Victoire expéditive de Nadal à Barcelone

Rafael Nadal a célébré sa victoire sur l'ocre... (AP, Manu Fernandez)

Agrandir

Rafael Nadal a célébré sa victoire sur l'ocre de Barcelone en se jetant dans une piscine avec de jeunes partisans.

AP, Manu Fernandez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Barcelone

Une semaine après la Decima à Monte-Carlo, la Decima à Barcelone! Rafael Nadal a conquis dimanche son dixième titre dans le tournoi catalan, réussissant un «début de saison sur terre rêvé» en attendant de viser également la passe de dix à Roland-Garros.

L'Espagnol (no 5 mondial), âgé de 30 ans, a balayé en finale l'Autrichien Dominic Thiem (6-4, 6-1) en une heure et 30 minutes pour décrocher le 71e titre de sa carrière, prenant date en vue des Internationaux de France, du 28 mai au 11 juin.

Ce sacre confirme la forme ascendante de Nadal, qui compte 51 trophées sur terre battue, plus que tout autre joueur de simple. Surtout, en atteignant la dizaine à Monte-Carlo puis Barcelone, l'ancien numéro 1 mondial est le seul joueur de l'ère Open à avoir remporté dix trophées dans un même tournoi.

«Gagner à nouveau ici à Barcelone, gagner en l'espace d'une semaine à Monte-Carlo puis Barcelone, deux tournois très spéciaux pour moi, c'est un début de saison sur terre rêvé», a commenté Nadal au micro de la chaîne espagnole TVE.

Détenteur du record des victoires sur la terre battue barcelonaise, Nadal s'y est imposé de 2005 à 2009, puis entre 2011 et 2013, et enfin en 2016 et 2017. Au point que les organisateurs ont rebaptisé cette année le court central «Court Rafa Nadal», et que l'Espagnol y a donné la leçon dimanche après-midi à Thiem, pourtant considéré comme une valeur montante sur l'ocre.

Vers une Decima à Roland-Garros? 

L'Autrichien (23 ans), tombeur de la première raquette mondiale Andy Murray samedi, a eu peu d'ouvertures face à un Nadal très solide. Souvent poussé à la faute, le no 9 mondial a concédé la première manche sur sa mise en jeu en expédiant un revers dans le filet.

«Thiem est un joueur qui a beaucoup de force», a commenté Nadal. «La première manche avait une importance vitale. Même si j'avais un peu plus d'opportunités que lui, c'était très équilibré. C'est pour ça que quand j'ai gagné la première manche, j'ai fêté ça avec beaucoup d'énergie», a-t-il raconté.

Puissant et précis dans ses coups, Nadal a enfoncé le clou dans la seconde manche en prenant le service de son adversaire sur une splendide diagonale expédiée dans le coin du court pour mener 3-1. Et il s'est irrésistiblement détaché en gagnant les trois jeux suivants et en s'imposant.

Désormais, l'Espagnol a sans doute déjà l'esprit tourné vers Roland-Garros où il est déjà le maître incontesté avec neuf sacres.

Le dernier remonte à 2014, soit son ultime trophée en Grand Chelem, et Nadal peut parfaire son règne parisien s'il parvient à réussir une troisième Decima en l'espace d'un mois. Au vu de sa forme actuelle, le roi de la terre battue sera difficile à renverser.

Federer a l'intention de jouer à Paris

Roger Federer a déclaré dimanche que «son intention était de jouer Roland-Garros», alors qu'il avait jusqu'à présent laissé planer le doute sur sa participation au deuxième Grand Chelem de la saison.

«Je suis inscrit et mon intention est de jouer Roland-Garros», a déclaré le Suisse dans un entretien à Tennis Channel.

Federer, qui ne dispute aucun tournoi de préparation sur terre battue, a précisé qu'il n'irait pas à Paris pour faire de la figuration. «J'ai le sentiment qu'il faut que j'aie vraiment faim, que je sois motivé pour faire la transition vers la terre battue et que j'aie envie d'y aller pour faire quelque chose et non pas seulement pour me montrer et faire plaisir aux gens», a déclaré Federer, âgé de 35 ans.

Un défi

«Ce ne sera pas "voilà, vous vouliez que je vienne et je suis là", mais plutôt "je suis là et je vais peut-être être dans le coup, qui sait?" Même si Rafa (Nadal) est le favori, car il est extrêmement fort sur terre battue, comme il l'a montré en gagnant Monaco pour la dixième fois. Avec Novak (Djokovic) qui a gagné l'an dernier, ils seront les favoris no 1 et 2. Ce sera dur, mais le but est d'aller à Paris», a-t-il ajouté.

Après s'être arrêté pendant six mois pour soigner un genou, le champion helvétique a fait un retour tonitruant à la compétition en gagnant son 18e tournoi de Grand Chelem à l'Open d'Australie en janvier puis en réussissant le doublé Indian Wells et Miami. Il est remonté à la 4e place mondiale.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer