Alex Harvey enfin égal aux meilleurs

Alex Harvey... (Photothèque Le Soleil, Éric Labbé)

Agrandir

Alex Harvey

Photothèque Le Soleil, Éric Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Tour de ski 2016 et sa 14e position au cumulatif ne passeront pas à l'histoire pour Alex Harvey. Ou peut-être que si. «Je me sentais égal aux autres autour de moi, ce qui n'était pas le cas par le passé», s'est réjoui le fondeur, dimanche, au terme des huit épreuves en 10 jours.

Pour la première fois en quatre ans, l'orgueil de Saint-Ferréol-les-Neiges venait de grimper l'alpe Cermis, les trois infâmes derniers kilomètres sur neuf de la traditionnelle étape finale du Tour de ski, dont c'était la 10e présentation cette année.

Pour la première fois tout court, Harvey est monté sans risquer l'agonie. Merci à deux chirurgies subies en mars et avril derniers pour améliorer sa circulation sanguine aux jambes.

«Je viens de réussir mon meilleur temps en carrière sur ce parcours et j'ai surtout eu les meilleures sensations», explique l'auteur du 16e chrono du jour en 31 min 54,4 s, ce qui l'a fait glisser de 12e à 14e au classement général.

«Je n'ai eu aucun problème avec les jambes, poursuit-il. Même qu'à la fin, j'avais encore un peu trop d'énergie, j'y suis allé trop conservateur. Je suis resté avec Manificat dans la montée et il est l'un des bons grimpeurs du Tour. Ustiugov a fini troisième au général et mon temps d'étape n'est pas vraiment plus lent que le sien [31:34,6].

«Je me sentais égal aux autres autour de moi, ce qui n'était pas le cas par le passé parce que la dernière étape était trop pour moi. C'est maintenant possible d'envisager pour le futur un top cinq ou même un podium au Tour.»

Loin du résultat escompté

Cible que le Québécois de 27 ans visait dès cette année. Mais n'a pas fait mieux que septième, dans les deuxième et septième étapes. «Au total, je suis déçu de mon Tour, tranche-t-il. Ça se termine sur une note positive, mais le résultat est loin de l'objectif que je m'étais fixé.»

Harvey conclut la dizaine à 6 min 57,3 s du grand vainqueur, Martin Johnsrud Sundby. Le Norvégien de 31 ans devient le premier homme à gagner le Tour trois années de suite, égalant Dario Cologna (2009, 2011 et 2012). La Polonaise Justyna Kowalczyk a réussi la passe de quatre (2010 à 2013).

Avec quatre victoires d'étape sur huit, Sundby empoche 179 000 $CAN (126 000 francs suisses) en bourses, dont 142 000 $ (100 000) comme grand champion. Il a déjà cumulé plus de points (1422) au cumulatif de la Coupe du monde que sa récolte totale de l'an dernier (1364) bonne pour le Globe de cristal. «En ce moment, il est vraiment imbattable dans tous les genres d'épreuves», résume Harvey.

Chez les femmes, podium tout norvégien dominé par Therese Johaug, son deuxième triomphe et sixième podium cumulatif consécutif. La Norvège rafle cinq des six places d'honneur finales.

Harvey profite de deux journées sans entraînement lundi et mardi. De Seefeld, en Autriche, il en profitera pour faire un peu de ski alpin et aller flâner à Innsbruck. Il fait l'impasse sur le sprint du 16 janvier à Planica, en Slovénie, reprendra l'action le 23 janvier au 15 km style libre de Nove Mesto, en République tchèque.

Objectif: Canada

«Le gros objectif de ma saison devient vraiment le Tour du Canada», insiste Alex Harvey, dont l'appétit vient de doubler avec sa disette au Tour de ski. Du 1er au 12 mars, Gatineau, Montréal, Québec (2) et Canmore (4), dans l'ordre, accueilleront les huit étapes du tout nouveau Ski Tour Canada, qui sert de finales à la saison de Coupe du monde de ski de fond. Mais le Québécois ne sera pas le seul muni de grandes ambitions. «J'ai parlé pas mal à Northug après la course [de dimanche] et il m'a dit qu'il avait hâte vu qu'il n'y a pas de grosse montée», affirme Harvey. Considéré comme l'un des meilleurs fondeurs de l'histoire, le Norvégien Petter Northug fils n'a jamais remporté le Tour de ski à cause de son incapacité à exceller dans l'étape finale en montée. Quatrième cette année, il était sur le podium final les six années précédentes. «Il a hâte de finir au Canada, il va aller à Hawaii après», dit Harvey. D'autres membres de l'équipe norvégienne prévoient plutôt prendre la direction de Las Vegas, après le Ski Tour Canada.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer