Victoire historique des Britanniques à la coupe Davis

Andy Murray a été enseveli par ses compatriotes... (AP, Alastair Grant)

Agrandir

Andy Murray a été enseveli par ses compatriotes après la première victoire de la Grande-Bretagne en 79 ans en Coupe Davis.

AP, Alastair Grant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Gand, Belgique

Andy Murray a procuré une premiere coupe Davis à la Grande-Bretagne en 79 ans, dimanche, lorsqu'il est venu à bout du Belge David Goffin en trois manches de 6-3, 7-5, 6-3 dans le premier match de simple inversé.

Cette victoire a procuré une avance insurmontable de 3-1 aux Britanniques, dans cette série au meilleur des cinq matchs. En conséquence, le dernier duel de simple inversé a été annulé. «Je ne peux y croire», s'est exclamé Murray sur le court. «Nous n'aurons peut-être plus jamais une telle opportunité. Nous devrions fêter cela ce soir [dimanche].»

La Grande-Bretagne est le seul pays à avoir participé à toutes les Coupes Davis depuis 1900, et la conquête de ce 10e titre lui a permis de prendre le troisième rang des pays les plus décorés dans l'histoire de cette compétition derrière les États-Unis (32) et l'Australie (28).

Attente interminable

Mais ce triomphe était attendu depuis longtemps. La Grande-Bretagne l'avait emporté pour la dernière fois en 1936, lorsque Fred Perry était son joueur étoile, et sa plus récente participation à la finale remontait à 1978.

Après avoir frappé un lob du revers qui a scellé l'issue de la rencontre, Murray s'est couché sur le dos sur la terre battue de l'amphithéâtre Flanders Expo de Gand. Ses coéquipiers se sont alors empilés sur lui, mais Murray est parvenu à rapidement s'extirper du groupe pour se diriger vers le banc belge et féliciter ses adversaires.

Murray, qui avait mis un terme à la disette de 77 ans de la Grande-Bretagne en étant sacré champion de Wimbledon en 2013, s'est ensuite assis au banc britannique, la figure enfouie dans l'Union Jack.

Comme McEnroe et Wilander

Il est devenu le troisième tennisman après John McEnroe en 1982 et Mats Wilander en 1983 à présenter une fiche de 8-0 en simple dans cette compétition depuis l'instauration du Groupe mondial en 1981.

Après avoir uni ses efforts à ceux de son frère Jamie pour gagner le match de double, samedi, il est devenu le premier joueur depuis Pete Sampras en 1995 à gagner ses trois matchs en finale de la Coupe Davis. Il est aussi le deuxième tennisman à remporter 11 matchs au cours d'une même saison en Coupe Davis depuis Ivan Ljubicic en 2005.

McEnroe avait affiché un dossier de 12-0 en 1982 et Michael Stich avait savouré 11 victoires consécutives en 1993.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer