Vonn se console avec un 20e globe record

L'Américaine Lindsey Vonn a devancé le légendaire Ingemar... (AP, Alessandro Trovati)

Agrandir

L'Américaine Lindsey Vonn a devancé le légendaire Ingemar Stenmark avec un 20e globe de cristal en carrière.

AP, Alessandro Trovati

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
La Thuile

L'Italienne Nadia Fanchini a décroché le deuxième succès de sa carrière en remportant à domicile samedi la seconde descente de La Thuile par 14 centièmes de seconde devant Lindsey Vonn. Sa soif de victoires et son perfectionnisme étant légendaires, on doute que l'Américaine soit satisfaite de son début de fin de semaine, elle qui avait chuté vendredi.

Elle s'en était d'ailleurs pris à son matériel, une vidéo la montrant frapper à grands coups de marteau sur une fixation qui, selon elle, n'aurait jamais dû s'ouvrir et qui aurait ainsi provoqué sa chute.

Samedi, l'Américaine de 31 ans s'est excusée de ce faux pas sur les médias sociaux. «J'ai fait une erreur comme ça peut arriver à tout le monde. Je suis un être humain. J'étais très émotive et j'aurais dû simplement aller boxer avec mon entraîneur. D'habitude je suis prudente avec ce que j'affiche sur les médias sociaux, mais cette fois-ci, je n'ai pas assez réfléchi.»

Samedi, Vonn a pu se consoler avec le petit globe de la discipline. Avec une seule autre descente au calendrier cette saison, elle a une avance insurmontable de 173 points sur la Canadienne Larisa Yurkiw, quatrième samedi.

Vonn a maintenant 20 globes en carrière (quatre grands globes, huit en descente, cinq en super-G et trois au combiné). Le record appartenait au Suédois Ingemar Stenmark, dont les 19 globes de cristal ont été obtenus de 1975 à 1984.

«Je n'arrive pas encore à croire que j'ai battu Lindsey Vonn. Elle est la meilleure de l'histoire dans notre sport», a dit Fanchini après avoir remporté une descente écourtée par de forts vents.

Devant une foule partisane de 7000 personnes, Fanchini a mérité la deuxième victoire de sa carrière. Sa seule autre est survenue en 2008 à Lake Louise, en super-G. «Réussir ça devant mes partisans, c'est encore plus spécial», a noté la skieuse de 29 ans.

Un doublé!

Une heure plus tard, par-delà le Mont-Blanc, l'Italien Dominik Paris a donné la main à sa compatriote Fanchini en remportant la descente de Chamonix, sa cinquième victoire en Coupe du monde. Une seule fois auparavant, la Squadra avait fêté le même jour un doublé dames et messieurs dans l'épreuve reine sur le circuit majeur. C'était le 17 décembre 1999, quand Isolde Kostner s'était imposée à St Moritz et Kristian Ghedina avait triomphé à Val Gardena.

Paris a fait fi du brouillard et d'un ciel fort enneigé pour signer un cinquième gain en carrière, un 13e podium. Son chrono de 1:58,38 lui a permis de devancer par 35 centièmes de seconde l'Américain  Steven Nyman et par 39 le Suisse Beat Feuz. Erik Guay (Mont-Tremblant) a terminé huitième, à 1,29 seconde du vainqueur. 

C'est aussi à Chamonix que Paris a inscrit un premier podium à ses débuts, une deuxième place derrière le Suisse Didier Cuche, en 2011. «C'est une montagne qui me sourit», a dit le skieur de 26 ans.  Avec Associated Press

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer