Auger-Aliassime à la Coupe Rogers

Félix Auger-Aliassime sera en action le 8 août, la... (La Presse, Ivanoh Demers)

Agrandir

Félix Auger-Aliassime sera en action le 8 août, la deuxième journée des matchs du tableau principal de la Coupe Rogers. Il fêtera alors ses 17 ans, le même jour qu'un certain Roger Federer.

La Presse, Ivanoh Demers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Tremblay
La Presse Canadienne
Montréal

Les amateurs sont assurés de voir l'étoile montante Félix Auger-Aliassime au stade Uniprix de Montréal cet été, le Québécois ayant reçu un laissez-passer pour le tableau principal de la Coupe Rogers.

Champion junior à Flushing Meadows l'an dernier, Auger-Aliassime a remporté le 18 juin un tournoi Challenger pour la première fois de sa carrière, à Lyon. Cette grande victoire lui a permis de gagner une centaine de places au classement mondial pour grimper au 229rang.

Le joueur originaire de L'Ancienne-Lorette sera en action le 8 août, la deuxième journée des matchs du tableau principal. Il fêtera alors ses 17 ans, le même jour qu'un certain... Roger Federer. «Un anniversaire un peu rêvé», a concédé Auger-Aliassime.

Avec ce laissez-passer, il voit une très belle occasion d'évaluer où il en est par rapport au niveau de jeu du top 50. «Je ressens beaucoup de fébrilité et d'excitation. Ce sera important de bien me préparer, mais aussi de trouver du plaisir à jouer à la maison, de simplement m'éclater. Il va y avoir beaucoup d'attention, mais la pression va plutôt venir de moi-même. C'est moi qui veux bien faire à la maison. 

«Je vais essayer d'offrir mon meilleur tennis et d'en profiter le plus possible. Participer à un tournoi de la série Masters à mon âge, c'est une occasion unique», a ajouté le jeune joueur de 6'3" et de 180 livres, qui reprend l'entraînement cette semaine au stade Uniprix, en vue de tournois Challenger à Winnipeg, Gatineau et Granby, au mois de juillet.

Pour les organisateurs, l'éclosion d'Auger-Aliassime n'aurait pas pu mieux tomber. «Sa progression est remarquable», a observé Eugène Lapierre, le directeur du tournoi. «Il y a deux ans, on trouvait qu'il était trop tôt pour l'inclure dans les qualifications. Il jouait bien, mais on se disait, attendons. Là, on ne se pose plus la question. Il a été magistral à Lyon. Il est solide. On le voit dans la façon dont il construit ses matchs.

«C'est sûr qu'un joueur québécois à Montréal fait une différence», a poursuivi Lapierre. «Notre mission est de créer un engouement pour le tennis. Félix a eu la piqûre, et on veut qu'il y en ait d'autres. On veut que plein de jeunes suivent son exemple, sans qu'ils deviennent nécessairement des champions, mais qu'ils apprennent à jouer au tennis. C'est un sport qu'ils vont pratiquer pendant toute leur vie, et là se trouve la mission de Tennis Canada. Il amène un phénomène d'émulation, une hausse de la popularité du tennis.»

Le top 5 présent

Outre Auger-Aliassime, l'Ontarien Denis Shapovalov et le Britanno-Colombien Vasek Pospisil ont aussi reçu des laissez-passer pour le tournoi, qui sera présenté du 4 au 13 août. Lapierre prévoit accueillir le numéro 1 mondial Andy Murray, vainqueur à Montréal en 2015, et le reste du top 5 soit Rafael Nadal, Stanislas Wawrinka, Novak Djokovic et Federer. Ce dernier n'a pas fait escale à Montréal depuis 2011.

La portion féminine de l'événement sera présentée simultanément, à Toronto. La Québécoise Eugenie Bouchard (61e au monde) est parmi celles qui ont obtenu un laissez-passer, tout comme la Russe Maria Sharapova, récemment de retour au jeu, à la suite d'une suspension pour dopage.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer