La Suédoise Nilsson récidive

Stina Nilsson a devancé sa grande rivale norvégienne,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Stina Nilsson a devancé sa grande rivale norvégienne, Maiken Caspersen Falla, par 42 centièmes de seconde en finale du sprint. Cette dernière a toutefois mis la main sur le Globe de cristal de la spécialité grâce à sa médaille d'argent.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Stina Nilsson prend goût à Québec! La Suédoise a remporté vendredi sa deuxième victoire en autant de sprints disputés sur les plaines d'Abraham.

La fondeuse de 23 ans a devancé sa grande rivale norvégienne, Maiken Caspersen Falla, par 42 centièmes de seconde en finale. Nilsson s'était imposée, l'an dernier, lors de cette même épreuve disputée dans le cadre du Tour de ski du Canada.

«J'aime vraiment cette piste et la température était parfaite», a commenté la championne. «Je suis très heureuse de la façon dont j'ai skié. Mes skis étaient incroyables. Tout a bien été aujourd'hui.»

La gagnante a eu de bons mots pour la foule québécoise, dont l'enthousiasme semble la galvaniser. «J'aime vraiment Québec et la foule ici est extraordinaire. C'est vraiment bien qu'Alex Harvey ait gagné aujourd'hui, parce que les gens ici l'aiment beaucoup», a exprimé Nilsson quelques minutes après avoir vu l'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges franchir la ligne d'arrivée.

Frédérique Vézina, qui a terminé au 63e rang... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Frédérique Vézina, qui a terminé au 63e rang vendredi, a aimé l'ambiance qui régnait sur les plaines d'Abraham lors de la compétition.

Le Soleil, Yan Doublet

Falla gagne le Globe

Malgré sa deuxième place, Falla a été l'auteure de la grande conquête du jour : le Globe de cristal du sprint. Nilsson menaçait de la doubler, mais la Norvégienne a conservé l'avance grâce à sa médaille d'argent.

«J'étais très nerveuse aujourd'hui. J'avais peur de perdre le Globe en ayant une performance similaire à celle de Drammen [31e]. C'est merveilleux de gagner le Globe du sprint pour une deuxième saison de suite. C'est un peu irréel», a dit Falla, qui avait aussi terminé deuxième à Québec, l'an dernier.

Elle a devancé vendredi deux autres Suédoises, Hanna Falk et Ida Ingemarsdotter. La future championne de la Coupe du monde toutes catégories, la Norvégienne Heidi Weng, a fini en sixième place, tout juste devant sa compatriote Marit Bjoergen, la femme aux 107 titres en Coupe du monde.

Le Canada n'avait aucune représentante en finale. La meilleure athlète du pays hôte a été Dahria Beatty avec une 41e place. Les Québécoises Cendrine Browne (47e), Sophie Carrier-Laforte (56e), Katherine Stewart-Jones (59e), Frédérique Vézina (63e) et Laura Leclair (65e) faisaient aussi partie du contingent de 15 Canadiennes.

Vézina, de Saint-Ferréol-les-Neiges, était la seule athlète native de la région de Québec à participer à cette épreuve, loin d'être sa spécialité. «Ma tasse de thé, c'est plus les distances. Alors aujourd'hui, je suis contente parce que c'est un bon réchauffement pour le reste de la fin de semaine», a analysé l'athlète de 22 ans. Elle rêve d'un top 30, ce qui lui ouvrirait les portes de l'équipe nationale.

***

Ce qu'elles ont dit...

«Aujourd'hui, je voulais juste casser la glace pour le reste de la fin de semaine. Courser fort, faire une bonne préparation, faire mon possible. Je pense que j'ai quand même bien réussi.»

- Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, 47e lors des qualifications du sprint, épreuve dont elle n'est pas spécialiste

«Non, pas du tout! Je ne me sens pas bien, j'ai encore le goût de vomir. L'effort était dur, c'est vraiment intense pour les jambes et l'organisme. C'est pas ma meilleure de l'année, mais ça fait partie du jeu.»

- Mathilde Petitjean (58e), qui s'est fait demander si elle était satisfaite de sa course. La Togolaise, qui s'entraîne au mont Sainte-Anne, rigolait malgré tout...

«La forme n'était pas si pire. Je pensais que ça allait être vraiment dur, mais l'énergie était là. C'est juste que mon corps n'était pas prêt à partir. J'ai hâte de voir ce que ça va donner dans les deux prochains jours.»

- Katherine Stewart-Jones, de Chelsea, 59e vendredi, victime d'un vilain rhume après les Mondiaux de Lahti

«Il y en avait, de l'ambiance! On n'est pas habitués d'avoir autant de monde que ça qui crient pour nous. Ça donne un boost de plus, c'est certain!»

- Frédérique Vézina, de Saint-Ferréol-les-Neiges, 63e à sa première épreuve en Coupe du monde depuis 2012




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer