Alex Harvey chute et termine 7e

Alex Harvey... (Photo Patrick Woodbury, archives Le Droit)

Agrandir

Alex Harvey

Photo Patrick Woodbury, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'approche de Noël, il voulait offrir un podium à ses techniciens. Mais une chute au 6e kilomètre d'une course de 15 n'a pas permis à Alex Harvey de le faire.

«Je suis déçu et fâché contre moi-même, j'ai perdu le contrôle et tombé par ma faute», constatait le Québécois en résumant l'étape du jour de la Coupe du monde de ski de fond de La Clusaz, en France.

Harvey a terminé au septième rang de cette épreuve de 15 km en départ groupé, dernière de l'équipe canadienne masculine avant le Tour de ski, qui se mettra en branle le 31 décembre, à Val Mustrair, en Suisse. Un virus qui circule dans le groupe, mais qui ne le touche pas, a incité l'entraîneur-chef à annuler la participation du Canada au relais 4 X 7,5 km, dimanche.

«Depuis le début de la saison, nous avons de très bons skis et je voulais récompenser nos techniciens avec un podium, surtout que le format de la course était bon pour moi. Je m'en veux un peu. Des journées où l'on se sent aussi bien, il y en a quelques-unes au cours de la saison et j'ai l'impression d'avoir raté une belle occasion», disait-il, joint à quelques minutes de son départ vers Davos, en Suisse, qui servira de camp de base de l'équipe pour les deux prochaines semaines.

Avec un temps de 34 minutes, 35 secondes et 3 dixièmes, Harvey a terminé à 26 secondes du vainqueur, le Norvégien Finn Haagen Krogh. Le podium a été complété par Martin Johnsrud Sundby (Norvège) et Alexander Legkov (Russie).

Jusqu'à ce qu'il ne glisse sur une plaque de glace, Harvey rivalisait avec eux. Il est cependant passé du 8e au 23e rang à ce coûteux sixième kilomètre.

«Il y avait de la glace dans un virage, j'ai eu un moment d'inattention, ç'a été une erreur de ma part. Mais dans l'ensemble, la saison est bien lancée, j'ai la forme et de la constance. L'an passé, on s'était planté deux fois dans les quatre premières étapes de la Coupe du monde, mais cette saison, l'ambiance est bonne dans l'équipe, tout le monde est plus détendu, car nous sommes beaucoup plus en contrôle et on a les skis pour se battre à toutes les courses», assurait l'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges qui enfile désormais des planches de marque Salomon.

«La forme est là»

Harvey est présentement quatrième au classement général par distance, «sa meilleure position à vie avant les Fêtes», précisait Louis Bouchard, son entraîneur. «La forme est là, on ne remonte pas de 23e à 7e comme ça. Il était en contrôle, calme et pouvait jouer avec les meneurs. Ça prouve que sa préparation est bonne, il ne lui en manque pas beaucoup pour aller sur le podium.

«À l'approche du Tour, il est en bonne position pour le général. Il doit juste se tenir loin des virus d'ici là», suggérait Bouchard, qui avait laissé Len Valjas en Suisse pour cette raison et qui venait de voir Devon Kershaw abdiquer avant la fin de l'épreuve.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer