Raonic atteint les quarts de finale à Wimbledon

Milos Raonic a réussi ce qu'il n'avait jamais... (AFP, Glyn Kirk)

Agrandir

Milos Raonic a réussi ce qu'il n'avait jamais fait en comblant un déficit de deux manches à zéro face au Belge David Goffin.

AFP, Glyn Kirk

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Londres

Le Canadien Milos Raonic a comblé un retard de deux sets face au Belge David Goffin pour passer en quarts de finale à Wimbledon.

Raonic, classé sixième, l'a emporté 4-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-4 contre la tête de série no 11.

Après avoir connu des ennuis en début de rencontre, Raonic a retrouvé sa confiance et il a obtenu un bris de service clé au cinquième jeu du set ultime pour prendre les devants 3-2. L'Ontarien a gagné son service jusqu'à la fin de la manche avant de vaincre Goffin sur sa première balle de match.

«Je lui ai permis d'imposer son rythme et c'est ce que j'ai dû renverser par la suite», a admis Raonic au site Wimbledon.com après la rencontre, avant de devoir discuter du départ de son entraîneur, John McEnroe, analyste à la télévision, à mi-chemin de son duel.

«C'est correct. J'ai compris dans quoi je m'embarquais quand je lui ai demandé de me donner un coup de main. Vous savez, je suis seul sur le court. Personne ne gagne ces points pour moi. Mais il m'impose tout de même des trucs, me parle de mon attitude sur le court. Il me répète de m'imposer davantage, de m'assurer que mon adversaire soit conscient de ma présence. Je viens juste de le voir, puisqu'il a terminé ses obligations télé pour la journée. Il sera là [mardi] à l'entraînement, car nous nous entraînons avant qu'il entre en ondes.»

Raonic fera maintenant face à l'Américain Sam Querrey, 28e tête de série, qui a vaincu le Français Nicolas Mahut 6-4, 7-6 (5), 6-4 au quatrième tour. Querrey a éliminé le favori Novak Djokovic au troisième tour.

Double

En double, Vasek Pospisil et l'Américain Jack Sock, têtes de série no 8, ont poursuivi leur route en disposant des Australiens Lleyton Hewitt et Jordan Thompson en deux manches de 6-4 dans un match de deuxième tour. Le Torontois Adil Shamasdin et son partenaire britannique Jonathan Marray ont quant à eux vaincu l'Uruguayen Pablo Cuevas et l'Espagnol Marcel Granollers, classés 15es, 6-3, 4-6, 6-4, 3-6, 14-12 pour atteindre les quarts de finale de la compétition.

Daniel Nestor a par contre plié bagage. Le Britannique Dominic Inglot et le Canadien, classés neuvièmes, ont baissé pavillon 7-6 (0), 6-4 devant les Français Julien Benneteau et Édouard Roger-Vasselin.

Chez les dames, Gabriela Dabrovski et sa partenaire, l'Espagnole Maria Jose Martinez Sanchez, se sont aussi inclinées, 4-6, 7-6 (4), 6-3 devant les Espagnoles Anabel Medina Garrigues et Arantxa Parra Santonja, 14es têtes de série.

Dabrowski s'est reprise en double mixte. En compagnie de l'Américain Nicholas Monroe, elle a remporté un match de deuxième tour 7-5, 6-2 contre le Biélorusse Max Mirnyi et la Taïwanaise Chan Hao-Ching.

Dans le tableau des garçons, Denis Shapovalov a remporté son match de premier tour. La cinquième tête de série a vaincu l'Américain William Blumberg 6-3, 6-4.

Finalement, chez les filles, Bianca Vanessa Andreescu a signé une victoire de 6-3, 6-2 contre l'Italienne Ludmilla Samsonova.

Serena retrouve son autorité

Serena Williams a connu quelques difficultés au début... (AFP, Leon Neal) - image 3.0

Agrandir

Serena Williams a connu quelques difficultés au début de sa sortie contre Svetlana Kuznetsova, mais tout s'est replacé une fois le toit du court central fermé. À partir de là, la Russe n'a pas gagné un seul jeu. 

AFP, Leon Neal

L'Américaine Serena Williams a retrouvé lundi son autorité sur le court, alors qu'elle vise un septième championnat au All England Club.

Le match a tourné en faveur de Williams une fois que le toit du court central a été fermé. Elle a gagné les neuf derniers jeux pour vaincre Svetlana Kuznetsova 7-5, 6-0 et atteindre les quarts de finale pour la 12e fois.

Avec Kuznetsova servant pour le set, Williams a obtenu le bris pour créer l'égalité 5-5. Le jeu a ensuite été interrompu pendant près de 30 minutes pendant que le toit rétractable était fermé.

Quand le match a repris, Kutznetsova n'a pas gagné un seul jeu. Williams a gagné 24 des 29 points au deuxième set et elle a terminé avec un avantage de 43-8 pour les coups vainqueurs. «C'était vraiment ardu sur le court, a déclaré Williams. Même s'il ne pleuvait pas fort, le gazon était couvert de rosée. Vous pouvez chuter très facilement.»

La prochaine adversaire de Williams sera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (no 21), qui disputera son premier quart de finale à Wimbledon après avoir défait CoCo Vandeweghe (no 27) 6-3, 6-3.

La soeur de Serena, la quintuple championne Venus, a également obtenu son billet pour les quarts de finale pour la première fois depuis 2010, disposant de Carla Suarez Navarro 7-6 (3), 6-4. Disputant son 19e Wimbledon et joueuse la plus âgée du tableau, Venus, 36 ans, a gagné le titre pour la dernière fois en 2008. Elle sera confrontée à Yaroslava Shvedova.

De son côté, Agnieszka Radwanska, troisième tête de série, a subi l'élimination au quatrième tour, s'inclinant 6-3, 5-7, 9-7 face à Dominika Cibulkova.

Plus tôt, Angelique Kerber, championne des Internationaux d'Australie, s'était assurée son billet pour les quarts de finale à Wimbledon pour la deuxième fois en trois ans, disposant de Misaki Doi 6-3, 6-1 au début de la journée la plus chargée du tournoi.

L'Allemande, quatrième tête de série, a eu besoin d'un peu plus d'une heure seulement pour vaincre Doi, 49e joueuse mondiale, la première Japonaise à atteindre la quatrième ronde d'un tournoi majeur en 10 ans.

Kerber liquide Doi

Il s'agissait du premier match entre les deux gauchères depuis les Internationaux d'Australie en janvier, où Kerber avait sauvé une balle de match avant de vaincre Doi en trois sets au premier tour. Kerber a éventuellement eu raison de Serena Williams en finale pour mériter son premier titre du grand chelem.

Lundi, Kerber a brisé Doi quatre fois et elle n'a jamais cédé un bris. Elle a commis seulement neuf fautes directes, comparativement à 20 pour Doi.

Kerber, demi-finaliste au All England Club en 2012 et quart de finaliste en 2014, fera maintenant face à Simona Halep (no 5), qui a comblé un déficit pour vaincre Madison Keys 6-7 (5), 6-4, 6-3.

Tout semble facile pour un Federer en quête d'un huitième titre record

Roger Federer a égalé le record de l'ère professionnelle... (AP, Kirsty Wigglesworth) - image 5.0

Agrandir

Roger Federer a égalé le record de l'ère professionnelle de Jimmy Connors en s'assurant un laissez-passer pour son 14e quart de finale à Londres.

AP, Kirsty Wigglesworth

Qualifié pour les quarts de finale sans avoir cédé un set, tout semble facile pour Roger Federer qui est en quête d'un huitième titre record à Wimbledon. 

Federer a écarté l'Américain Steve Johnson, 29e joueur mondial, 6-2, 6-3, 7-5, égalant le record de l'ère professionnelle de Jimmy Connors en s'assurant un laissez-passer pour son 14e quart de finale à Londres.

Visiblement frais et dispos après deux jours de repos, Federer a brisé Johnson cinq fois et s'est montré en contrôle tout au long du match qui a duré un peu plus de 90 minutes. «Je ne pense pas que c'était aussi facile que cela a paru», a nuancé Federer, troisième tête de série.

Federer n'avait pas joué depuis vendredi et il a été en mesure de se reposer pendant la fin de semaine pendant que le tournoi récupérait les retards accumulés en raison de la pluie de la première semaine.

«Je n'aurais jamais imaginé gagner mes quatre premiers matchs en trois sets. Je suis donc très heureux», a ajouté le Suisse, qui fera maintenant face à Marin Cilic, no 9, qui l'avait vaincu en route vers sa conquête des Internationaux des États-Unis en 2014. «Il m'a servi toute une leçon en demi-finales des Internationaux des États-Unis il y a quelques années. J'espère donc lui remettre la politesse», a dit Federer

Si Federer se rend jusqu'à la finale, il pourrait y affronter Andy Murray (no 2), qui a facilement pris la mesure de Nick Kyrgios (no 15) 7-5, 6-1, 6-4 pour atteindre les quarts de finale pour une neuvième année consécutive.

Murray sur son chemin

Murray, le champion de 2013, a pris le contrôle du match quand Kyrgios a cédé le bris pour perdre le premier set. Il a rendez-vous avec le Français Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale.

Son succès a offert à Federer une 306e victoire en grand chelem et il se retrouve pour une 48e fois en quarts de finale d'un tournoi majeur, à trois victoires de devenir le premier joueur masculin à gagner huit titres à Wimbledon. Il est sur un pied d'égalité avec Pete Sampras et William Renshaw avec sept.

«Vous pouvez toujours perdre le tournoi lors de la première semaine, mais jamais le gagner, a précisé Federer. J'ai donc fait beaucoup de bonnes choses la première semaine et, à partir de maintenant, vous voulez vraiment - ou vous devez - commencer à jouer votre meilleur tennis.»  Avec AFP et AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer