Alex Harvey termine septième au Tour de ski

Alex Harvey (28) a bien fait samedi en... (AFP, Fabrice Coffrini)

Agrandir

Alex Harvey (28) a bien fait samedi en terminant au septième rang du 30 km classique de Lenzerheide. C'est le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (4) qui a remporté l'épreuve.

AFP, Fabrice Coffrini

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Écarté des rondes éliminatoires du sprint d'ouverture du Tour de ski, vendredi, Alex Harvey a repris sa place dans le peloton de tête en terminant septième du 30 km classique, samedi à Lenzerheide (Suisse), lors de la deuxième étape de cette grande boucle sur neige. Grâce à 34 secondes de bonification, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges occupe le septième rang du classement général.

Même si son rival norvégien Martin Johnsrud Sundby a encore démontré qu'il était dans une classe à part, Harvey se disait doublement satisfait de sa journée de travail.

«Septième, c'est bien, mais le temps grugé au cumulatif avec les 34 secondes de bonus, c'est encore mieux. À part Sundby, personne n'en a eu autant. J'avais besoin de ça pour remonter. Si je n'avais pas eu cela, je serais peut-être 12e au général, ça fait une bonne différence», expliquait Harvey au Soleil, via Skype.

Le 30 km classique était l'une des courses les plus importantes du Tour, qui s'étire sur huit étapes. En plus du classement par position, de précieuses secondes de qualification étaient à l'enjeu. Harvey a même remporté le premier sprint intermédiaire, finissant troisième, cinquième et septième lors des trois suivants avant de franchir le fil d'arrivée.

«Je disais en blague aux autres skieurs norvégiens à la fin de la course qu'au moins, Sundby n'avait pas tout gagné aujourd'hui [samedi]. Je lui ai ravi un sprint intermédiaire... Il reste qu'une avance d'une minute et 18 secondes, c'est gros. À moins qu'il ne tombe malade, il sera difficile à remonter. Sundby est sur une autre planète, même ses compatriotes - qui sont aussi en très grande forme - n'en reviennent pas. Larguer tout le monde en départ de masse comme il a fait, c'est rare que ça arrive.»

Les Norvégiens trop forts

Harvey, qui a fini à 54,4 secondes du vainqueur n'a pas été en mesure de briser le mur norvégien, qui a ravi les quatre premières positions. Sundby a mené la parade en 1:14:48.3, s'offrant une victoire par 34 secondes sur son plus proche poursuivant, Petter Northug Jr. Didrik Toenseth a pris la troisième place.

«Je n'avais pas eu de bonnes courses en classique cette saison, je suis heureux d'avoir retrouvé de bonnes sensations, de bien skier, d'être dans le coup. C'est bon pour le moral parce que je ne m'entraîne pas tout l'été pour finir 33e [comme à la première étape]. J'ai payé un peu à la fin, mais dans l'ensemble, j'étais dans une bonne journée.»

Parti sur la quatrième ligne, au départ, Harvey a dépensé plus d'énergie qu'à l'habitude afin de doubler quelques rivaux «à gauche et à droite» pendant les premiers kilomètres. Avec encore six étapes à franchir, il se croit en mesure de grimper de quelques rangs au classement du Tour de ski.

«Dimanche, c'est un départ par handicap [selon l'écart de temps au cumulatif], je pourrais grimper de quelques places. Il serait bon, aussi, que je fasse quelques rondes éliminatoires dans le prochain sprint, mardi [à Oberstdorf], ce que je n'ai pas encore pu faire depuis le début de la saison parce qu'on dirait que je manque de vitesse.» Les Canadiens Ivan Babkov (33e), Devon Kershaw (41e) et Len Valjas (65e) sont aussi de la partie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer