Pas de JO pour Sharapova

Maria Sharapova, quintuple championne du grand chelem et ancienne... (Archives AP)

Agrandir

Maria Sharapova, quintuple championne du grand chelem et ancienne no 1 mondiale, a échoué à un contrôle antidopage au meldonium aux Internationaux d'Australie en janvier et la Fédération internationale de tennis lui a imposé une suspension de deux ans.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lausanne

La décision concernant l'appel de Maria Sharapova qui conteste sa suspension de deux ans pour dopage a été reportée à septembre, la privant définitivement d'une participation aux Jeux olympiques de Rio.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a révélé que Sharapova et la Fédération internationale de tennis ont convenu de reporter la décision, qui devait être rendue lundi prochain.

Le TAS, la plus haute juridiction dans le monde des sports, a expliqué que les deux parties avaient besoin de plus de temps pour préparer leur cause et a également cité des «conflits d'horaire». Une décision est maintenant attendue le 19 septembre.

Sharapova, quintuple championne du grand chelem et ancienne no 1 mondiale, a échoué à un contrôle antidopage au meldonium aux Internationaux d'Australie en janvier et la Fédération internationale de tennis lui a imposé une suspension de deux ans. Elle a fait appel le mois dernier, cherchant à faire renverser ou à réduire la sanction.

Les parties avaient convenu d'une «procédure accélérée» qui aurait permis au TAS de rendre sa décision ce mois-ci. Si la suspension avait été annulée, Sharapova aurait pu participer aux Jeux de Rio.

Le report de la décision à septembre écarte également la possibilité que Sharapova puisse prendre part aux Internationaux des États-Unis, prévus du 29 août au 11 septembre.

«Compte tenu de la demande des parties d'avoir plus de temps pour compléter et répondre à leurs demandes respectives de preuves, et plusieurs conflits d'horaire, les parties ont convenu de ne pas accélérer l'appel», a déclaré le TAS dans sa déclaration.

L'avocat de Sharapova, John Haggerty, a déclaré que la décision a été prise d'un commun accord et donnera à son équipe plus de temps pour préparer sa cause.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer