Mondiaux de ski de fond: décevante 12e place pour le Canada au relais

Les Norvégiens ont remporté le relais 4 X 10 km... (AFP, Christof Stache)

Agrandir

Les Norvégiens ont remporté le relais 4 X 10 km des Mondiaux disputés à Lahti, en Finlande.

AFP, Christof Stache

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'équipe canadienne du relais 4 X 10 km a pris une décevante 12e place, vendredi, lors de l'avant-dernière épreuve masculine des Championnats du monde de ski de fond, à Lahti. Ne reste donc qu'une seule chance à Alex Harvey pour obtenir la médaille tant convoitée.

Malheureusement, Harvey, Graeme Killick, Devon Kershaw et Len Valjas ont été incapables de retrouver les belles sensations qui avaient valu le bronze, la première médaille de l'histoire du pays dans cette discipline, lors du relais d'Ulricehamn, le 22 janvier.

Partis du mauvais pied avec des contre-performances de Killick et Kershaw, les Canadiens ont même perdu un tour sur les gagnants, vendredi. Conséquence, ils n'ont pu compléter l'épreuve, comme ce fut le cas pour quatre autres équipes.

Troisième relayeur, Harvey a reçu de ses entraîneurs la consigne de skier «en mode entraînement» en vue du 50 km. «J'y suis allé un peu en gardant des réserves, car il n'y avait plus trop d'enjeu. Même si je n'avais pas eu ces consignes-là, quand tu skies tout seul, c'est difficile de trouver la motivation pour vraiment te faire souffrir», explique Harvey.

À l'approche des Jeux olympiques, ces Mondiaux difficiles pour l'équipe canadienne forceront ses membres à faire une analyse de sa préparation, croit l'athlète de 28 ans. «On veut mieux représenter notre pays que ça», a-t-il souligné vendredi.

Les Norvégiens ont été fidèles à leur réputation en remportant une chaude lutte contre les Russes. Seulement 4,6 secondes ont séparé les deux meilleures formations de la journée. Les gagnants ont complété le parcours en 1h37:20,1. Loin derrière, la Suède est montée sur la troisième marche du podium, à plus de deux minutes et demie des vainqueurs.

Possible podium au 50 km

À l'aube de la compétition finlandaise, Harvey n'avait fait aucune cachette : «C'est sûr que je vais être déçu si je reviens sans podium», avait-il indiqué au Soleil. L'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges doit maintenant se rabattre sur le 50 km style libre de dimanche. Sa seule médaille en carrière sur cette distance en Coupe du monde a été acquise en 2009. Il a toutefois pris le cinquième rang lors de deux des trois derniers Mondiaux, en 2011 et en 2015.

«C'est notre marathon, c'est une course différente de toutes les autres», analyse Harvey. «Elle est toujours très excitante. Je n'ai pas eu de podium, mais j'ai eu de bonnes sensations dans les quatre courses auxquelles j'ai pris part. Je crois vraiment en mes chances, je sais que le podium est possible. Il faut juste que je sois capable d'exécuter une bonne course.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer