Toute une remontée de del Potro

L'Argentin Juan Martin del Potro a effacé un... (AP, Adam Hunger)

Agrandir

L'Argentin Juan Martin del Potro a effacé un retard de deux sets pour battre l'Autrichien Dominic Thiem en cinq sets, lundi, lors du quatrième tour des Internationaux des États-Unis.

AP, Adam Hunger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

L'Argentin Juan Martin del Potro a sauvé deux balles de match et il a effacé un retard de deux sets pour battre l'Autrichien Dominic Thiem 1-6, 2-6, 6-1, 7-6 (1), 6-4, lundi, lors du quatrième tour des Internationaux des États-Unis.

Del Potro, le champion en 2009 à Flushing Meadows, a réussi deux as pour effacer deux balles de match, alors que Thiem menait 6-5 en quatrième manche. L'Argentin a ensuite dominé le bris d'égalité pour forcer la tenue d'un set ultime.

En cinquième manche, del Potro a brisé son adversaire lors du dernier jeu, quand Thiem a commis une double faute. Le match a duré trois heures et 35 minutes et Thiem a remporté 141 points contre 139 pour del Potro.

Del Potro affrontera maintenant en quarts de finale le Suisse Roger Federer. «J'étais malade les deux derniers jours et j'ai juste essayé de jouer, c'est le public qui m'a permis d'en arriver là, je n'oublierai jamais ce match», a assuré Del Potro.

Federer a pris un temps d'arrêt médical après la deuxième manche, mais il n'a pas été dans l'embarras, triomphant en trois manches de 6-4, 6-2, 7-5 contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber.

Federer n'a fait face à aucune balle de bris et il a gagné son match en trois manches pour une deuxième fois de suite après avoir disputé cinq sets à ses deux premiers affrontements du tournoi. Il a porté sa fiche en carrière contre Kohlschreiber à 12-0.

Pendant une entrevue sur le terrain du stade Arthur Ashe, le Suisse a laissé savoir en riant qu'il avait pris cette pause parce qu'il avait besoin d'un massage dans le dos et sur les fesses et qu'il ne voulait pas recevoir ces traitements sur le court.

La troisième tête de série retrouvera del Potro sur son chemin. Les deux joueurs ont pris part à la finale de cet événement, en 2009. Del Potro y avait remporté son seul titre majeur en carrière et il avait mis fin à une série de cinq titres de Federer à New York.

Nadal a la vie facile

En début de journée, l'Espagnol Rafael Nadal a facilement franchi le quatrième tour du tournoi en se débarrassant de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov en trois manches de 6-2, 6-4, 6-1.

Nadal, favori du tournoi, est de retour dans les quarts de finale à Flushing Meadows pour une première fois depuis 2013, quand il a gagné le deuxième de ses deux titres de la dernière manche annuelle du grand chelem.

Il a brisé six fois le service de Dolgopolov et a achevé son rival en seulement 1 heure et 41 minutes. Dolgopolov avait gagné de ses trois derniers duels précédents contre Nadal.

Nadal avait perdu la première manche lors des deux tours précédents, mais il a été dominant du début à la fin contre Dolgopolov, en route vers sa 50e victoire en carrière aux Internationaux des États-Unis. 

Lors des quarts de finale, Nadal croisera le fer avec le Russe Andrey Rublev. Ce dernier a défait le Belge et neuvième tête de série David Goffin 7-5, 7-6 (5), 6-3.

Âgé de 19 ans, Rublev devient le plus jeune quart de finaliste aux Internationaux des États-Unis depuis Andy Roddick en 2001. Roddick était alors aussi âgé de 19 ans. Rublev affrontera Nadal pour une première fois en carrière.  Avec AFP

Pliskova se qualifie facilement pour les quarts de finale

Karolina Pliskova s'est qualifiée pour les quarts de... (AP, Peter Morgan) - image 3.0

Agrandir

Karolina Pliskova s'est qualifiée pour les quarts de finale des Internationaux des États-Unis, éliminant facilement l'Américaine Jennifer Brady 6-1, 6-0 en seulement 47 minutes, lundi.

AP, Peter Morgan

La favorite Karolina Pliskova s'est qualifiée pour les quarts de finale des Internationaux des États-Unis, éliminant facilement l'Américaine Jennifer Brady 6-1, 6-0 en seulement 47 minutes, lundi.

Deux jours avoir avoir repoussé une balle de match pour passer au tour suivant, Pliskova a dominé son adversaire alors que les amateurs continuaient à affluer sur le site du stade Billie Jean King.

La Tchèque a gagné 22 des 24 points sur sa première balle de service, elle a brisé le service de Brady six fois et elle se mesurera maintenant à la 20e tête de série, Coco Vandeweghe. Cette dernière a défait la Tchèque Lucie Safarova 6-4, 7-6 (2).

L'Estonienne Kaia Kanepi a également obtenu son laissez-passer pour les quarts de finale en battant la Russe Daria Kasatkina 6-4, 6-4. Kanepi est seulement la deuxième joueuse issue des qualifications de l'ère moderne à faire partie des huit dernières joueuses en lice aux Internationaux des États-Unis, après l'Américaine Barbara Gerken en 1981.

Âgée de 32 ans, Kanepi occupe le 418e rang mondial, elle qui a raté la majorité des deux dernières saisons en raison d'un problème aux plantes des pieds et d'un virus précurseur à la mononucléose. Aucune femme ne s'était rendue aussi loin dans l'histoire des Internationaux des États-Unis avec un classement aussi bas.

Pliskova avait perdu face à Angelique Kerber en finale à Flushing Meadows l'année dernière et elle doit s'assurer de disputer de nouveau la finale pour conserver le premier rang au classement féminin.

Ce ne serait pas un problème pour elle si elle continue à jouer comme elle l'a fait lors de sa démonstration quasi impeccable au quatrième tour, ne ressemblant pas du tout à la joueuse qui a presque subi l'élimination au tour précédent.

Pliskova avait également disputé le premier match au stade Arthur Ashe, samedi. Elle avait perdu le premier set et a dû repousser une balle de match au deuxième avant d'effectuer un ralliement pour vaincre Zhang Shuai 3-6, 7-5, 6-4.

Cette fois, elle a pris les devants 4-0 contre une adversaire manifestement nerveuse, puis elle a gagné le deuxième set de façon encore plus inégale. Elle a gagné 25 points contre seulement sept pour Brady au deuxième set.

«Il me semble qu'elle jouait très bien. Pour ma part, je n'ai pas offert ma meilleure performance. Peut-être que je lui ai donné l'opportunité de bien jouer, a estimé Brady. Mais, vous savez, je pense qu'elle a bien servi. Elle a joué comme la joueuse no 1 qu'elle est.»

Pour sa part, Vandeweghe a atteint les quarts de finale d'un tournoi du grand chelem pour une troisième fois cette saison. Vandeweghe est la troisième Américaine à se qualifier pour les quarts de finale à Flushing Meadows cette année, après Venus Williams et Sloane Stephens, qui ont gagné leur match de quatrième tour, dimanche.  AP




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer