Shapovalov grimpe au 67e rang

Après sa semaine de rêve à la Coupe... (La Presse canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Après sa semaine de rêve à la Coupe Rogers, où il a notamment battu Rafael Nadal et Adrian Mannarino, Denis Shapovalov a fait un bon vertigineux au classement de l'ATP, du 143e au 67e rang. Il a aussi encaissé une bourse de 220 760 $.

La Presse canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le parcours exceptionnel jusqu'en demi-finales de la Coupe Rogers a permis à la nouvelle coqueluche du tennis canadien de faire un bond important dans la hiérarchie mondiale. Denis Shapovalov a progressé du 143e au 67e rang au classement ATP publié lundi.

Le gaucher de 18 ans a gagné en notoriété la semaine dernière à la suite de performances inspirées au tournoi présenté à Montréal, notamment une victoire face au favori Rafael Nadal. L'Ontarien s'est incliné face à l'Allemand Alexander Zverev, quatrième tête de série, en demi-finales et il a empoché une bourse de 220 760 $US.

Shapovalov a reconnu en fin de semaine devant les journalistes qu'«en cinq jours, toute ma vie a changé. Je ne pense pas que je le réalise encore, a-t-il ajouté. C'est un énorme bond [au classement].»

Zverev, une autre vedette montante du tennis masculin qui occupe désormais le septième rang mondial, a prédit une longue rivalité avec le Canadien. «Je lui ai dit que ce n'est que le premier de nombreux matchs que nous jouerons un contre l'autre, a révélé Zverev. J'anticipe beaucoup d'autres gros matchs, peut-être même en grand chelem, peut-être en finale de tournois.

«D'autre part, ne vous attendez pas à ce qu'il gagne les Internationaux des États-Unis au cours des prochains mois. Il a encore besoin de temps. C'est le meilleur tennis qu'il ait joué de sa vie. Pour qu'il joue à ce niveau de façon constante, il lui faudra deux à trois ans encore.»

Zverev avait terminé sa première saison chez les professionnels au 83e rang. Son prochain défi sera de se qualifier en vue des Internationaux des États-Unis, qui seront présentés plus tard ce mois-ci.

Milos Raonic, le Canadien le mieux classé en simple, a conservé sa 10e position après un revers au deuxième tour à Montréal. Vasek Pospisil, de Vancouver, éliminé dès la première ronde la semaine dernière, a perdu trois positions et il occupe désormais le 78e rang.

Le Britannique Andy Murray, incommodé présentement par une blessure à la hanche, occupe toujours le sommet du classement, mais il est en sursis. Il perdra sa place de no 1 la semaine prochaine au profit de Rafael Nadal, actuellement deuxième. L'Espagnol trônera au sommet de la hiérarchie mondiale pour la première fois depuis le 6 juillet 2014.

Nadal a passé 141 semaines au premier rang depuis sa première ascension au sommet du classement de l'ATP, après avoir atteint les demi-finales du tournoi de Cincinnati en 2008.

 «Ç'a été difficile de remonter au premier rang. Je suis heureux d'avoir la chance d'être dans cette position.»

Federer ne jouera pas à Cincinnati

Par ailleurs, Roger Federer, finaliste de la Coupe Rogers à Montréal, dimanche, a déclaré forfait pour le tournoi de Cincinnati, un rendez-vous qu'il a remporté sept fois. Les dirigeants du tournoi ont annoncé la nouvelle lundi, première journée complète de compétition.

Le champion de 19 titres majeurs a précisé qu'il s'est blessé légèrement au dos pendant la Coupe Rogers, où il s'est incliné en finale face à Alexander Zverev.

Le Suisse, no 3 au classement mondial, est le cinquième parmi les six meilleurs joueurs mondiaux à faire l'impasse sur le tournoi de Cincinnati en raison de blessures. Avant lui, Andy Murray, Stanislas Wawrinka, no 4, Novak Djokovic, no 5, et Marin Cilic, no 6 et tenant du titre, ont aussi renoncé. Du top 6, seul l'Espagnol Rafael Nadal, première tête de série du tournoi, est présent.

Les responsables du tournoi ont plus tard annoncé que le Français Gaël Monfils, 21e joueur mondial, s'est retiré en raison d'une maladie non précisée. Tous ces joueurs, à l'exception de Cilic, sont âgés de 30 ans ou plus. «Ce n'est qu'une coïncidence, a déclaré l'Espagnol de 31 ans.

«Nous n'avons plus 20 ans. Nous ne jouons pas toutes les semaines. Je me suis trouvé dans leur position plusieurs fois. J'ai raté plus d'événements que les autres joueurs. Ça fait partie de notre sport. Je leur souhaite de guérir rapidement. Notre sport a besoin d'eux. J'espère qu'ils seront bientôt de retour.»  Avec AP




À lire aussi

  • Shapovalov essaie de garder la tête froide

    Tennis

    Shapovalov essaie de garder la tête froide

    Au cours de la dernière période de sept jours, Denis Shapovalov a fait de spectaculaires gains au classement mondial de l'ATP et a connu une... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer