La famille du Jamboree s'agrandit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La famille du Jamboree s'agrandit. À l'épreuve de big air en surf des neiges qui se tient annuellement à l'îlot Fleurie, voilà qu'on ajoute le ski acrobatique à la programmation. L'obtention de ce combiné sportif signifie aussi le retour d'une partie de l'événement à la Station touristique Stoneham.

Il y aura donc huit épreuves (quatre chez les hommes, autant chez les dames) de la Coupe du monde FIS de ski acrobatique et de surf des neiges dans la région, du 9 au 12 février 2017, ce qui assure la présence de l'élite internationale des deux disciplines.

Ainsi, la skieuse Kim Lamarre (Lac-Beauport) aura l'occasion de se produire pour la première fois devant les siens. Son collègue Vincent Gagnier, champion des X-Games 2016 en big air, sera aussi de la partie, tout comme le populaire planchiste Sébastien Toutant, une première en cinq ans pour lui.

«C'est excitant, car à part les compétitions locales quand j'étais jeune, je n'ai jamais eu la chance d'avoir un événement international à Québec. La rumeur courait depuis l'an passé, je suis excitée de pouvoir faire une compétition devant mes parents et amis en bas de la piste. Je vais pouvoir dormir chez moi, donner un bis à mes chats et faire découvrir la poutine à mes amies sur le circuit», disait avec joie Lamarre, la médaillée de bronze en slopestyle aux Jeux de Sotchi, en 2014.

Pour les néophytes, le big air consiste à une compétition où l'on n'effectue qu'une figure (la plus spectaculaire possible) sur une structure montée en milieu urbain. Le slopestyle est une descente parsemée d'obstacles, comme des sauts et des rails, qui se tient en montagne. On pratique les deux disciplines autant en surf des neiges qu'en ski acrobatique.

«On ajoute le ski au surf pour faire une grande fête. Le slopestyle et le big air sont des sports émergents, on avait tout intérêt à se coller sur eux et attirer les meilleurs athlètes de ces disciplines à Québec. Nous sommes heureux d'être l'une des quatre étapes où l'on tient le combiné, il s'agit d'un défi de réunir les deux, mais ça permet l'utilisation maximale des installations», expliquait Patrice Drouin, président de Gestev, à propos de cette super série.

200 athlètes d'une vingtaine de pays

Le Jamboree 2017 présenté par Vidéotron Mobile, qui fait disparaître son appartenance unique au snowboard, aura lieu pendant la deuxième fin de semaine du Carnaval. On y attend environ 200 athlètes en provenance d'une vingtaine de pays. Le Canada devrait déterminer au cours des prochaines semaines si cette unique Coupe du monde de big air et slopestyle au pays servira de sélection olympique.

Peu importe, Toutant sera présent, lui qui a brillé par son absence après sa victoire de 2011. Il tentera de ravir le titre à son ami Maxence Parrot.

«Il y a eu des malentendus dans le passé à l'effet que je ne voulais pas venir à Québec, mais ce n'était pas le cas, j'avais juste des obligations à remplir ailleurs en même temps. Cette année, il n'y a aucun événement qui vient en conflit, ils ont déplacé les X-Games d'Oslo à la fin de la saison. Avoir deux épreuves, ça rend ça très intéressant et je peux vous assurer que ça ne sera pas une petite "compé amateure"», notait Toutant, grande vedette de la discipline en planche à neige.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer