant l'Espagnol Inigo Cervantes 6-7 (4), 6-3 et 6-3, à Séville.

Le tennisman de L'Ancienne-Lorette a crié sa joie après avoir converti sa troisième balle de match, alors qu'il était déjà plus de 23h en Espagne. Plusieurs des spectateurs présents à la Copa Sevilla ont démontré de l'enthousiasme, même si Cervantes est Espagnol.

Grâce à cette victoire, Auger-Aliassime (226e) percera le top 200 mondial. À 17 ans, il sera le plus jeune depuis Rafael Nadal en 2002 à réussir pareil exploit. Il devrait occuper le 168e rang. Il est aussi devenu le troisième joueur de 17 ans à remporter plus d'un challenger la même année, avec Nadal et Richard Gasquet.

Pas un client facile

Cervantes n'a toutefois pas été un client facile. Cet ex-56e joueur au monde, aujourd'hui 246e, s'est accroché au premier set, même si Auger-Aliassime ne lui a rien donné lors de ses premières parties au service. Dans le bris d'égalité, l'expérience a eu raison de la jeunesse : Cervantes a 10 ans de plus que la jeune sensation élevée sur les courts du Club Avantage. Le Québécois a toutefois lancé un message à son adversaire en le brisant dès la deuxième partie de la deuxième manche, sévice répété dans la troisième.

Moment étrange en fin de match, lorsque la troisième balle de match a dû être rejouée. Un coup en croisé de Cervantes a atterri tout près de la ligne de côté. Si près, en fait, que la marque laissée sur la terre battue ne semblait pas permettre de déterminer si elle était bonne ou à l'extérieur. Malgré plusieurs minutes d'échanges entre les joueurs, l'arbitre et un responsable de l'ATP, Auger-Aliassime y est allé d'un coup droit imparable à la reprise.

Il s'agissait de son deuxième tournoi depuis une blessure au poignet subie en juin. Fin août, il s'était incliné au deuxième tour des qualifications des Internationaux des États-Unis. Avant cette blessure, il était devenu le septième plus jeune champion d'un Challenger en remportant l'Omnium de Lyon.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer