Eugenie Bouchard aura de la compétition à Québec

Eugenie Bouchard... (Photo Vadim Ghirda, AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard

Photo Vadim Ghirda, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Joueuse la mieux classée inscrite à la Coupe Banque Nationale, Eugenie Bouchard n'aura pas une semaine facile pour autant sur les terrains du PEPS. Dans ses pattes : les deux dernières championnes du tournoi québécois et une gagnante de Roland-Garros. Entre autres...

«C'est un tournoi qui va avoir de la personnalité», a dit Eugène Lapierre, vice-président chez Tennis Canada, lors d'une conférence de presse au PEPS, mercredi.

Certes, le meilleur argument de vente des organisateurs demeure la Québécoise de 22 ans. Même si elle connaît une saison en dents de scie, Bouchard demeure - et de loin - la meilleure Canadienne avec sa 40e place au classement de la WTA.

Ce classement pourrait changer d'ici l'élaboration de la liste des favorites. Mais Bouchard risque fort d'être la femme à battre, du 10 au 18 septembre. En 2013, elle avait atteint les demi-finales de ce qui s'appelait alors Challenge Bell. C'était avant sa saison 2014 époustouflante, où elle avait atteint la finale à Wimbledon.

«Ce ne sera pas facile pour Eugenie», prévient toutefois Lapierre. «[Mais] c'est exactement le genre de tournoi dont elle a besoin. Il faut qu'elle engrange des victoires. Peu importe ce qui se passe au US Open, c'est sûr qu'elle va venir ici gonflée à bloc.»

L'Allemande Annika Beck sera à Québec pour défendre... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

L'Allemande Annika Beck sera à Québec pour défendre son titre de championne de la Coupe Banque Nationale qui aura lieu au PEPS du 10 au 18 septembre.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Parmi ses principales rivales, deux filles qui ont fait vibrer le PEPS dans les dernières années. La championne en titre, l'Allemande Annika Beck (44e), viendra défendre son titre. La petite joueuse avait vaincu la Lettone Jelena Ostapenko l'an dernier en offrant un jeu impitoyable en fond de terrain.

«Je l'ai croisée en Australie cette année. Je lui ai dit : "Tu avais dit que tu défendrais ton titre..." Elle a dit : "Oui, je défends toujours mes titres"», a raconté le directeur du tournoi, Pierre-Luc Tessier.

Une autre favorite de la foule, Mirjana Lucic-Baroni (55e), sera aussi de retour, ce qu'elle avait pratiquement promis après son élimination en demi-finale contre Beck, l'an dernier. En 2014, l'ancienne enfant terrible du tennis avait causé une certaine surprise en surclassant Venus Williams en finale.

Parmi les autres têtes d'affiche, l'Italienne Francesca Schiavone viendra mettre à profit sa grande expérience. Gagnante de Roland-Garros en 2010, la joueuse de 36 ans pointe désormais au 97rang mondial.

Plusieurs Canadiennes en qualifications

Cette solide liste de joueuses a pris forme récemment, si l'on se fie à l'homme de tennis. Il y a quelques semaines, à Montréal, Lapierre, Tessier et l'ancien directeur Jack Hérisset ont constaté qu'«il n'y avait pas grand monde» dans le tableau principal de leur tournoi, a raconté Lapierre.

«Mais là, je regarde ça et je me dis : "Wow, c'est même un peu trop fort pour ce que j'aurais souhaité"», a-t-il ajouté, sans cacher son désir d'enfin voir une Canadienne remporter la compétition.

Les récipiendaires des laissez-passer n'ont pas encore été annoncées, mais Lapierre a nommé les Canadiennes Aleksandra Wozniak, Françoise Abanda et Bianca Andreescu comme candidates potentielles. Plusieurs Canadiennes seront aussi du tableau des qualifications, jouées lors de la première fin de semaine de l'événement.

Baisse des prix et gratuité

La Coupe Banque Nationale abaisse ses tarifs et invite les enfants de 12 ans et moins. «La baisse de prix, ce n'est pas juste pour un an. Les gens vont penser qu'on fait un coup de marketing, mais non. On baisse les prix pour les prochaines éditions, parce qu'on veut ramener les gens à l'événement», explique Pierre-Luc Tessier, qui a reçu les rênes du tournoi des mains de Jack Hérisset après l'édition de l'an dernier. Le prix d'entrée sera donc diminué. Par exemple, les billets les plus chers pour la finale de l'an dernier coûtaient 75 $. Ils coûteront 53 $ cette année.

Du lundi au jeudi, les jeunes pourront aussi assister gratuitement aux matchs. «C'est un tournoi de développement pour notre relève canadienne. Pourquoi ne pas le rendre accessible à notre relève régionale?» affirme Tessier. L'entrée pour les qualifications (10 et 11 septembre) sera aussi gratuite pour tous.

Le vice-président chez Tennis Canada, Eugène Lapierre... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

Le vice-président chez Tennis Canada, Eugène Lapierre

Le Soleil, Yan Doublet

Survol du top 10 des inscrites

Le vice-président chez Tennis Canada, Eugène Lapierre, a offert mercredi une belle description des joueuses qui fouleront le terrain du PEPS, du 10 au 18 septembre. Voici la liste des 10 athlètes les mieux classées inscrites et ses commentaires sur quelques-unes d'entre elles.

1. Eugenie Bouchard (Can) 40e

2. Timea Babos (Hon) 41e

«Elle n'a jamais été aussi bien classée et elle a énormément de talent.»

3. Annika Beck (All) 44e

«Il n'y a pas d'échanges plates avec elle. Elle remet toutes les balles en jeu. Et elle est très sympathique.»

4. Anna-Lena Friedsam (All) 45e

5. Mirjana Lucic-Baroni (Cro) 55e

6. Monica Niculescu (Rou) 56e

«Quand on la regarde, on dirait [seulement] une bonne joueuse de club. Elle n'a l'air de rien du tout. Mais personne n'aime jouer contre elle. C'est une petite peste sur le terrain.»

7. Julia Goerges (All) 66e

«C'est une joueuse qui cogne dur. Elle frappe la balle à 200 milles à l'heure!»

8. Naomi Broady (G.-B.) 81e

«Elle jouait des challengers depuis le début de sa carrière. Et l'an dernier à Québec, comme lucky losers, elle s'est rendue en demi-finale. Elle fait bien depuis ce temps-là.»

9. Mona Barthel (All) 87e

10. Francesca Schiavone (Ita) 97e

«Pour elle, ça va être du stock de jouer sur la surface dure du PEPS. [...] C'est une fille qui rit tout le temps. Moi, je l'adore.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer