Simona Halep couronnée à Montréal

La Roumaine Simona Halep a défait l'Américaine Simona... (La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

La Roumaine Simona Halep a défait l'Américaine Simona Keys en deux manches de 7-6 (2) et 6-3.

La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Avant la finale et en incluant ses quatre matchs de double, la Roumaine Simona Halep avait passé plus de dix heures sur les courts du stade Uniprix, soit environ quatre heures de plus que l'Américaine Madison Keys. Pourtant, c'est Halep qui a paru dans de meilleures dispositions que sa rivale de 21 ans, dimanche après-midi.

Dans un duel intrigant entre deux joueuses aux styles totalement opposés, mais qui n'a finalement pas répondu aux attentes, Halep a remporté la finale de la Coupe Rogers, défaisant Keys 7-6 (2), 6-3 sur le court central du stade Uniprix.

Halep n'est toutefois pas parvenue à compléter le doublé. Elle et sa compatriote Monica Niculescu ont baissé pavillon lors de la finale du double en deux manches de 6-3, 7-6 (5) face aux Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina, quatrièmes têtes de série, en 1h36.

Réservoir à vide

Pour inscrire son 14e titre en carrière en simple, et un deuxième en autant de tournois après son triomphe à Bucarest il y a deux semaines, Halep a dû passer 75 minutes additionnelles sur le court central, sous un soleil de plomb. Lorsqu'elle s'est présentée à son point de presse, avant de retourner sur le terrain pour la finale du double, elle a admis que le réservoir commençait à être vide.

«Mon niveau d'énergie est d'environ 2 ou 3, a-t-elle lancé en souriant. Ce matin, j'ai déplacé l'heure de mon entraînement de 11 h à midi parce que j'étais incapable de bouger. Je suis fatiguée et c'est normal. J'ai joué tant de matchs ici, des matchs difficiles et émotifs. Ça n'a pas été facile. Mais je savais que c'était mon dernier match du tournoi et je me suis dit que je devais tout laisser ce que j'avais sur le court.»

Halep, qui avait dû abandonner au troisième set de la finale de 2015 à Toronto, n'a pas livré la plus grande performance de sa carrière, ce qu'elle a admis aux journalistes. Mais elle a ajusté son plan de match et elle est parvenue à empêcher sa puissante rivale de s'imposer.

«Je n'ai pas joué mon meilleur tennis parce que je ne le pouvais tout simplement pas. Elle frappait la balle avec force et tout le monde sait que je ne peux pas rivaliser de puissance avec elle. J'ai essayé de la forcer à se déplacer et j'ai bien réussi. Mais c'était difficile de réussir des coups gagnants parce que la balle revenait trop vite», a analysé la Roumaine de 24 ans.

Multiplication de bris

Si solide au service pendant le tournoi, et tout particulièrement samedi soir contre Kristina Kucova en demi-finale, Keys a été incapable d'exploiter son arme de prédilection. Elle a été limitée à trois as, après en avoir accumulé 40 lors de ses cinq premiers matchs, et a commis trois doubles fautes.

Alors qu'elle avait concédé 18 chances de bris lors de ses cinq premières sorties, Keys en a accordé dix lors du seul premier set, dont quatre que la Roumaine a converties.

«Il n'y a pas de doute que je n'ai pas aussi bien servi aujourd'hui. Aussi, je pense que j'étais un peu trop anxieuse. Parfois, j'aurais pu reculer d'un pas et tenter un coup plus sûr.»

Si Keys est parvenue à forcer la tenue d'un bris d'égalité au premier set, c'est parce qu'elle a elle-même su exploiter les quatre chances de bris que Halep lui a données. Entre les 8e et 12e jeux, Keys a d'ailleurs enregistré dix points consécutifs au service de sa rivale.

«Mon épaule était morte! a expliqué Halep. Je pense que je me suis mis un peu de pression parce qu'elle retourne avec force. J'ai voulu ajouter de la puissance à mes services et je ne pense pas que ce fut une très bonne idée. Au deuxième set, je me suis détendue un peu et ç'a été plus facile.»

Les ennuis de Keys au service se sont poursuivis lors du bris, alors que l'Américaine n'a marqué qu'un point en quatre tentatives.

Halep a bouclé le premier set lors de sa deuxième balle de manche, à la suite de l'une des nombreuses erreurs directes de sa jeune adversaire.

En déficit pour la première fois depuis le début du tournoi, Keys a vu sa rivale se donner une avance de 3-0 en deuxième manche, grâce à un autre bris de service lors du deuxième jeu.

La Roumaine n'a plus jamais regardé derrière. Sa victoire s'est concrétisée à sa première balle de match lorsque Keys a envoyé un coup droit dans le filet.

Malgré la défaite, Keys s'est dite satisfaite de sa semaine. Classée 12e à son arrivée à Montréal, elle grimpera de trois rangs lors de la publication du nouveau classement lundi matin.

«Une seule joueuse peut quitter un tournoi et être complètement heureuse. Je n'irai pas dire que j'ai connu un mauvais tournoi parce que j'ai perdu un match. J'aurais aimé que les choses prennent une tournure différente [dimanche], mais ça arrive. Il faut prendre les éléments positifs et continuer d'avancer.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer