Gagnon perce le top 10 en Autriche

Marie-Michèle Gagnon était souriante à son arrivée en... (AP, Giovanni Auletta)

Agrandir

Marie-Michèle Gagnon était souriante à son arrivée en bas de la piste, elle qui venait d'enregistrer le meilleur temps de la seconde manche du slalom géant de Simmering, en Autriche. Cette descente lui a permis de terminer au septième rang cumulatif, son meilleure résultat de la saison.

AP, Giovanni Auletta

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La veille, Marie-Michèle Gagnon rappelait à sa coéquipière et à ses entraîneurs qu'elle n'avait jamais remporté l'une des deux manches d'une épreuve technique en Coupe du monde. Depuis mercredi matin, voilà qui est chose faite!

La technicienne de l'équipe canadienne de ski alpin a été la plus rapide (1:07,36) du tableau de la seconde manche du slalom géant de Simmering, en Autriche, mercredi, ce qui lui a valu le septième rang au terme de cette course remportée à nouveau par l'Américaine Mikaela Shiffrin, jeune maître de la discipline.

«Il s'agit de mon meilleur résultat de la saison, et par beaucoup. Le début de saison n'a pas été facile, j'ai fait des apports techniques à mon ski, mais on n'avait pas encore transféré cela avec la vitesse de course. Je skiais bien, mais je ne me laissais pas assez aller. On a simplifié notre approche pour que je retrouve cette sensation», expliquait-­elle, jointe en Autriche, où elle avait terminé en 14e position du slalom géant, mardi, ce qui égalait sa meilleure performance de la saison à ce moment.

La skieuse de Lac-Etchemin avait en tête de remporter une manche de ces courses en comptant toujours deux. Après la première, elle était 23e au classement.

«Je n'avais rien à perdre. À la première, il y avait beaucoup de vent, en haut, et je n'ai pas assez attaqué. Pour la deuxième, il neigeait beaucoup, mais je voyais bien la définition de la piste. J'ai déjà gagné une Coupe du monde, fait des podiums, mais je n'avais jamais remporté une manche, je disais justement à Valérie [Grenier] et à mes entraîneurs que ça manquait à mon répertoire, que j'allais le faire le lendemain», racontait-elle d'un ton ravi.

Le début de saison de Gagnon n'a pas été productif en termes de résultats, mais les dernières semaines lui ont permis de développer une relation de confiance avec les nouveaux coachs, qui ont d'abord mis l'accent sur les aspects techniques.

«J'ai l'impression d'avoir appuyé sur le bouton reset. Nous n'avions pas vraiment abordé la vitesse, car il y a un bon mélange à trouver. Là, on est vraiment motivés et on s'en va dans la bonne direction. Ça ne veut pas dire que les prochaines courses seront toutes mes meilleures, mais je pense être sur une bonne lancée», a ajouté celle qui se sert de chaque étape du circuit pour peaufiner sa préparation en prévision des Championnats du monde.

Un deuxième slalom est d'ailleurs à l'horaire, jeudi, sur la même piste autrichienne. 

Worley deuxième

Shiffrin a pour sa part devancé la Française Tessa Worley de 15 centièmes seulement. L'Allemande Viktoria Rebensburg a glissé en troisième place, à 18 centièmes de la gagnante.

Il s'agit de la 24e victoire en carrière pour Shiffrin, mais seulement de sa deuxième en slalom géant. Elle a permis à l'Américaine d'accroître son avance au classement général de la Coupe du monde à 115 points sur sa plus proche poursuivante, la Suissesse Lara Gut. Avec La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer