Harvey laisse tomber le fart et termine 16e

Alex Harvey a franchi la ligne d'arrivée de... (Archives AFP)

Agrandir

Alex Harvey a franchi la ligne d'arrivée de l'épreuve de 15 kilomètres en style classique à 90 secondes du vainqueur.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À sa dernière course en 2015, Alex Harvey a pris le 16e rang de l'épreuve de 15 kilomètres en style classique de la Coupe du monde de Toblach, en Italie, dimanche. Sa solution pour éviter les problèmes de fartage qui l'avaient coulé la veille: ne pas farter ses skis.

Évincé dès les qualifications du sprint, samedi, aux prises avec des skis trop lents, Alex Harvey a pris les grands moyens pour que la situation ne se reproduise pas. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a effectué l'ensemble de la course de dimanche en double poussée, sans fartage, uniquement une cire de glisse. Bref, il a parcouru les 15 kilomètres en ne poussant qu'avec ses bras.

«Je suis satisfait de ma 16e place parce que c'est la première fois de ma carrière que j'essayais ça en compétition», a-t-il expliqué après la course. «Je pense que j'aurais même pu pousser davantage à la fin. Mais comme je n'ai pas l'habitude, j'avais peur de cramper.»

La technique est nouvelle dans le monde du ski de fond, mais se répand comme une traînée de poudreuse. Ce sont les Norvégiens qui avaient commencé à l'utiliser au sprint, au début des années 2000, et qui l'ont transposée au 15 kilomètres, l'an dernier.

«C'est une évolution. L'hiver dernier, c'était la première fois de l'histoire que des skieurs montaient sur le podium dans un 15 kilomètres de Coupe du monde en y allant en double poussée. Cette année, au premier 15 kilomètres de la saison, la majorité des skieurs avaient adopté la stratégie», relate Alex Harvey, qui n'avait pas pris part à ladite course, l'équipe canadienne n'y étant pas. «C'est dur pour les bras, mais on s'entraîne de plus en plus le haut du corps.» L'abandon total de la cire d'adhérence est surtout utile lors des journées chaudes, où les skis deviennent trop collants, explique-t-il.

Encore Sundby

Harvey a franchi la ligne d'arrivée en 36 minutes 57,3 secondes, 90 secondes derrière le vainqueur, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, un cinquième triomphe cette saison pour celui qui continue d'accentuer son avance en tête du classement cumulatif de la Coupe du monde.

Le Russe Alexander Bessmertnykh et le Norvégien Sjur Roethe ont complété le podium devançant de justesse le champion olympique Dario Cologna. Devon Kershaw a pour sa part pris le 28e rang.

Le Tour de ski s'ouvrant le 1er janvier, en Suisse, pas le temps pour les skieurs canadiens de revenir fêter Noël avec leurs proches au Canada. L'équipe a pris la route de Livignio, dans les Alpes italiennes, pour y passer les prochains jours.

Si on se fie à Alex Harvey, ses coéquipiers et lui n'auront pas trop de temps à consacrer aux brunchs des Fêtes et aux cantiques de Noël. «Présentement, je fais bien sur distance, mais je veux travailler sur mon sprint d'ici au Tour de ski. Je dois aller chercher un peu plus de vitesse.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer