Tour de ski: Harvey dompte ses démons à Canmore

Alex Harvey a consolidé sa 4e positionau cumulatif du... (La Presse Canadienne, Jeff McIntosh)

Agrandir

Alex Harvey a consolidé sa 4e positionau cumulatif du Tour du Canada.

La Presse Canadienne, Jeff McIntosh

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quatrième vendredi, Alex Harvey a consolidé sa quatrième place au cumulatif du Tour de ski du Canada. Mais cette performance en apparence sans histoire cachait un exploit personnel. «C'est la course dont je suis le plus fier dans ma carrière», a dit le fondeur québécois.

«Ce n'est pas un podium, ça ne flashe pas autant que ma deuxième place à Québec [la semaine passée]. Ce n'est pas le meilleur résultat, mais en termes de performance, c'est la meilleure course de ma carrière. Pour moi, en tant qu'athlète, de voir que le travail donne des résultats comme ça, c'est vraiment intéressant», a commenté Harvey au téléphone.

Harvey venait de trimer dur durant ces 35 min 38 s à parcourir les 15 km en pas de patin après un départ individuel, sur le circuit albertain de Canmore. Un circuit tout en montées qu'il a toujours détesté.

«Si tu m'avais demandé à 17, 18 ans ce que je pensais de Canmore, j'aurais dit que je ne voulais plus jamais revenir ici», a expliqué le skieur de 27 ans, rappelant ses années juniors où pendant qu'il grimpait sur les podiums du Championnat de monde junior, il en restait éloigné à de simples Championnats canadiens tenus à Canmore.

Il se souvient aussi de sa défaillance complète sur ce même trajet à 10 jours des Jeux olympiques de Vancouver, en 2010. Un 15 km style libre comme vendredi. Il avait fini 62e! Une journée où les farteurs canadiens n'étaient pas à blâmer, ses compatriotes Ivan Babikov et George Grey ayant pris respectivement les 10e et 17positions. Ce jour-là, Harvey était septième chez les Canadiens.

Outre ses chirurgies du printemps dernier pour faciliter la circulation sanguine dans ses jambes, Harvey estime que le travail des cinq dernières années commence enfin à payer. Vendredi, il a vaincu deux de ses démons en même temps : montées à pic et altitude.

Sandwich norvégien

Le Finlandais Matti Heikkinen a gagné en 35:16,3. À noter la 10place de l'Albertain Babikov sur ses terres pour une deuxième journée d'affilée, ainsi que la victoire féminine de la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg.

Harvey a été le plus rapide du top 8 cumulatif masculin et respire mieux au quatrième rang. Il détient 1:18,7 d'avance sur le cinquième, dorénavant Finn Haagen Krogh, et à 1:30,7 de retard sur le troisième, encore Martin Johnsrud Sundby.

La fierté de Saint-Ferréol-les-Neiges conclura le Tour au coeur d'un véritable sandwich norvégien, Northug, Sundby, Krogh et Iversen occupant les rangs 2, 3, 5 et 6. Le Russe Sergey Ustiugov mène toujours par 32,2 s.

Northug et Sundby étant séparés par 7,3 s, leur bataille pour le titre de vice-champion sera à surveiller, tandis que Ustiugov ne devra pas baisser sa garde avec ses deux bêtes à sa poursuite.

Épreuve similaire samedi avec une poursuite de 15 km, mais au pas classique. Harvey souhaite clôturer la saison en beauté et se «faire plaisir» comme vendredi. «Ce sont des courses douloureuses, on pousse la limite. Mais tu trouves un certain plaisir quand tu avances vite», assure-t-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer