Ouverture réussie pour Djokovic

Le Serbe Novak Djokovic a battu le Britannique... (AP, Alastair Grant)

Agrandir

Le Serbe Novak Djokovic a battu le Britannique James Ward, 6-0, 7-6 (3), 6-4 en un peu plus de deux heures. Il a prolongé à 29 matchs sa séquence victorieuse en grand chelem.

AP, Alastair Grant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Londres

Novak Djokovic s'est emparé d'une avance rapide de 6-0 et 3-0, puis il a maintenu le rythme par la suite pour entreprendre sa quête d'un troisième titre d'affilée à Wimbledon et d'un cinquième de suite en grand chelem par une victoire en trois sets contre le Britannique James Ward.

Fidèle à la tradition, Djokovic a disputé le premier match sur le court central en tant que champion en titre. Et il l'a quitté à l'issue d'une victoire de 6-0, 7-6 (3), 6-4 en un peu plus de deux heures pour prolonger à 29 matchs sa séquence victorieuse en grand chelem.

«C'est probablement une expérience unique dans le tennis d'être le champion en titre à Wimbledon - de disputer le premier match sur du gazon vierge, à 13h le lundi», a déclaré Djokovic. «C'est vraiment spécial de ressentir toute cette tradition, de revenir au berceau de notre sport. C'était une merveilleuse expérience.»

Djokovic détient les quatre titres du grand chelem. Victorieux en Australie et en France, il cherche aussi à devenir le premier joueur masculin à gagner les trois premières manches du grand chelem la même année depuis que Rod Laver a balayé les quatre tournois majeurs en 1969.

Djokovic a semblé à son aise immédiatement, lundi, alors qu'il a enlevé les neuf premiers jeux contre Ward, classé au 177e rang mondial et qui a bénéficié d'une invitation des organisateurs pour ce tournoi sur gazon. «Je n'ai pas grand-chose à dire de mon jeu. C'était vraiment impeccable. Je me sentais très bien», a commenté Djokovic au sujet de son début de match.

Quand Ward a finalement gagné un jeu, à la faveur d'un service gagnant pour faire 3-1 au deuxième set, le Britannique a levé le bras en signe de triomphe, ce qui lui a valu une ovation bruyante de la foule locale. Ward a fait le bris au jeu suivant et les deux joueurs se sont retrouvés au bris d'égalité, que Djokovic a dominé en reprenant le contrôle du match.

Comme prévu, le Suisse Roger Federer, no 3, a gagné son billet pour le deuxième tour en triomphant de l'Argentin Guido Pella 7-6 (5), 7-6 (3), 6-3.

Muguruza confiante

De son côté, la championne de Roland-Garros, Garbine Muguruza, a eu besoin de trois sets (6-2, 5-7, 6-4) pour venir à bout de l'Italienne Camila Giorgi lors d'un match qui a duré plus de deux heures et demie.

L'issue du match s'est décidée au troisième jeu du set final, qui a duré plus de 10 minutes et qui a donné lieu à cinq égalités et six balles de bris. Le jeu a pris fin lorsque Muguruza a fait le bris pour prendre les devants 2-1 quand Giorgi a expédié son coup droit dans le filet.

L'Espagnole de 22 ans, qui s'est inclinée en finale de Wimbledon aux mains de Serena Williams l'an dernier, a confié que ce match serré l'aiderait pour la suite du tournoi. «J'aime disputer des matchs difficiles, a-t-elle révélé. Ça me donne plus de confiance.»

La quintuple championne Venus Williams a fait face à une vive opposition, écartant la Croate Donna Vekic 7-6 (3), 6-4 lors du premier match sur le court no 1.

Williams, qui est à 36 ans la joueuse la plus âgée du tableau et qui en est à sa 19e présence à Wimbledon, a sauvé deux balles de set quand Vekic, 20 ans, n'a pas réussi à servir pour la manche à 6-5. Au deuxième set, Vekic a eu une occasion de bris pour prendre les devants 5-3, mais elle a gaspillé l'occasion. Williams a réussi le bris pour faire 5-4 et elle a servi pour le match.

La journée a donné lieu à la première grande surprise : l'ancienne no1 mondiale Ana Ivanovic a perdu 6-2, 7-5 face à la Russe Ekaterina Alexandrova, issue des qualifications en vertu de son 223e rang mondial et qui faisait ses débuts dans un tournoi du grand chelem.

Ivanovic, 23e tête de série, a blâmé une blessure au poignet droit pour cette défaite et elle a précisé qu'elle ne jouerait plus d'ici les Jeux olympiques de Rio au mois d'août.

Au 772e rang, Marcus Willis surprend

Un Britannique issu des qualifications qui occupe le 772e rang mondial et qui dispute son premier tournoi de ce niveau a créé la sensation de cette première journée. Marcus Willis, un gaucher de 25 ans qui agit comme entraîneur de tennis, a surpris le Lituanien Ricardas Berankis, no 53, 6-3, 6-3, 6-4 devant une foule survoltée sur le petit terrain no 17. Quand Willis a conservé son service pour confirmer sa victoire, il s'est dirigé en courant pour embrasser sa fiancée et faire l'accolade à ses amis et parents dans les gradins.

Raonic qualifié pour la deuxième ronde

Milos Raonic s'est qualifié en vue de la... (Associated Press) - image 4.0

Agrandir

Milos Raonic s'est qualifié en vue de la deuxième ronde du tournoi de Wimbledon grâce à une victoire de 7-6 (4), 6-2, 6-4 aux dépens de l'Espagnol Pablo Carreno Busta.

Associated Press

Milos Raonic s'est qualifié en vue de la deuxième ronde du tournoi de Wimbledon grâce à une victoire de 7-6 (4), 6-2, 6-4 aux dépens de l'Espagnol Pablo Carreno Busta.

Le Canadien, sixième tête de série, a été bien servi par son puissant service, totalisant 27 as, pour vaincre Carreno Busta dans un match qui a duré une heure et 53 minutes.

L'Espagnol n'a toutefois pas cédé sans se battre. Carreno Busta a sauvé six balles de match avant que Raonic ne parvienne à concrétiser sa victoire.

Raonic a eu l'occasion d'obtenir le bris pour s'assurer la victoire au neuvième jeu du troisième set, mais Carreno Busta a sauvé les deux balles de bris et il a provoqué un autre jeu.

«Je ne m'attendais pas à reprendre là où je l'avais laissé au Queen's Club», a dit Raonic, qui a atteint la finale du tournoi sur gazon il y a deux semaines. «Mais j'ai trouvé que je m'étais créé des occasions. Même dans le premier set, j'étais dans le coup sur ses services. Peut-être que j'ai perdu un peu de ma concentration au service, mais j'ai toujours été en mesure de revenir dans le match.»

L'Ontarien affrontera Andreas Seppi au deuxième tour. L'Italien a défait l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez 6-2, 6-4, 6-0.

Raonic et Seppi se sont affrontés une seule fois jusqu'ici, le Canadien s'imposant en quarts de finale de la Coupe Davis en 2013.

Protecteur bucal

Après la rencontre, Raonic a livré un de ses secrets aux journalistes sur place, alors qu'il a parlé de l'utilisation d'un protecteur bucal, une pratique commencée cette saison.

Aux prises avec de nombreux problèmes au dos ces dernières années, Raonic a décidé de troquer ses orthèses plantaires pour ce protecteur bucal, qui sert à aligner sa colonne vertébrale. «Après que mes maux de dos m'eurent coûté six mois de ma saison l'an dernier, j'ai tenté de voir ce qui pourrait m'aider à prévenir ces maux, a-t-il expliqué. Le protecteur bucal s'est avéré une de ces solutions.

«Je pense que l'objectif est de ne pas grincer des dents. Je crois que ça vous donne un certain espace, ce qui fait en sorte que les muscles ne sont pas tendus.» Raonic porte ce protecteur tout au long de la journée, ne l'enlevant que pour les repas. La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer