Djokovic dans les pas d'Agassi

Novak Djokovic se rapproche d'un sixième titre à... (AP, Alan Diaz)

Agrandir

Novak Djokovic se rapproche d'un sixième titre à Miami.

AP, Alan Diaz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Novak Djokovic aura la chance de marcher dans les pas du légendaire Andre Agassi, dimanche. S'il l'emporte en finale contre Kei Nishikori, il rejoindra l'Américain, lauréat du tournoi de Miami à six reprises.

«C'est un honneur d'être comparé à quelqu'un comme Andre Agassi», a souligné Djoko, vainqueur à Key Biscayne en 2007, en 2011, en 2012, en 2014 et en 2015. Vendredi, il s'est qualifié pour sa troisième finale de suite à Miami en battant 7-6 (7/5) et 6-4 le Belge David Goffin .

Les chiffres sont affolants lorsqu'il est question de Djokovic. Vendredi, il a remporté son 17e gain consécutif à Key Biscayne, sa 29e lors de ses 30 derniers matchs en Floride. Et dimanche, il participera à sa 19e finale lors de ses 20 derniers tournois, son seul échec remontant à février où il avait été contraint à l'abandon en quart de finale à Dubaï en raison d'une infection oculaire.

Le numéro un mondial tentera aussi de réaliser le «Sunshine double», le doublé Indian Wells/Miami, pour la troisième année de suite, du jamais-vu dans l'histoire du circuit masculin.

Pour se hisser en finale du tournoi de Miami, le Serbe a toutefois dû batailler face à Goffin, qui n'a affiché aucun complexe en faisant jeu égal avant de céder son service dans le huitième jeu de la seconde manche. «C'était un match très difficile et éprouvant», a admis Djokovic. «Il y a eu beaucoup d'échanges du fond de court, c'était très indécis et cela aurait pu très bien tourner en sa faveur.»

Djokovic a signé un bris dans chaque manche, en plus de remporter 70 % des points disputés sur son premier service. «Il y avait de la place dans le premier set, mais c'est dur contre Novak», a admis Goffin. «Il ne donne jamais rien, il est très solide et il ne lâche rien.»

Comme à Indian Wells, Goffin s'arrête donc en demi-finale, mais il a marqué les esprits lors de la tournée nord-américaine et sera aux portes du top 10 mondial lundi, puisqu'il va passer à la 13e place. 

Avantage Djokovic

Quant à Nishikori, il a eu le meilleur 6-3 et 7-5 face à l'Australien Nick Kyrgios. «Ce sera difficile, c'est certain», a reconnu le Japonais au sujet de son rendez-vous avec Djokovic. «Il joue très bien, mais j'espère avoir un autre bon match dans le corps.»

Il disputera dimanche sa deuxième finale d'un Masters 1000, après celle de Madrid en 2014 perdue face à Rafael Nadal. Et il ne part pas favori : Djokovic l'a battu à six reprises en huit confrontations.

Pourtant impressionnant la veille face à Milos Raonic, Kyrgios a semblé impressionné de se retrouver pour la première fois dans le dernier carré d'un Masters 1000. «Mon service m'a laissé tomber, je n'arrivais pas à trouver de solutions, il jouait trop bien», a reconnu l'Australien, qui, à 20 ans, va faire son entrée dans le top 20 mondial pour la première fois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer