La série NorAm de ski de fond s'arrête au Mont-Ste-Anne

Charles Cournoyer (à gauche) et Pierrot Bernier estiment... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Charles Cournoyer (à gauche) et Pierrot Bernier estiment que la Coupe NorAm de ski de fond de la fin de semaine au Mont-Sainte-Anne constitue un beau tremplin pour les jeunes fondeurs.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour se rendre dans la cour des grands, il faut d'abord s'imposer sur son propre terrain de jeux. Plusieurs membres du Centre national d'entraînement Pierre-Harvey (CNEPH) auront l'occasion de le faire, samedi et dimanche, à l'occasion de la Coupe NorAm Haywood de ski de fond présentée dans leurs pistes du Mont-Sainte-Anne.

L'enjeu de ce rendez-vous continental de la Fédération internationale de ski : améliorer son classement national afin d'obtenir un laissez-passer pour le Ski Tour Canada, dernier rendez-vous de la saison 2015-2016 de la Coupe du monde qui passera par Gatineau, Montréal, Québec (4 et 5 mars) et Canmore. Les trois premiers, chez les dames et les hommes, y auront accès.

«Il s'agit d'une belle occasion pour les jeunes skieurs de se faire connaître. La série NorAm, c'est le plus haut niveau au Canada [à l'exception du Ski Tour Canada]. C'est la chance de mettre son pied à terre, de dire c'est moi que vous verrez en Coupe du monde dans un avenir rapproché. Déjà, on entend parler de certains», indique Charles Cournoyer, entraîneur au CNEPH.

Son groupe sera bien représenté avec six athlètes déjà qualifiés pour le Mondial U-23, qui se tient en Roumanie, en février, soit Sophie  Carrier-Laporte, Marie Corriveau et Frédérique Vézina, Philippe Boucher, Alexis Dumas et Joey Foster.

«Il s'agit en même temps d'une bonne pratique pour les Mondiaux, le plus gros événement auquel ils peuvent participer à cet âge. Le parcours est relevé, mais on le connaît bien et on a la chance de s'y entraîner à tous les jours, ça peut faire une grande différence», ajoutait l'adjoint de Louis Bouchard, entraîneur-chef du CNEPH qui accompagne en Europe la figure de proue du centre et du ski de fond au Canada, Alex Harvey.

«Une chance incroyable»

La série NorAm compte six étapes, celle du MSA étant la quatrième. Cendrine Brown (3e), Frédérique Vézina (5e) et Sophie Carrier-Laporte (8e) font partie du top 10 au classement national. Chez les hommes, Alexis Dumas (10e) en fait autant. En l'absence des deux meneurs, il aura l'occasion de se démarquer.

«Pour eux, participer au Ski Tour Canada serait une chance incroyable de côtoyer les sommités internationales de la discipline. Ils auront le couteau entre les dents et la rage au coeur, en fin de semaine, et dans les prochaines étapes de la série NorAm», ajoutait Cournoyer.

La classe ouverte prendra le départ à 9h30, samedi, dans le cadre d'une course classique de 10 km (hommes) et 5 km (femmes) par départ individuel. Une poursuite en style libre de 15 km (hommes) et 10 km (femmes) suivra dimanche matin.

«Une poursuite sur deux jours, on en fait pas souvent. Le format a été choisi en prélude au Ski Tour Canada», indique Pierrot Bernier, le directeur de l'épreuve.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer