Eugenie frustrée et éliminée

Eugenie Bouchard a amorcé le match avec aplomb,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Eugenie Bouchard a amorcé le match avec aplomb, remportant sa première partie au service à zéro. Après avoir raté trois balles de bris dès le deuxième jeu, sa mécanique s'est toutefois enrayée.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La machine a complètement déraillé. Découragée, frustrée, Eugenie Bouchard a perdu 6-2 et 6-3 contre la Russe Alla Kudryavtseva, jeudi soir, au deuxième tour de la Coupe Banque Nationale.

La star du tennis québécois a quitté le PEPS en coup de vent, sans s'adresser aux journalistes, ce qui devrait lui valoir une amende de la WTA. «C'est toujours préférable de faire face à la musique et de répondre aux questions. Mais je pense qu'elle était très déçue», a réagi son entraîneur Sylvain Bruneau, en fin de soirée.

«C'est sûr qu'on est déçus», a de son côté affirmé Eugène Lapierre, vice-président chez Tennis Canada, parlant à la fois du résultat du match et du départ précipité de Bouchard. «Moi, ça me fait mal. J'ai l'impression de réagir comme un parent : "T'as pas besoin de t'en faire tant que ça. C'est un jeu, cette affaire-là." C'est ça qu'on a vu. Elle a perdu ses moyens, peut-être à trop vouloir.»

L'«effet Bouchard» avait pourtant opéré une nouvelle fois chez les partisans : 2476 d'entre eux peuplaient les gradins du PEPS. Mais leur favorite était loin de sa forme des beaux jours.

La finaliste de Wimbledon en 2014 a amorcé le match avec aplomb, remportant sa première partie au service à zéro. Après avoir raté trois balles de bris dès le deuxième jeu, sa mécanique s'est toutefois enrayée.

Le langage corporel de la 48e joueuse mondiale trahissait son état. Bouchard n'a jamais repris le contrôle de ses émotions après avoir été brisée à la cinquième partie. Deux jeux plus tard, quatre services consécutifs dans le filet lui ont coûté un autre point au tableau. Kudryavtseva, modeste 162e au monde, a servi pour la manche sans broncher.

Bouchard a été brisée d'entrée de jeu en deuxième. Après avoir raté une chance de répliquer à la sixième partie, elle a lancé sa raquette au sol en signe de frustration. La tête n'y était plus. Et les coups non plus.

«Ça démontre des petits signes de vulnérabilité, il faut l'admettre», a dit Bruneau, selon qui la pression de bien faire devant ses partisans a affecté Bouchard. «Aujourd'hui, c'était comme un peu trop pour elle. Elle est passée un peu à côté.»

La Québécoise a brisé son adversaire pour faire 5-3, mais elle s'est fait faire le même coup dès la séquence suivante. Jeu, set, match et catastrophe pour l'organisation, privée de sa grande vedette.

Coup de chapeau à Kudryavtseva, toutefois. La spécialiste du double, ex-56e au monde en simple, a joué un match impeccable. On présume qu'elle a gagné quelques partisans lors de son discours d'après-match. «J'ai vu tout ce monde et ça m'a donné plein d'énergie. Vous êtes incroyables. Je sais que vous encouragiez Eugenie, mais j'en ai profité. [...] Désolé», a-t-elle lancé en riant, sous les applaudissements.

Elle refuse de se projeter jusqu'en finale, malgré l'élimination des huit favorites avant la troisième ronde. «Je suis une de ces joueuses qui peut jouer super bien une journée et pas très bien le lendemain. Alors j'essaie de ne pas penser trop loin en avant.»

Eugenie Bouchard a été éclipsée 6-2, 6-3 par... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Eugenie Bouchard a été éclipsée 6-2, 6-3 par la Russe Alla Kudryavtseva.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Abanda s'incline aussi

Soirée de misère pour les amateurs : plus tard en soirée, l'autre Québécoise toujours en vie, Françoise Abanda, s'est aussi inclinée, cette fois-ci après une belle bataille. L'Américaine Jessica Pegula l'a vaincue 7-6 (2), 7-5.

Une blessure récurrente au pied gauche a ralenti l'athlète de 19 ans, qui s'est aussi dite fatiguée après avoir joué trois matchs en autant de soirs. «C'est une joueuse que j'avais déjà battue auparavant, donc c'est décevant de perdre la deuxième fois», a réagi la Montréalaise.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer