Alex Harvey montre qu'il n'est pas «fini»!

Alex Harvey, qu'on voit alors qu'il était à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Alex Harvey, qu'on voit alors qu'il était à Sotchi sur la photo, a récolté une septième place au sprint de Stockholm.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Ça montre que je ne suis pas fini!» a rigolé Alex Harvey, jeudi. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges venait tout juste de récolter une septième place au sprint de Stockholm lorsque Le Soleil l'a joint par téléphone. Il s'agit de sa meilleure performance de la saison dans cette discipline.

Jusqu'ici en 2015-2016, sa 15e place à Oberstdorf, le 5 janvier, demeurait son plus haut fait d'armes en sprint. Harvey est pourtant reconnu comme un spécialiste en la matière. Elle lui a permis de gagner quatre médailles en Coupe du monde et deux en Championnats du monde depuis le début de sa carrière.

Harvey s'est dit heureux du résultat de jeudi, même s'il admet une petite déception d'être passé si près de la grande finale à six fondeurs. «Je suis le [meilleur] à ne pas faire la finale... c'est sûr qu'on en veut toujours un peu plus. Mais avec la saison que je connais en sprint, une septième place, c'est vraiment bon», a souligné l'athlète de 27 ans, alors qu'il se trouvait quelque part entre la capitale suédoise et Falun, où auront lieu les deux prochaines étapes de la Coupe du monde, en fin de semaine.

Harvey a terminé troisième dans sa demi-finale. Seuls les deux premiers de chaque vague et deux lucky losers se retrouvent parmi les six finalistes. Malheureusement pour le Québécois, l'autre groupe a été beaucoup plus rapide. Quatre de ses participants sont donc passés à l'étape ultime. Un peu plus tôt, Harvey avait réalisé le 20e temps des qualifications (2:51,74), puis le deuxième dans son peloton en quarts de finale.

Le Russe Nikita Kriukov a causé la surprise en se faufilant devant trois Norvégiens pour remporter l'épreuve. Il n'avait pu faire mieux qu'une 10e place cette saison. Ola Vigen Hattestad et Petter Northug Jr l'ont accompagné sur le podium, tandis que leur compatriote Finn Haagen Krogh a dû se contenter de l'ingrate quatrième place. Le meneur au classement général de la Coupe du monde, Martin Johnsrud Sundby, a choisi de ne pas participer à cette épreuve. Il garde une confortable avance sur ses adversaires.

Il n'a jamais douté

Harvey assure n'avoir jamais douté de ses capacités en sprint. N'empêche que ce bon résultat arrive à point. Il démontre que les efforts effectués ces dernières semaines pour «corriger certaines affaires» - telle la puissance de son geste - commencent à porter fruit.

Tout ça à moins de trois semaines du début du Tour du Canada, au cours duquel il y aura trois sprints, dont celui de Québec. Ces huit jours de compétition en sol canadien sont «vraiment ce qui compte pour nous», a d'ailleurs indiqué Harvey.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer