Dopage: Nadal prône la transparence

Vainqueur de ses deux derniers tournois, Rafael Nadal... (AFP, Josep Lago)

Agrandir

Vainqueur de ses deux derniers tournois, Rafael Nadal part en guerre contre ceux qui accusent sans preuve les athlètes de dopage.

AFP, Josep Lago

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Londres

Exaspéré d'être accusé de dopage, Rafael Nadal a écrit au président de la Fédération internationale de tennis pour lui demander de rendre public l'ensemble de ses contrôles antidopage ainsi que son passeport biologique.

«On ne peut plus se permettre dans notre monde du tennis de parler ou d'accuser sans preuve», a déclaré le champion de 14 tournois du grand chelem dans une lettre obtenue par l'Associated Press.

La lettre de Nadal a été transmise au président de l'ITF, David Haggerty, lundi, le jour même où il a déposé une poursuite à l'encontre d'une ancienne ministre du gouvernement français qui a laissé entendre qu'il était dopé.

«Je sais combien de fois j'ai été testé, en compétition et à l'extérieur», a écrit Nadal dans sa lettre. «Merci de rendre disponible toute l'information me concernant. Veuillez s'il vous plaît rendre public mon passeport biologique, l'historique complet de mes contrôles et tests antidopage. À partir de maintenant, je vous demande de le divulguer lorsque je suis l'objet d'un contrôle et de publier les résultats dès qu'ils sont prêts. Je vous encourage également à commencer à déposer des poursuites en cas de désinformation propagée par quiconque.»

L'ITF a confirmé avoir reçu la lettre de Nadal, y compris sa demande de dévoiler les résultats de ses tests dans le cadre du programme antidopage du tennis. «L'ITF confirme que M. Nadal n'a jamais échoué un test dans le cadre du programme (TADP) et n'a pas été suspendu à tout moment pour une violation aux règles antidopage, ou pour toute autre raison liée au TADP», a déclaré l'ITF dans un communiqué.

L'ITF a également mentionné que Nadal, comme les autres joueurs, a accès à son dossier antidopage à travers la base de données de l'Agence mondiale antidopage «et il est libre de le rendre disponible.»

L'Espagnol a confié qu'il a écrit cette lettre à la suite des commentaires de Roselyne Bachelot, ancienne ministre française de la santé et du sport. Elle a prétendu lors d'une émission de télévision française le mois dernier que la pause de sept mois pour une blessure de Nadal en 2012 était «probablement due à un test de dopage positif.»

Nadal, qui a remporté son 49e tournoi sur terre battue dimanche à Barcelone et qui tentera de s'assurer un 10e titre aux Internationaux de France le mois prochain, a déposé une poursuite en diffamation contre Bachelot à Paris.

Inacceptable et injuste

«C'est inacceptable et surtout injuste qu'une personne censée avoir une certaine connaissance du sport puisse publiquement dire quelque chose comme cela sans preuve», a déclaré Nadal dans sa lettre à Haggerty.

Nadal a déclaré que certains médias, amateurs et commanditaires doutent du programme antidopage du tennis. «Ils ne font pas confiance au sport. Ils pensent que les instances dirigeantes couvrent les choses et ne font rien, a-t-il dit. Nous savons que ce n'est pas vrai. ... Je crois que le temps est venu pour notre sport et ses dirigeants de prendre les moyens de mieux communiquer.»

Nadal a ajouté qu'il n'a jamais hésité à partager ses opinions sur la lutte contre le dopage. «Je crois que nous devons poursuivre la lutte contre le dopage et rendre cette lutte plus forte et meilleure si possible, a-t-il écrit. En tant que joueur, d'abord comme amateur puis professionnel, je suis sûr que notre sport est propre. Il est nécessaire que notre sport devienne un fleuron dans un monde où la transparence et l'honnêteté sont deux piliers de notre conduite et de notre mode de vie.»

Cette lettre de Nadal survient au moment où le tennis doit composer avec le cas très médiatisé du dopage de Maria Sharapova. La Russe a été provisoirement suspendue après un contrôle positif au meldonium lors des Internationaux d'Australie en janvier. Elle attend toujours une audience disciplinaire de l'ITF.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer