Le mode d'emploi pour la Coupe du monde

Quatre endroits stratégiques pour les spectateurs (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Québec) Quatre endroits stratégiques pour les spectateurs

1. Le long du réservoir d'eau, à l'ouest du parcours. Après une grande montée qui les mènent à la Tour Martello, les skieurs devront négocier un virage en épingle avant de repartir dans l'autre direction. Un bel endroit pour voir les athlètes longtemps.

2. Dans les estrades, près de la ligne de départ. Quelque 600 places assises sont disponibles à cet endroit, qui permet aussi une belle vue sur la ligne d'arrivée.

3. À «l'intérieur» de la piste, près de la ligne d'arrivée. Cinq tunnels permettent d'accéder au centre du parcours, d'où les spectateurs profiteront d'une vue à 360° des épreuves. La section tout près du fil d'arrivée risque d'être populaire, surtout pour le toujours spectaculaire sprint, vendredi.

4. À l'entrée est des Plaines, près de la Croix du sacrifice. Entre une descente et la remontée près des fortifications, un virage serré et rapide, «où il pourrait y avoir de la casse», selon le président de Gestev, Patrice Drouin.  Jean-Nicolas Patoine

***

Le format des épreuves

Les différentes délégations ont «apprivoisé» les Plaines, jeudi,... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

Les différentes délégations ont «apprivoisé» les Plaines, jeudi, en prévision des Finales de la Coupe du monde de ski de fond.

Le Soleil, Yan Doublet

Sprint (style libre)

› Vendredi 17 mars

  • Parcours 1650 m (1 tour hommes et femmes)
  • 11h45 › 12h55 : Qualifications
  • 14h15 › 15h55 : Finales
Qualifications : Contre-la-montre, un départ aux 15 secondes. Les 30 premiers accèdent au tour suivant.

Quarts de finale : Cinq groupes de six. Les deux premiers de chaque vague et les deux meilleurs temps chez les 20 autres passent en demi-finales.

Demi-finales : Deux groupes de six. Les deux premiers de chaque groupe et les deux meilleurs temps chez les 10 autres vont en finale.

Finale : Six adversaires s'affrontent, les trois premiers grimpent sur le podium. Des secondes-boni sont décernées en vue du classement cumulatif de la fin de semaine.

Départ de masse (style classique)

› Samedi 18 mars

  • 10h40 › 11h15 : Départ femmes 10 km (3 tours, parcours de 3750 m)
  • 13h › 13h50 : Départ hommes 15 km (3 tours, parcours de 3300 m)
Format de course le plus simple et direct. Les concurrents prennent le départ tous

ensemble. Le premier skieur à l'arrivée gagne. Encore ici, des secondes-boni attribuées selon le rang seront affectées au classement cumulatif des épreuves.

Poursuite (style libre)

› Dimanche 19 mars

  • 11h20 à 11h55 : Départ femmes 10 km (3 tours, parcours de 3750 m)
  • 12h45 › 13h35 : Départ hommes 15 km (3 tours, parcours de 3300 m)
Cette fois, l'ordre de départ se fait en fonction du classement cumulatif des deux premiers jours avec les écarts de temps en conséquence. Les concurrents s'élancent donc un par un à des intervalles déterminés par le classement depuis vendredi et le premier à l'arrivée gagne les Finales de la Coupe du monde. On récompense aussi les meilleures performances du jour.  Olivier Bossé

***

Six étoiles à surveiller

Marit Bjoergen a remporté quatre médailles d'or en... (Archives AP) - image 6.0

Agrandir

Marit Bjoergen a remporté quatre médailles d'or en cinq épreuves aux derniers Mondiaux.

Archives AP

Les yeux des spectateurs de Québec seront dirigés en grande partie vers la vedette locale Alex Harvey, durant les trois jours des Finales de la Coupe du monde. Les étoiles du ski de fond international sont toutefois multiples et les coureurs venus sur les Plaines pour courtiser la lumière du podium sont nombreux. En voici six qui pourraient briller.

Hommes

  • Matti Heikkinen, Finlande, 33 ans
Vétéran de 12 saisons sur le circuit de la Coupe du monde, il rêve pour la première fois d'un podium au cumulatif de la saison. Mais seuls le chouchou maison Alex Harvey et ses sept points de priorité au classement le séparent d'un tel honneur. Spécialiste des épreuves de distance, courues samedi et dimanche, Heikkinen devra toutefois mettre le paquet vendredi pour passer la ronde des qualifications au sprint et éviter d'être distancé par le Québécois. Sauf que la dernière fois que le Finlandais a participé à un quart de finale de sprint, ça remonte à 2011. Et il avait profité du retrait d'un adversaire pour se glisser du 31e au 30e et dernier rang donnant accès aux rondes éliminatoires.

  • Dario Cologna, Suisse, 31 ans
Fort de plus de 200 départs en Coupe du monde, ses 65 podiums le placent au quatrième rang de l'histoire. Il empile dans son garage de Val Müstair trois médailles d'or olympiques et sept Globes de cristal, dont quatre toutes distances. Quoi qu'il arrive à Québec, Cologna terminera dans le top 10 au classement général pour la septième fois en neuf ans. Mais s'il est là, ce n'est jamais en touriste. Le Suisse attend encore sa première victoire internationale cette saison et pourrait bien avoir choisi sa première visite à Québec pour rappeler sa présence à tout le monde.

  • Johannes Hoesflot Klaebo, Norvège, 20 ans
Lui, c'est l'avenir aujourd'hui. Il est à Québec avec un seul but en tête : devenir le plus jeune vainqueur de la saison de sprint. Et ça se réglera dès vendredi entre lui et l'Italien Federico Pellegrino, qu'il devance par 38 points. Klaebo est le nouveau Martin Johnsrud Sundby, son compatriote qui domine depuis deux ans. En février, l'enfant prodige de Trondheim est devenu le plus jeune vainqueur d'une épreuve de Coupe du monde en plus de 10 ans, soit depuis 2006 et Petter Northug fils, un autre de ses légendaires compatriotes. Il y a trois semaines, Klaebo a raflé une médaille aux Championnats du monde, sa première d'une longue série à prévoir.

Femmes

  • Marit Bjoergen, Norvège, 36 ans
La reine mère. Grande souveraine de la discipline depuis plus d'une décennie, elle est devenue maman à Noël 2015. Ce qui n'a en rien freiné sa conquête de l'excellence, comme en témoignent ses quatre médailles d'or en cinq épreuves aux derniers Mondiaux. Ce qui en a fait d'ailleurs la plus vieille championne du monde féminine dans l'histoire du ski de fond. Bjoergen semble vraiment revenue à sa domination d'antan, à la lumière de sa victoire par plus de deux minutes la semaine passée sur 30 km. Une collection de 18 titres de championne du monde, 12 Globes de cristal et 10 médailles olympiques ne ment pas.

  • Kikkan Randall, États-Unis, 34 ans
L'unique Américaine aux teintures capillaires hors normes a aussi accueilli la maternité au cours de la saison 2015-2016, avril dans son cas. Voilà la spécialiste du sprint de retour en selle. Elle a fini troisième aux Mondiaux. Si elle a retrouvé ses repères un peu moins rapidement que Bjoergen, elle se souvient sans aucun doute de son explosif doublé à l'individuel et en équipe lors de son dernier passage à Québec, en décembre 2012. Seule escale du circuit mondial en Amérique, l'endroit idéal pour marquer son retour en grand. Jeudi, une photo Instagram la montrait dans l'avion vers ici avec junior endormi sur la cuisse.

  • Heidi Weng, Norvège, 25 ans
Même sans victoire individuelle depuis le 8 janvier, son extrême constance lui a permis d'enlever facilement le titre de championne de saison toutes distances. Elle a porté son grand coup en remportant le Tour de ski, au tournant de l'année, après trois troisièmes places consécutives. Elle poursuit la riche tradition victorieuse norvégienne. Sa force, c'est qu'elle n'a pas de faiblesse. Weng excelle autant en distance qu'au sprint, comme le démontre son triomphe à la poursuite de Québec l'an dernier, après sa médaille de bronze au sprint la veille. Les plaines d'Abraham, un terrain de jeu qu'elle apprécie.  Olivier Bossé




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer