Une finale avant la finale à la Coupe Rogers

Angelique Kerber, deuxième tête de série, n'a eu... (La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Angelique Kerber, deuxième tête de série, n'a eu aucun problème contre la vedette montante de 19 ans Daria Kasatkina, l'emportant 6-2, 6-2 en exactement une heure.

La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Les amateurs de tennis du Québec auront droit à au moins deux finales en fin de semaine: la vraie, dimanche, et l'équivalent d'un match ultime, la veille.

La Roumaine Simona Halep et l'Allemande Angelique Kerber auront rendez-vous en demi-finale de la Coupe Rogers samedi après-midi, grâce à des victoires aux dépens des Russes Svetlana Kuznetsova et Daria Kasatkina, respectivement.

Kerber, deuxième tête de série, n'a eu aucun problème contre la vedette montante de 19 ans, l'emportant 6-2, 6-2 en exactement une heure. De son côté, Halep, classée cinquième au monde, a dû rebondir après une laborieuse première manche pour signer une victoire de 3-6, 6-1, 6-1.

L'hécatombe russe s'est poursuivie en début de soirée lorsque l'Américaine Madison Keys, dixième tête de série, a vaincu Anastasia Pavlyuchenko, classée 16e, 7-6 (3), 1-6, 6-0, en 1h40 minutes.

Keys, qui avait évincé sa compatriote Venus Williams, la veille, dans des circonstances un peu semblables, a été intraitable lors de la manche ultime lors de laquelle elle a réussi quatre de ses huit as. À un certain moment du troisième set, Keys a inscrit neuf points d'affilée. L'Américaine de 21 ans a aussi profité de la générosité de sa rivale, qui a commis huit doubles fautes.

Samedi soir, Keys affrontera la gagnante du duel entre la Britannique Johanna Konta, 15e tête de série, et la Slovaque Kristina Kucova, la tombeuse d'Eugenie Bouchard.

Surface de prédilection

Ce sera le sixième affrontement entre Kerber et Halep, et si cette dernière mène avec trois victoires contre deux, Kerber est sortie victorieuse des deux derniers duels, tous deux en 2016.

L'Allemande a eu le meilleur lors de la Fed Cup sur terre battue en Roumanie, en avril, et à Wimbledon, sur le gazon. Les trois victoires de Halep ont été acquises sur le dur.

Kerber dit avoir hâte d'affronter Halep, et sait à quoi s'attendre.

«Nous avons disputé plusieurs matchs difficiles au cours des derniers mois, toujours très longs. Je sais que les échanges seront nombreux. Je pense être prête.»

«Ce sera un match pas mal difficile, a opiné Halep, peu de temps après avoir complété une journée parfaite avec une victoire en double en compagnie de sa compatriote Monica Niculescu.

«Je la connais assez bien. Je l'ai affrontée à Wimbledon, mais l'herbe est très différente que le dur. Je me sens bien ici. Je suis prête à jouer. Ce sera un grand défi, mais je n'ai aucune attente. Tout ce que je veux, c'est me présenter et batailler.»

Nerveuse et perdue

Après les 20 premières minutes de son duel de quart de finale, Halep ne semblait pas destinée à se tailler une place dans le carré d'as.

Dominante au service lors de ses deux premiers matchs, elle a été victime de trois bris pendant la première manche, incluant à ses deux premières tentatives.

«Elle frappait des balles très lourdes et j'avais beaucoup de difficulté à les retourner. Elle jouait très bien», a analysé Halep.

Dès le troisième jeu, alors qu'elle accusait un recul de 0-3, Halep a demandé une consultation avec son entraîneur, Darren Cahill.

«Lorsque je l'ai convoqué, j'avais besoin de sortir tout ce que j'avais à l'intérieur, car j'étais nerveuse. J'étais perdue», a expliqué la sympathique roumaine.

Mais lors des deux sets suivants, Kuznetsova n'a arraché que neuf points au service de Halep. La Roumaine a aussi réussi cinq bris en six opportunités.

«Au deuxième set, a expliqué la Russe de 31 ans, j'ai joué avec moins d'énergie et j'ai commis des erreurs directes qui lui ont donné la chance de prendre l'avance. Je suis devenue frustrée et je n'ai pas su retrouver mes moyens.»

De son côté, Kasatkina, 33e mondiale, avait pourtant bien commencé la rencontre en brisant le service de Kerber, mais l'Allemande lui a aussitôt remis la monnaie de sa pièce.

Victime de six autres bris pendant le duel, Kasatkina n'a finalement gagné son service qu'une seule fois, lors du sixième jeu du deuxième set.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer