Un terrible 500 m pour Dubreuil au Mondial Sprint

Laurent Dubreuil (en noir) a connu un 500... (AP, Lee Jin-man)

Agrandir

Laurent Dubreuil (en noir) a connu un 500 m atroce en prenant le 16e rang samedi à Séoul. Le Russe Pavel Kulizhnikov (à l'avant-plan) a remporté l'épreuve.

AP, Lee Jin-man

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les insuccès de Laurent Dubreuil sur 500 m (35,42 secondes) se sont poursuivis, samedi matin à Séoul, où il a pris le 16e rang de son épreuve de pointe au Mondial sprint de patinage de vitesse longue piste. Preuve de cela, il a fait mieux sur 1000 m, une distance qu'il maîtrise pourtant moins bien, ce qui lui conférait le 13e rang au cumulatif des deux premières de quatre courses.

«Mon 500 m a été terrible, c'était incroyablement mauvais. Il ne s'est rien passé de bon, c'était quelque chose. J'ai connu un meilleur 1000 m [15e], ça en dit long sur mon 500. Ça prouve à quel point il était mauvais», racontait-il bon joueur au Soleil à la tombée de la nuit en Corée du Sud.

Dubreuil, qui était substitut à l'origine, participe à ce rendez-vous international en raison de l'absence de son coéquipier Alex St-Jean, retenu à Québec par ses études. Alex Boisvert-Lacroix est 17e au cumulatif à la suite de sa cinquième position au 500 m et sa 23e place au 1000 m.

Un enjeu différent

«Dans une compétition au cumulatif de quatre courses, tout le monde va en connaître une mauvaise. Même si j'ai été horrible, samedi, c'est clairement une anomalie parce que j'ai des meilleures jambes que ça. J'ai vraiment été pourri sur une course et je suis encore loin des gars devant moi, mais j'aimerais avoir une bonne journée dimanche et finir dans le top 10.»

Au cours des trois dernières saisons, Dubreuil a fait 13e, 9e et 8e au Mondial Sprint, justement parce qu'il est moins fort au 1000 m. «L'enjeu est différent lorsqu'on n'a pas de chance de médaille, mais il y a un paquet de patineurs qui n'en gagnent pas en 10 ans de carrière. Moi, je l'ai fait sur 500 m, et même si je n'ai pas les jambes pour grimper sur le podium au cumulatif, un top 10 ne serait pas négligeable.

«Je n'arrive pas ici en me disant que ça ne vaut pas la peine. Il s'agit d'un Championnat du monde, ce n'est pas à prendre à la légère et je vais essayer de grimper de quelques rangs au classement.»

Après cette compétition, il ne restera que la finale de la Coupe du monde dans deux semaines, à Heerenveen.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer