Bouchard et Raonic passent au troisième tour à Wimbledon

Eugenie Bouchard a surmonté un deuxième set désastreux... (AP, Alastair Grant)

Agrandir

Eugenie Bouchard a surmonté un deuxième set désastreux avant de défaire la favorite locale sur le gazon londonie

AP, Alastair Grant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Londres

Milos Raonic et sa compatriote canadienne Eugenie Bouchard ont connu des matchs de deuxième tour plutôt différents jeudi, mais en fin de compte ils sont arrivés à des résultats semblables.

Sixième tête de série, Raonic a facilement atteint le troisième tour des Internationaux de Wimbledon, défaisant l'Italien Andreas Seppi en trois manches de 7-6 (5), 6-4, 6-2, le tout en un peu moins de deux heures.

Lors de son prochain match, il croisera le fer avec l'Américain Jack Sock, classé 27e.

La première manche a été très serrée, les deux joueurs partageant les 12 premiers jeux avant que le Canadien ne prenne le contrôle du bris d'égalité.

Au deuxième set, les deux joueurs ont gardé leur service jusqu'au septième jeu, lorsqu'un spectaculaire et puissant revers de Raonic lui a procuré deux balles de bris. Il a converti la première.

Raonic a gagné les cinq derniers jeux du troisième set pour mettre fin au duel.

Comme c'est souvent le cas, Raonic a été dominant au service, réalisant 25 as, contre seulement deux pour Seppi, et n'a commis que deux quatre fautes. Il a également réussi 72 pour cent de ses premières balles et gagné 85 pour cent des points à son premier service.

Il a résisté aux deux balles de bris auxquelles il a eu à faire face, toutes deux lors de la manche initiale.

Raonic a aussi excellé dans les autres facettes de son jeu, inscrivant 41 coups gagnants contre seulement 19 erreurs directes.

Après son match, Raonic s'est dit satisfait de son rendement lors de ses incursions au filet.

«J'ai trouvé qu'il réussissait bien à frapper la balle avec force et en profondeur. J'aurais aimé provoquer plus de chances d'avancer au filet. Lorsque j'ai pu, ç'a fonctionné. Je pense avoir été pas mal efficace, ce qui est très bien.

«La balle demeurait pas mal basse. C'était difficile de créer des occasions d'être combatif. Je devais toujours modifier les coups pour le forcer à sortir de son répertoire.»

Raonic s'est présenté sur le court numéro 3 sans John McEnroe, et il a dû expliquer aux médias que son absence à ses côtés ne signifiait pas la fin de leur association.

«C'est faux. Il était avec moi ce matin. Il essaie d'être avec moi aussi souvent que possible. Tout dépend de son horaire à titre d'analyste. Pour la première ronde, ç'a fonctionné. Aujourd'hui, il ne pouvait pas parce que je crois qu'il devait analyser les deux premiers matchs sur le court central.»

En dents de scie pour Eugenie

Quant à Bouchard, elle s'est ressaisie après une difficile deuxième manche, et elle a vaincu la Britannique Johanna Konta, classée 16e, en trois manches de 6-3, 1-6, 6-1.

L'affrontement a duré 1 h 46 minutes.

Lors du set décisif, Bouchard est parvenue à réaliser deux bris de service en quatre tentatives, tout en ne concédant aucun bris en six tentatives. La Québécoise n'a commis que 11 erreurs directes et elle a inscrit 18 points gagnants.

Au troisième tour, Bouchard livrera bataille à la Slovaque Dominika Cibulkova, 19e tête de série.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer