Déjà terminé pour Eugenie

Eugenie Bouchard s'est inclinée en trois manches de 6-3,... (AFP)

Agrandir

Eugenie Bouchard s'est inclinée en trois manches de 6-3, 3-6, 6-2 devant la Tchèque classée 72e Katerina Siniakova.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

Pour la première fois de sa carrière, Eugenie Bouchard n'a pas été en mesure de franchir le premier tour aux Internationaux de tennis des États-Unis.

La Québécoise, 39e raquette mondiale, s'est inclinée en trois manches de 6-3, 3-6, 6-2 devant la Tchèque classée 72e Katerina Siniakova.

Bouchard a semblé manquer d'énergie au troisième set de ce duel de deux heures et 14 minutes, disputé sous une chaleur accablante sur le court du Grandstand. Entre les deuxième et troisième sets, elle a également été traitée pour des ampoules aux deux pieds, ce qui a pu affecter son jeu.

«Je n'ai pas très bien joué, a dit Bouchard. Mon adversaire l'a fait, je crois. J'ai essayé de mon mieux, je me suis battue du mieux que je pouvais et je n'ai aucun regret en ce sens. J'aurais aimé avoir un meilleur contact sur le terrain et mieux servir.»

Ampoule ou non, la Canadienne de 22 ans n'a pas été en mesure de capitaliser au service, ne mettant en jeu que 50 % de ses premières balles et en ne remportant 67 % des échanges joués sur celles-ci, contrairement à des taux de 69 et 73 % pour son adversaire.

Bouchard a également offert 19 balles de bris à Siniakova, qui en a converti quatre, dont trois dans la manche ultime. La Tchèque a également dominé au chapitre des coups gagnants (30-22), des points remportés au filet (17 en 21 contre 14 en 24), ainsi que pour les fautes directes (34 contre 46).

«Je n'avais jamais joué contre elle avant donc je ne savais pas à quoi m'attendre, a expliqué Bouchard. Elle était vraiment agressive. Elle a mieux joué que moi aujourd'hui.»

Les deux joueuses ont disputé un premier set serré, Siniakova profitant du seul bris de la manche pour prendre les devants dans la rencontre. Bouchard a toutefois rebondi en sauvant cinq balles de bris au deuxième set en plus de signer l'unique bris pour forcer la tenue d'une manche ultime.

Bouchard semblait alors en bonne position pour l'emporter : son niveau de jeu - et de confiance - était bien au-dessus de ceux de Siniakova, qui a lancé sa raquette en quelques occasions dans la manche médiane. Mais la Québécoise de 22 ans a dû demander la présence d'un soigneur pour traiter des ampoules entre les deux sets et son jeu a paru s'en ressentir par la suite.

Après que les deux joueuses se soient échangé un bris pour faire 2-2, Bouchard a perdu ses moyens, concédant les quatre jeux suivants à Siniakova, qui accède au deuxième tour du majeur américain pour la première fois de sa carrière.

Une défaite qui fait mal

C'est une défaite qui fera mal à Bouchard au classement, elle qui avait atteint le quatrième tour de la compétition en 2015. Elle avait été forcée de se retirer après avoir glissé dans une salle de physiothérapie et subi une commotion cérébrale.

«J'avais des sentiments partagés en revenant ici, a dit Bouchard. C'est difficile de ne pas penser à ce qui s'est produit l'an dernier. Depuis que je suis ici, je me force à me concentrer sur le positif. J'ai aussi de bons souvenirs de ce tournoi.»

Bouchard doit être présente à la Coupe Banque Nationale à Québec à compter du 10 septembre.

Les Canadiens Vasek Pospisil et Milos Raonic, eux, disputeront leur duel de deuxième tour mercredi. Pospisil sera d'abord en action face au Sud-Africain Kevin Anderson, puis Raonic croisera le fer avec l'Américain Ryan Harrison.

Des victoires, mais des soirées différentes pour Wawrinka et Serena

Erratique, Stanislas Wawrinka a néanmoins eu raison de l'Espagnol Fernando Verdasco 7-6 (4), 6-4 et 6-4 aux Internationaux de tennis des États-Unis, mardi.

Troisième tête d'affiche, le Suisse a prévalu en 2 heures et 17 minutes, bien qu'il ait accumulé plus de fautes directes que de coups gagnants, 37-30. Wawrinka a signé deux bris, tandis que Verdasco a laissé filer ses quatre occasions du genre.

Serena Williams n'a pas été trop menacée en soirée, infligeant un revers de 6-3 et 6-3 à la Russe Ekaterina Makarova. L'Américaine a réussi 12 as et trois bris. Sa soeur Venus Williams a pour sa part eu besoin de trois sets pour éliminer l'Ukrainienne Kateryna Kozlova, 6-2, 5-7 et 6-4.

Simona Halep, cinquième tête de série, s'est imposée 6-0 et 6-2 face à la Belge Kirsten Flipkens. Dans la foule se trouvait sa compatriote  Nadia Comaneci, première gymnaste à obtenir la note parfaite de 10, lors des Jeux olympiques de Montréal, en 1976.

La Serbe Ana Ivanovic a connu une moins bonne journée, s'inclinant 7-6 (4), 6-1 face à la Tchèque Denisa Allertova. Ivanovic était au service pour la première manche à 5-4 et à 6-5, mais elle a été victime d'un bris de service à chaque fois. Le vent a alors tourné en faveur de la 89e raquette mondiale.

Ivanovic a terminé la rencontre avec sept doubles fautes et 41 fautes directes à sa fiche. Pour la deuxième année de suite, le séjour new-yorkais de la 31e raquette mondiale s'est limité à un seul match.  

Avec AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer