Françoise Abanda prend du galon

La Montréalaise Françoise Abanda a commencé à s'entraîner,... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La Montréalaise Françoise Abanda a commencé à s'entraîner, hier, au PEPS, en vue de la Coupe Fed, qui se tiendra samedi et dimanche face à la République tchèque.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'équipe canadienne de Coupe Fed montre un tout autre visage que lors de sa dernière visite à Québec, il y a moins de 10 mois. Sans Eugenie Bouchard ni Aleksandra Wozniak, Françoise Abanda prend le devant de la scène. Même si elle en est à sa première expérience et qu'elle n'aura que 18 ans demain.

Bouchard ne veut pas, fatiguée. Wozniak ne peut pas, blessée. On parle de la meilleure joueuse dans l'histoire du tennis canadien et de la plus expérimentée en Coupe Fed. Pour sa première présence dans le Groupe mondial I en 20 ans, le Canada s'amène en quart de finale avec une jeune équipe sans expérience des grands rendez-vous.

Le quatuor unifolié est composé des Ontariennes Sharon Fichman (134e mondiale) et Gabriela Dabrowski (185e), ainsi que des Québécoises Abanda (230e) et Charlotte Robillard-Millette (814e), deux recrues. Les Tchèques, tenantes du titre et trois fois championnes dans les quatre dernières années, sont toutes mieux classées que les Canadiennes.

«Mon rêve est d'amener le Canada en demi-finale», a lancé Abanda, hier, après le premier des deux entraînements quotidiens au PEPS de l'Université Laval. C'est là que se tiendront les matchs, samedi et dimanche après-midi.

Elle ne s'est pas attardée sur l'absence de son illustre concitoyenne montréalaise Bouchard, avouant juste que «c'est dommage. Elle est l'une de nos meilleures joueuses au Canada».

Pour sa première rencontre de Coupe Fed, Abanda se dit surtout heureuse de profiter du support de la foule. «J'ai souvent entendu parler de l'ambiance [en Coupe Fed], mais je ne l'ai jamais vécue», affirme celle qui garde un souvenir impérissable de sa dernière visite à Québec. Elle avait perdu contre son idole de jeunesse, Venus Williams, en septembre dernier.

Fichman, 5' 4'', occupera aussi un rôle-clé. Peut-être même celui d'affronter la grande Karolina Pliskova, 6' 1'', dans le premier match de simple. Dabrowski se spécialise dans le double.

«Très relax»

Mais «Françoise semble bien, elle a sa gameface», commente le capitaine, Sylvain Bruneau. «En ça, elle se compare à Eugenie au sens où elle répond très bien dans les grands moments. C'est ce qu'on cherche d'une grande joueuse», avance le coach, sans pour autant dévoiler qui il opposera à qui.

«Françoise a une personnalité très relax, elle ne s'énerve pas trop», confirme sa coéquipière Dabrowski. «Même si c'est sa première fois en Coupe Fed, Simon [Larose] est son entraîneur et il lui en a déjà parlé.» Larose sert de bras droit à Bruneau.

«Qu'il manque Eugenie, Aleks ou une autre, c'est une belle opportunité pour celles qui sont là. Nous sommes jeunes, mais très capables», résume Fichman, aînée du groupe à 24 ans et dont la première sélection remonte à 2004.

Le Canada est le seul pays parmi les huit du Groupe mondial I à disputer la première ronde sans membre du top 25. Cette fin de semaine, l'Argentine compte sur la seule autre des 16 formations des Groupes mondiaux I et II dépourvue d'au moins une des 100 meilleures joueuses au monde.

Sylvain Bruneau... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Sylvain Bruneau

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Surplus de talent tchèque

La Canadienne la mieux classée à cette Coupe Fed est Sharon Fichman (134e). L'entraîneur-chef Sylvain Bruneau a complété son quatuor avec la 814e joueuse mondiale, une junior. Son homologue Petr Pála a essuyé le refus de ses deux plus gros canons, mais la République tchèque aligne encore trois joueuses du top 100 mondial, dont Karolina Pliskova (22e). Lucie Hradecka (122e) est 28e en double. «On espère qu'il y aura beaucoup de spectateurs, même s'ils encourageront le Canada. Plus il y a de monde, mieux c'est», a commenté le capitaine des championnes en titre, rappelant que 12 000 personnes avaient assisté à leur triomphe de novembre, à Prague. Pála se réjouit de pouvoir puiser parmi autant de joueuses de haut niveau. Neuf Tchèques apparaissent au top 100 de la WTA, dont quatre au top 25. Dix joueuses de la République tchèque ont pris part au tableau principal des Internationaux d'Australie, contre une seule pour le Canada.

Les JO passent par la Coupe Fed

Si Eugenie Bouchard, classée septième de la WTA, et Petra Kvitova (4e) manquent à l'appel pour cette rencontre de Coupe Fed à Québec, les Argentins verront les Américaines Serena (1re) et Venus Williams (11e) affronter leurs joueuses, cette fin de semaine, à Buenos Aires. Même chose à Cracovie, où Maria Sharapova (2e) et l'équipe russe se frotteront aux favorites locales menées par Agnieszka Radwanska (8e). La Roumaine Simona Halep (3e) a aussi accepté l'invitation de son pays. C'est que l'ITF pose comme condition d'accession aux Jeux olympiques au moins une participation en Coupe Fed ou en Coupe Davis dans la prochaine année et demie, soit d'ici la tenue des JO à Rio, en août 2016. Bouchard devra donc se reprendre en avril, en demi-finale du Groupe mondial I ou en barrage pour la relégation au Groupe mondial II, ou encore au début de l'an prochain.

Robillard-Millette «dans le rôle de réserviste»

Rentrée de l'Australie la nuit dernière, à Montréal, Charlotte Robillard-Millette volera jusqu'à Québec aujourd'hui, en fin de journée. Tout juste âgée de 16 ans, la Blainvilloise a été sélectionnée en dernier recours, lundi, pour pallier le refus d'Eugenie Bouchard. «Oui, c'est un peu serré [comme arrivée], mais dans les circonstances, c'est le mieux qu'on pouvait faire», a justifié le capitaine de l'équipe canadienne, hier. Sylvain Bruneau précise que Robillard-Millette s'amène à Québec «dans le rôle de réserviste» pour sa première expérience en Coupe Fed. Elle se retrouve quand même dans le Groupe mondial I contre les championnes en titre! Robillard-Millette a atteint les quarts de finale du volet junior des Internationaux d'Australie, en janvier, avant d'être éliminée en ronde de qualification d'un tournoi challenger. Elle s'entraînera pour la première fois avec ses nouvelles coéquipières demain.

Partager

À lire aussi

  • L'ombre d'Eugenie Bouchard plane sur la Coupe Fed

    Tennis

    L'ombre d'Eugenie Bouchard plane sur la Coupe Fed

    La personne dont on parle le plus, c'est celle qui n'est pas là. L'ombre d'Eugenie Bouchard continue de planer sur la rencontre de Coupe Fed de... »

  • Coupe Fed: décevantes Canadiennes

    Tennis

    Coupe Fed: décevantes Canadiennes

    Françoise Abanda n'était pas de taille contre Karolina Pliskova. Pas samedi, en tout cas. Pareil pour Gabriela Dabrowski devant Tereza Smitkova. Le... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer