Tour de ski: Harvey redevient «lui-même»

Alex Harvey a terminé septième au 15 km... (AP, Gian Ehrenzeller)

Agrandir

Alex Harvey a terminé septième au 15 km classique en départ groupé de Val di Fiemme, en Italie, samedi.

AP, Gian Ehrenzeller

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «J'ai retrouvé du plaisir à skier. Je suis content de me sentir plus comme moi-même», a commenté Alex Harvey, après sa septième position au 15 km classique en départ groupé de Val di Fiemme, samedi, en Italie. Avant-dernière étape du Tour de ski, où le fondeur de 27 ans de Saint-Ferréol-les-Neiges arrive au 12e rang du classement cumulatif.

«Septième, ce n'est pas un podium ou même un top 5, mais ça montre où je pense que je devrais me situer. Ç'a été une course difficile avec un rythme élevé du début à la fin et des conditions de neige difficiles à cause de la pluie», a expliqué l'auteur d'un chrono de 40 min 26,5 s, 31,3 secondes derrière le vainqueur, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (39:55,2).

Harvey ne se trouvait qu'à 1,1 s du quatrième, au coeur d'un groupe de chasse de sept coureurs entrés au sprint dans un intervalle de 3,4 s. Sundby s'est pour ainsi dire assuré des grands honneurs du Tour, enfonçant 51,4 s de plus dans la gorge de son principal rival au cumulatif et compatriote Petter Northug fils (samedi 40:46,6, 17e). Deuxième, Northug amorcera la dernière épreuve avec trois minutes de retard (2:51,5).

Sundby deviendra vraisemblablement le premier homme à gagner le prestigieux Tour de ski trois années consécutives.

Rien de certain chez les femmes

Chez les femmes, la dispute n'est pas réglée. Deuxième et troisième samedi derrière leur compatriote Heidi Weng, les Norvégiennes Ingvild Flugstad Oestberg et Therese Johaug ne sont séparées que par 38,7 s.

Place dimanche à l'alpe Cermis, ultime montée de 9 km que Harvey attaquera pour la première fois en quatre ans grâce à des chirurgies subies en avril dernier. «Je l'aborde en prévision des prochaines années, voir comment mes jambes vont réagir, trouver ma limite sans trop la pousser. Mais ça reste l'épreuve la plus difficile de l'année pour tout le monde», prévient-il, problème de circulation sanguine aux jambes ou pas.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer