• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Murray et la douleur privent Raonic d'une place dans l'histoire 

Murray et la douleur privent Raonic d'une place dans l'histoire

Réaction plutôt rare dans son cas, Milos Raonic... (AFP, William West)

Agrandir

Réaction plutôt rare dans son cas, Milos Raonic a fracassé sa raquette après avoir concédé un bris au cinquième set.

AFP, William West

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Melbourne, Australie

Andy Murray et une douleur à la jambe ont empêché Milos Raonic de devenir le premier joueur masculin canadien à se qualifier pour une finale d'un tournoi du grand chelem, vendredi aux Internationaux d'Australie.

L'Ontarien de 25 ans a tenu tête à Andy Murray pendant plus de quatre heures avant que l'Écossais, deuxième tête de série, s'assure une victoire de 4-6, 7-5, 6-7 (4), 6-4 et 6-2 et accède à la finale, où il affrontera Novak Djokovic dans la nuit de samedi à dimanche (03h30, heure du Québec).

Les problèmes de Raonic ont commencé alors qu'il était en avant deux sets à un et qu'il menait 2-1 dans la quatrième manche quand il a dû recevoir des soins à l'extérieur du court pour sa jambe.

À son retour, son jeu tout en puissance a perdu de son mordant et il a accumulé les erreurs sur le court Rod Laver. Réaction plutôt rare dans son cas, Raonic a fracassé sa raquette après avoir concédé un bris au cinquième set.

«J'ai eu du mal à pousser sur ma jambe à cause de mes adducteurs à partir du milieu du troisième set. C'est ce que j'ai vécu de plus désespérant sur un court. C'est pourquoi la frustration est sortie au cinquième set. Ça ne me ressemble pas, mais parfois c'est difficile de garder ça en soi.»

Raonic espérait rejoindre Eugenie Bouchard dans le cercle très restreint des Canadiens ayant disputé une finale d'un tournoi du grand chelem. La Québécoise y était parvenue à Wimbledon en 2014.

Raonic a maintenant disputé et perdu deux demi-finales du grand chelem, lui qui avait subi la loi de Roger Federer à Wimbledon il y a deux ans. Il s'agit de la première défaite de Raonic en 2016 après avoir gagné le titre à Brisbane, le huitième de sa carrière.

Le Canadien a été en mesure d'utiliser son puissant service pendant une bonne partie du match, totalisant 23 as. Mais il a commis plus de fautes directes (78) que de coups gagnants (72) et il a réussi un seul bris contre Murray.

«C'est malheureux. C'est probablement ma plus grande déception sur un court, mais c'est comme ça», a déclaré Raoni. «J'étais là pour jouer et faire de mon mieux.»

Raonic a mentionné qu'il n'est pas pressé de connaître la gravité de sa blessure à la cuisse. «Je ne suis présentement pas dans l'état d'esprit pour aller voir un médecin et obtenir un diagnostic. Peut-être demain ou quand je vais me sentir prêt à affronter la situation. Quand ce sera le cas, je composerai avec elle.»

«C'est dommage. Cela aurait mérité une fin de match plus équitable. J'ai vu qu'il avait du mal dans ses déplacements et au service», a reconnu Murray, qui s'est assuré de disputer une neuvième finale du grand chelem en carrière, une cinquième à Melbourne. Jamais il n'a réussi à se faire couronner aux Internationaux d'Australie.

Son duel australien contre Djokovic est presque devenu une habitude, car le Britannique et le Serbe passent le dernier dimanche de janvier ensemble tous les deux ans depuis 2011. Le numéro un mondial s'est imposé les trois fois et sera de nouveau le grand favori, ayant gagné 10 de ses 11 derniers matchs contre son poursuivant le moins éloigné au classement ATP.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer