Elena Bovina optimiste malgré la défaite

«Si ce n'était que de moi, bien sûr... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

«Si ce n'était que de moi, bien sûr que j'aimerais revenir sur le circuit, mais la réponse appartient à mon corps. Il y a un an et demi, je ne pensais même pas pouvoir jouer», affirme Elena Bovina.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Elena Bovina aimerait bien retrouver sa place sur le circuit de tennis professionnel. Mais ce n'est pas à la Coupe Banque Nationale qu'elle le fera puisque la championne de l'édition 2002 a perdu en première ronde des qualifications, samedi.

La grande joueuse russe de 33 ans s'est inclinée 6-3 et 7-6 face à la Française Amandine Hesse à son premier match de la WTA depuis quatre ans. Elle revient d'une longue convalescence forcée par des blessures à l'épaule, à la hanche et au dos.

«Si ce n'était que de moi, bien sûr que j'aimerais revenir sur le circuit, mais la réponse appartient à mon corps. Il y a un an et demi, je ne pensais même pas pouvoir jouer, alors je suis optimiste et je vais essayer de faire quelques tournois d'ici la conclusion de la saison», racontait Bovina en remerciant les médecins l'ayant traitée.

Elle passe beaucoup de temps à Québec depuis quelques années, où elle a développé une relation amoureuse avec Michel Bell, conseiller en placement et artiste peintre. «J'adore vivre à Québec, c'est une belle ville, calme et sécuritaire. Il me reste à améliorer la maîtrise du français pour me permettre d'échanger plus avec les gens», disait-elle, souriante malgré la défaite.

«Ça m'attriste de perdre, mais c'était aussi un bon test. Je voulais voir où j'en étais, physiquement. Il y des moments où j'étais forte mentalement, d'autres où j'étais distraite et perdais mon rythme. Après tant d'années, je ne pouvais pas avoir d'attentes.»

En 2002, Bovina avait remporté le 10e Challenge Bell de l'histoire à la suite d'une victoire contre la Suisse Marie-Guaynanay Mikaelian. Trois ans plus tard, elle grimpait au 14e rang mondial, jusqu'à ce qu'une sérieuse blessure à l'épaule la freine dans son élan.

Éliminée en simple, elle souhaite participer au double avec Françoise Abanda, les deux s'étant entraînées ensemble à Montréal ces dernières semaines

Les Québécoises battues

Les trois joueuses québécoises en action en ce premier jour des qualifications n'ont pas réussi à franchir la ronde initiale. Charlotte Robillard-Millette a été la première à tomber, 6-4 et 6-1, contre la Tchèque Tereza Martincova.

Plus tard, Catherine Leduc s'est inclinée 6-4 et 6-1 contre la Tchèque Barbora Stefkova et, en fin de programme, la jeune raquette de 16 ans du Club Avantage Mireille Moreau a perdu en deux sets (6-1 et 6-1) contre la Serbe Jovana Jaksic.

Les matchs de qualifications se poursuivent dimanche, et le tournoi prend officiellement son envol lundi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer