Coup de poker raté de Monfils

Gaël Monfils a tenté de déstabiliser Novak Djokovic... (AFP, Jewel Samad)

Agrandir

Gaël Monfils a tenté de déstabiliser Novak Djokovic en ralentissant le rythme, mais le numéro un mondial a eu le dernier mot.

AFP, Jewel Samad

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Novak Djokovic est passé par tous les états pour accéder à la finale des Internationaux des États-Unis, où il a rendez-vous dimanche avec Stanislas Wawrinka.

Djokovic a accédé à sa 21e finale d'un tournoi du grand chelem en carrière - sa septième à Flushing Meadows - en disposant 6-3, 6-2, 3-6 et 6-2 du rançais Gaël Monfils, qui a tenté un coup de poker avec des choix tactiques déroutants en ralentissant le rythme des échanges dans le premier set.

«J'ai eu des phases où il m'a énervé, des phases où il m'a amusé par ce qu'il tentait de faire et des phases où je me suis exaspéré moi-même en le laissant déranger mon jeu et mon rythme», a reconnu Djokovic.

À la défense de Monfils

Monfils a été hué par une partie du public et critiqué par des observateurs comme l'ancien joueur John McEnroe, désormais consultant à la télévision. Mais Djokovic a défendu son adversaire en le présentant comme «un mec bien».

«Je le connais depuis longtemps, je n'ai pas pris ce qu'il a fait comme une attaque personnelle, il a juste essayé des choses. Il produit en ce moment peut-être le meilleur tennis de sa carrière, c'est quelqu'un de très charismatique, c'est vraiment quelqu'un d'important pour notre sport, il aime les grands rendez-vous, il aime jouer au tennis et cela se voit.

«C'est vrai que des fois ses hauts et ses bas ne sont pas faciles à gérer quand on l'affronte, des fois il peut vous déranger, des fois, il peut vous faire rire», a ajouté le numéro un mondial, qui a toujours battu le 12e mondial en 13 confrontations.

Vainqueur 4-6, 7-5, 6-4 et 6-2 du Japonais Kei Nishikori, Wawrinka tentera d'obtenir un troisième titre du grand chelem contre Djokovic qui s'était incliné devant lui à Roland Garros en 2015.

Djokovic a présenté quelques signes de fatigue au troisième set. Il a notamment demandé l'intervention d'un thérapeute pour soigner son épaule gauche et, un peu plus tard, son épaule droite. Le Serbe avait pourtant entamé la rencontre en ayant connu l'un des parcours les plus faciles de l'histoire du tournoi en route vers le carré d'as : trois de ses cinq adversaires ont lancé la serviette avant ou encore pendant la rencontre en raison de diverses blessures.  Avec AP

Double carré d'as pour Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime a mérité sa place dans le carré d'as junior des Internationaux des États-Unis deux fois plutôt qu'une, vendredi à New York. Le joueur de tennis de 16 ans de L'Ancienne-Lorette a d'abord vaincu en simple l'Américain Patrick Kypson (6-1 et 6-2) avant de faire équipe avec Benjamin Sigouin pour éliminer les Japonais Toru Horie et Yuta Shimizu 3-6, 6-4 et 11-9. En simple, il a été dominant au service en remportant 95 % des points disputés sur ses premières balles et en réussissant 11 des 13 as de la rencontre. En demi-finale, il affrontera le favori, le Grec Stefano Tsitsipas. En double, la paire canadienne a rendez-vous avec le Bolivien Juan Aguilar et le Brésilien Felipe Alves.  D'après La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer