Schmidhofer surprend en enlevant le super-G aux Mondiaux

L'Autrichienne Nicole Schmidhofer avait de quoi célébrer, mardi,... (AFP, Johann Groder)

Agrandir

L'Autrichienne Nicole Schmidhofer avait de quoi célébrer, mardi, elle qui ne comptait pas une seule victoire sur le circuit de la Coupe du monde avant le début des Championnats mondiaux, qui se déroulent cette année à Saint-Moritz, en Suisse.

AFP, Johann Groder

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Saint-Moritz

On a eu droit à un dénouement suprenant en lever de rideau des championnats du monde de ski alpin. Lindsey Vonn n'a pas terminé le super-G et Nicole Schmidhofer a signé sa première victoire en carrière.

Vonn est arrivée à Saint-Moritz avec un palmarès record de 77 victoires en Coupe du monde. Schmidhofer, 27 ans, n'en comptait aucune.

Vonn a eu de la difficulté à agripper son bâton droit - un problème persistant depuis qu'elles s'est fracturée le bras droit en novembre - et elle ne semblait pas à l'aise avant d'aborder une ligne trop droite et de quitter le parcours à mi-chemin.

«Je suis restée sur mes pieds, c'est le plus important. Mais je suis déçue, j'ai perdu un bâton et ensuite ma concentration, a-t-elle expliqué. J'ai essayé de couper trop droit, c'était la mauvaise tactique, j'ai raté la porte, cela arrive. Pour la suite, je vais devoir m'attacher le bâton, je ne peux plus me permettre de le perdre», a ajouté la skieuse de Vail. «Je me sentais bien, confiante, pas nerveuse, prête à attaquer. Mais parfois ça ne marche pas, c'est le ski.»

Schmidhofer n'avait obtenu qu'une deuxième place comme meilleur résultat depuis qu'elle a joint le circuit de la Coupe du monde en 2007, une performance en super-G date de quatre ans.

Après avoir franchi la ligne d'arrivée, l'Autrichienne s'est penchée en arrière et a hurlé sa joie quand elle a vu qu'elle était 33 centièmes de seconde plus rapide que celle qui a terminé deuxième, Tina Weirather, du Liechtenstein. La Suissesse Lara Gut, la favorite de l'épreuve, en piste juste avant Schmidhofer, s'est contentée du troisième rang, à 36 centièmes.

«J'étais proche du podium sur les dernières courses. Je me suis dit que cette fois je devais accrocher la boîte, a réagi l'Autrichienne. J'ai eu une bonne semaine d'entraînement à Saalbach (Autriche). Je voulais reproduire ce que j'ai fait durant les séances et cela a marché. J'ai fait une course parfaite, sans portes trop difficiles, avec des sauts pas si hauts», a-t-elle ajouté.

Gagnon 19e

Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a signé la meilleure performance dans le camp canadien avec une 19e place, à 1,96 seconde de la gagnante. «Je ne dispute pas beaucoup de super-G. J'aurais pu faire mieux, mais je ne suis pas déçue», a commenté Gagnon..

Comme Vonn, l'Autrichienne Anna Veith, championne olympique du super-G, a été incapable de compléter l'épreuve.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer