Djokovic en veut encore plus!

Novak Djokovic pourrait devenir dimanche le premier joueur... (AP, Tim Ireland)

Agrandir

Novak Djokovic pourrait devenir dimanche le premier joueur de l'histoire à remporter le Masters quatre fois de suite.

AP, Tim Ireland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Novak Djokovic peut couronner sa fantastique saison en devenant, dimanche face à Roger Federer, le premier joueur de l'histoire à remporter le Masters quatre fois de suite.

En dessous de ses standards cosmiques en phase de poules, le numéro un mondial a remis les pendules à l'heure face à l'Espagnol Rafael Nadal, expédié 6-3, 6-3 samedi dans la première demi-finale du tournoi réservé aux huit meilleurs joueurs au monde. «Il faut juste le féliciter et ne pas lui souhaiter bonne chance pour l'année prochaine», a ajouté l'Espagnol dans un sourire et sans rancune.

Federer a rejoint Djokovic plus tard en remportant, comme l'année dernière à ce stade de la compétition, le duel 100 % suisse face à Stan Wawrinka 7-5, 6-3. Sans se faire mal au dos cette fois, contrairement à 2014 où il avait dû déclarer forfait juste avant sa finale face au Serbe.

Djokovic partira favori de leur nouveau rendez-vous, qui sera sa 15e finale en 15 tournois depuis son échec en quarts à Doha début janvier! Comment pourrait-il en être autrement?

Federer l'a certes battu mardi en match de poules, stoppant sa série de 23 victoires consécutives. Bien sûr, le Suisse, sextuple vainqueur d'un tournoi dont il jouera sa 10e finale, reste un sacré client, surtout en salle et en deux sets gagnants. Mais Djokovic a réalisé un tel enchaînement d'exploits cette saison - «Ma meilleure», dit-il - qu'il sera forcément difficile à battre.

Bilan phénoménal

Djokovic a dominé au service contre Nadal, ne lui accordant aucune chance de bris. Il n'a cédé que 10 points au service, dont 3 seulement en deuxième manche. Le Serbe a récolté quatre as et a remporté 89 % des points disputés sur sa première balle.

«Il est quasiment invincible cette saison», a applaudi samedi Nadal, bluffé par le bilan phénoménal du Serbe : 81 victoires pour 6 défaites, trois titres du grand chelem, une finale à Roland-Garros et six titres en Masters 1000, la catégorie juste en dessous des majeurs.

«Je ne me sens pas invincible. Mais c'est très agréable quand je sens, comme aujourd'hui [samedi], que j'ai le dessus, que je peux dicter le jeu», a répondu Djokovic, qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. «J'ai déjà eu une carrière magnifique. Mais je veux plus et je pense que je peux faire plus», a-t-il martelé, l'oeil déjà rivé sur 2016.

En attendant, il se retrouve pour la première fois, et après un long travail d'approche, à égalité avec Nadal dans leurs confrontations directes (23 victoires partout). «Enfin», a-t-il soufflé.

22 à 21 pour Federer

Hasard ou coïncidence? Il a désormais l'occasion de revenir aussi à hauteur de l'autre monstre de la dernière décennie, Roger Federer, qui mène 22 à 21 dans leurs duels. Le duel de dimanche au O2 Arena sera le huitième affrontement de la saison entre les deux joueurs qui détiennent un total de 27 titres du grand chelem.

Djokovic a les devants 4-3 en 2015, incluant des victoires en finale à Wimbledon et aux Internationaux des États-Unis, mais Federer l'a emporté en deux manches, mardi, lors du tournoi à la ronde. «Ce sont les mêmes conditions, le même terrain, le même endroit», a analysé le Suisse de 34 ans, qui a infligé à Djokovic trois de ses six revers, cette année. «Pour moi, c'est un avantage parce que ça me procure un peu de confiance. Mais je pense que sa confiance à lui est encore plus élevée que la mienne après la saison qu'il a connue et toutes ces victoires.»

S'il l'emporte, Federer délogera le Britannique Andy Murray comme numéro deux mondial. «Je me sens bien mieux qu'après la demi-finale l'année dernière», a noté Federer. «La conférence de presse avait été assez pénible, car je savais que je n'étais pas dans un super état. Cette année, c'est complètement différent. Je n'ai mal nulle part, je me sens bien.  Avec Associated Press

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer